Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le rover Perseverance a passé 100 jours sur Mars, voici ses plus belles photos

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Perseverance prend un selfie avec Ingenuity, le 6 avril. © NASA/JPL-Caltech/MSSS/Seán Doran

Sept mois après son décollage, le rover Perseverance s'est posé sur le sol de Mars le 18 février. Le véhicule de la NASA a ensuite progressivement débuté ses missions sur la planète rouge, à savoir scanner et forer le sol pour chercher des traces de vie. Les échantillons récoltés devraient faire l'objet d'une future mission pour les ramener sur Terre.

Perseverance abritait également un drone hélicoptère, Ingenuity, qui a effectué son tout premier vol le 19 avril dernier. Le rover continue à présent ses missions de recherche, suivies et scrutées de près par les équipes scientifiques qui participent au projet. Perseverance transmet des images de manière quotidienne, en voici quelques-unes.

À lire aussi — La Nasa dévoile un panorama exceptionnel à 360 °de Mars à partir de 142 photos envoyées par Perseverance

Mardi 1er juin, Perseverance fêtait son 100ème jour sur la planète rouge.

Perseverance photographie son propre appareil photo. NASA/JPL-Caltech/ASU/MSSS/Seán Doran

Perseverance s'est posé dans le cratère Jezero de Mars le 18 février. Si la vie a déjà existé sur la planète rouge, cet ancien lit de lac pourrait contenir des fossiles de microbes extraterrestres.

L'atterrissage, le 18 février. NASA/JPL-Caltech/Handout via Reuters

Les caméras embarquées sur le rover et sur le jetpack qui l'a descendu sur la surface martienne ont capturé les premières images vidéo d'un atterrissage sur Mars.

Depuis lors, Perseverance a constitué une bibliothèque d'étonnantes photos.

Perseverance a photographié le jetpack qui a permis de descendre le rover sur la surface martienne. NASA/JPL-Caltech

La NASA a partagé de nouvelles images du rover presque chaque jour, au fur et à mesure que Persévérance les transmettait à la Terre.

Le rover a commencé à photographier son environnement peu après l'atterrissage, capturant les falaises, les champs de rochers et les dunes de sable du cratère Jezero.

Le bord du cratère Jezero vu dans le premier panorama à 360 degrés pris par l'instrument Mastcam-Z à bord du rover. NASA/JPL-Caltech/MSSS/ASU

Le rover est équipé de 23 caméras. Certaines l'aident à naviguer sur le terrain martien en repérant les dangers potentiels tels que les gros rochers ou les tranchées. D'autres permettent aux opérateurs humains sur Terre de vérifier que les pièces du rover sont en bon état.

L'équipe de Perseverance a assemblé 142 images prises par le rover pour créer un panorama de la région.

Le premier panorama à 360 degrés pris par la Mastcam-Z, composé d'images capturées pendant le troisième jour du rover sur Mars. NASA/JPL-Caltech/MSSS/ASU

En un mois, le rover a repéré son premier tourbillon de poussière.

Mars n'a pas d'arc-en-ciel, mais Perseverance a capturé un éclat de lentille qui y ressemblait.

Une photo datant d'avril présentait un reflet de lentille qui ressemblait à un arc-en-ciel martien.  Twitter/NASA's Perseverance Mars Rover

"Les arcs-en-ciel ne sont pas possibles ici", a tweeté la NASA depuis le compte de Perseverance. "Les arcs-en-ciel sont créés par la lumière réfléchie sur des gouttelettes d'eau rondes, mais il n'y a pas assez d'eau ici pour qu'elle se condense, et il fait trop froid pour de l'eau liquide dans l'atmosphère. Cet arc est un éclat de lentille."

Afin de tester son outil laser, le rover a capturé un rocher à proximité et a photographié la ligne de points qu'il a laissée sur la surface.

Le rover a photographié la ligne de points que son laser a laissée sur un rocher qu'il a touché en mars.  NASA

Perseverance utilise un laser pour vaporiser la poussière des roches afin d'étudier les minéraux qu'elles contiennent.

Le rover a même repéré sa propre ombre.

Une caméra d'évitement des risques a capturé l'ombre du rover tombant sur des roches martiennes le 25 mai. NASA/JPL-Caltech

Les caméras du rover ont également documenté le voyage de l'hélicoptère Ingenuity, à commencer par sa descente du ventre du rover sur la surface martienne.

Le rover a laissé tomber son plateau ventral, à gauche, pour révéler l'hélicoptère Ingenuity et lui permettre de se déployer, à droite. NASA/JPL-Caltech

L'hélicoptère est un démonstrateur technologique. Les ingénieurs de la NASA voulaient voir s'ils pouvaient le faire voler dans la fine atmosphère martienne. La densité de l'atmosphère martienne n'étant que de 1% de celle de l'atmosphère terrestre, cela équivaut sur Terre à voler à trois fois la hauteur du mont Everest.

Perseverance a regardé en arrière et s'est éloigné, laissant le drone d'un kilo et demi survivre seul à sa première nuit martienne glaciale.

L'hélicoptère Ingenuity sur Mars, à l'endroit où le rover l'a déposé le 5 avril. NASA/JPL-Caltech

Les températures nocturnes sur Mars peuvent descendre jusqu'à -50°C, mais l'isolation et les appareils de chauffage d'Ingenuity lui ont permis de rester au chaud.

Perseverance a pris un selfie impressionnant avec Ingenuity avant de se rendre au point de vue d'où il observera plus tard le vol de l'hélicoptère.

Selfie de Perseverance et Ingenuity.

Le selfie est en fait une mosaïque de 62 images.

Lorsque Ingenuity s'est soulevé du sol de la planète rouge pour la première fois et est entré dans l'histoire, Perseverance était aux aguets.

Perseverance photographie le premier vol d'Ingenuity. NASA/JPL-Caltech/ASU/MSSS

Il s'agissait des premiers vols contrôlés et motorisés jamais effectués sur une autre planète.

Le rover a également capturé une vidéo complète des premiers vols de l'hélicoptère.

Ingenuity s'est tellement bien comporté lors de ses trois premiers vols que la NASA a prolongé sa mission. Aujourd'hui, il se rend sur de nouveaux "aérodromes" et explore des territoires inexplorés, testant des tâches que la NASA espère accomplir avec les futurs hélicoptères martiens.

Maintenant que les premiers vols d'Ingenuity sont terminés, Perseverance a commencé sa mission scientifique primaire.

La Mastcam-Z a capturé cette image de "Santa Cruz", une colline située à environ 2,4 km de Perseverance, le 29 avril.  NASA/JPL-Caltech/ASU/MSSS

L'objectif principal du rover est de collecter des échantillons de roche martienne qui pourraient contenir des indices d'une ancienne vie microbienne sur Mars. Il va stocker ces échantillons pour qu'une future mission de la NASA les ramène sur Terre.

Les caméras du rover ont commencé à étudier les roches mystérieuses, en commençant par le "test du zoom" illustré ci-dessous.

NASA

Lorsque les scientifiques de la NASA ont constaté que le site d'atterrissage de Perseverance était entouré de ce type de roches, ils ont modifié les plans du rover pour qu'il reste dans la région quelques semaines de plus. Ils veulent savoir s'il s'agit de roches volcaniques ou de roches provenant de sédiments fluviaux. Le fait de rester dans la région a également permis à Ingenuity de continuer à voler.

Une fois l'étude de ces roches terminée, Perseverance se dirige vers les falaises du delta de la rivière qui alimentait autrefois le lac Jezero.

Un vestige du delta de la rivière Jezero s'élève contre les falaises du cratère, tel que photographié par le rover le 22 février. NASA/JPL-Caltech/ASU/MSSS

Version originale : Morgan McFall-Johnsen, Aria Bendix/Insider

À lire aussi — La vie détectée sur Mars pourrait être issue des laboratoires de la NASA, selon un scientifique

Découvrir plus d'articles sur :