Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le robot Perseverance envoie ses premières images de Mars

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le robot Perseverance envoie ses premières images de Mars
La première image de Perseverance sur Mars. © NASA

Avant même que la poussière de l'atterrissage ne se soit dissipée, le rover Perseverance de la NASA a pris deux photos de sa nouvelle demeure : le cratère de Jezero sur Mars. Le robot, de la taille d'un SUV, a plongé à travers l'atmosphère martienne à des vitesses supersoniques jeudi, enfermé dans une capsule protectrice. Un parachute a ralenti sa chute, puis un jetpack a guidé le rover vers un lieu d'atterrissage sûr et l'a descendu sur des cordes de nylon d'environ 7,6 mètres, jusqu'à ce que les roues de Perseverance touchent le sol.

Les contrôleurs de mission du Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena, en Californie, ont reçu le signal que le rover avait atteint le sol vivant à 21h55 (heure de Paris). Les contrôleurs de la mission se sont mis à applaudir, puis ont recommencé quelques minutes plus tard en recevant la première photo du rover (ci-dessus). Une deuxième photo a rapidement suivi (ci-dessous), capturée par les caméras du rover tournées vers l'arrière. "Nous les avons prises la seconde après l'atterrissage. Il y a encore de la poussière dans l'air provenant de cet atterrissage", a déclaré Rob Manning, ingénieur en chef du Jet Propulsion Laboratory de la NASA, lors d'une émission en direct. "C'est ce que fait la NASA. C'est ce que nous pouvons faire en tant que pays."

La seconde image de Mars capturée par Perseverance. NASA

À lire aussi — L'atterrissage de Perseverance sur Mars, ce sont 'sept minutes de terreur'

Les images montrent le bassin poussiéreux du cratère de Jezero : un ancien lit de lac qui a pu accueillir une vie microbienne il y a 3,5 milliards d'années, lorsqu'il était rempli d'eau. Perseverance est maintenant prêt à passer sa prochaine année martienne (deux années terrestres) à explorer le delta de la rivière qui alimentait le cratère et à chercher des signes de vie extraterrestre ancienne.

Illustration d'artiste de Perseverance et d'Ingenuity. NASA-/PL-Caltech

C'est peut-être le meilleur endroit pour chercher des vestiges de la vie martienne, puisque la rivière qui alimentait autrefois le lac Jezero aurait déversé des dépôts de boue et d'argile qui pourraient piéger des communautés de microbes, en pressant leurs empreintes dans la boue.

Le site d'atterrissage le plus dangereux jamais visé par une mission sur Mars

Perseverance transporte 43 tubes à échantillons afin de pouvoir y cacher des morceaux de roche et de sol, y compris d'éventuels fossiles extraterrestres. La NASA prévoit d'envoyer une autre mission pour récupérer ces échantillons et les ramener sur Terre dans les années 2030.

Le cratère de Jezero est le site d'atterrissage le plus dangereux jamais visé par une mission sur Mars. Des champs de rochers entourent le site d'atterrissage, des dunes de sable le bordent au sud-ouest, et des falaises de 200 pieds coupent en plein milieu. Mais les ordinateurs d'atterrissage sophistiqués de Perseverance ont surveillé tous ces dangers alors que le rover plongeait vers Mars et se dirigeait vers un terrain plat.

Illustration de l'exploration de Jezero par Perseverance NASA-/PL-Caltech

La NASA pourrait obtenir dès ce week-end des images et des clips vidéo de la descente réelle de Perseverance vers Mars. Le rover est équipé de caméras et d'un microphone qui aurait dû enregistrer tout le voyage — le déploiement du parachute, le rover qui se précipite vers le sol, le jetpack qui le dirige en toute sécurité. Ce serait la première fois qu'un atterrissage sur Mars serait enregistré.

Pour l'instant, le rover continuera à télécharger de telles données, les transmettant à la Terre via des engins spatiaux qui tournent autour de Mars depuis des années. Puis, dans ses premières semaines à la surface de la planète rouge, Perseverance effectuera des vérifications du système pour s'assurer que tout fonctionne. Ensuite, le rover ouvrira ses panneaux abdominaux pour libérer le premier hélicoptère interplanétaire, qui doit effectuer une série de vols d'essai, démontrant ainsi une nouvelle méthode potentielle d'exploration spatiale.

Perseverance et l'hélicoptère, appelé Ingenuity, devraient tous deux enregistrer ces vols. Le drone et le rover s'observeront mutuellement depuis le sol et les airs. Une fois qu'Ingenuity aura fini de voler, Perseverance se lancera dans son long voyage à travers le cratère de Jezero. Il y aura sûrement beaucoup d'autres images à venir.

Version originale : Morgan McFall-Johnsen

À lire aussi — L'espace en 2021 : les grandes missions vers Mars, éclipses, vols d'astronautes et lancements de fusées à surveiller cette année

Découvrir plus d'articles sur :