Le DG de Volkswagen Matthias Mueller. REUTERS/Fabian Bimmer

Le Luxembourg a annoncé lundi avoir déposé plainte contre X dans le dossier de la fraude de Volkswagen lors de contrôles des émissions de ses moteurs diesel.

Le constructeur allemand fait face à un scandale de manipulation des tests d'émissions polluantes de ses véhicules à moteur diesel. Au total, le scandale lui coûtera plus de 22 milliards de dollars aux États-Unis.

Mais le "dieselgate" touche d'autres constructeurs, toujours sous le soupçon d'avoir triché aux tests pour mettre sur le marché des véhicules polluants. C'est le cas de Renault par exemple.

Le gouvernement luxembourgeois a engagé cette procédure pénale parce qu'il a été conduit à accorder à des véhicules une homologation qui leur aurait été refusée si la procédure avait été respectée lors des tests, explique le ministre des Transports, François Bausch, dans des documents transmis à la presse.

Le Luxembourg fait partie des sept pays faisant l'objet d'un examen de la part des régulateurs européens pour ne pas avoir imposé de pénalités à Volkswagen dans le sillage du scandale.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Volkswagen supprime 30.000 postes pour mettre le scandale du diesel derrière lui

VIDEO: L'Airbus du futur dispose d'un spa et d'une salle de sport, mais manque de fenêtres