Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le second tour des élections municipales marqué par une abstention record

Le second tour des élections municipales marqué par une abstention record
Un bureau de vote à Paris lors des élections municipales, le 15 juin 2020. © Cyril Marcilhacy/Bloomberg via Getty Images

Le second tour des élections municipales a été marqué par la crise sanitaire mais aussi par une abstention record. Le taux d'abstention aurait atteint 59%, ce dimanche 28 juin, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France et les chaînes parlementaires, contre 57,6% lors du premier tour dans les villes concernées. L'ensemble des instituts de sondage estime que le taux de participation ne devrait pas dépasser 41%. La participation des 16,5 millions d'électeurs appelés à voter dans 4 820 communes (15% des communes) est l'un des enjeux principaux du scrutin, alors que le 15 mars déjà, moins d'un électeur sur deux — 44,3%, contre 63,5% en 2014 — s'était déplacé pour voter au 1er tour en raison des risques de contamination au coronavirus.

A 17h, le ministère de l'Intérieur faisait déjà état d'un taux de participation de 34,67%, soit quatre points en dessous de ce qu'il était à la même heure lors du premier tour, le 15 mars (38,77%), mais aussi près de 18 points en dessous de celui du second tour des municipales de 2014 (52,36%), et près de 20 points de moins par rapport à 2008 (54,45%). Ce second tour est organisé avec des précautions sanitaires exceptionnelles dues à l'épidémie de Covid-19 : port du masque obligatoire dans les bureaux de vote, gel hydroalcoolique et priorité aux personnes vulnérables pour voter. Principale innovation, d'une portée limitée, pour faciliter le vote : un même mandataire peut disposer de deux procurations au lieu d'une, pour permettre à un plus grand nombre de personnes, notamment aux plus âgées, de voter sans se déplacer.

Ces municipales se tiennent à la veille d'une séquence cruciale pour le président Emmanuel Macron, qui a voté vers midi au Touquet avant de s'offrir un bain de foule, sans masque. Le chef de l'Etat pourrait, dans les jours qui viennent, procéder à un remaniement et préciser son intention affichée de "se réinventer" pour les deux dernières années de son mandat. Dès lundi, il reçoit à l'Elysée les membres de la Convention citoyenne sur le climat.

Les conseillers municipaux, élus pour six ans, se réuniront ensuite du vendredi 3 au dimanche 5 juillet pour élire les maires et leurs adjoints.

Business Insider (avec AFP)
Découvrir plus d'articles sur :