Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le service de streaming gratuit Pluto TV va être lancé en France en 2021

Le service de streaming gratuit Pluto TV va être lancé en France en 2021
Pluto TV est un service de streaming gratuit financé par la publicité. © Capture d'écran

Un nouveau service de vidéo à la demande va prochainement être lancé en France. Si vous êtes réticent à l'idée de payer un abonnement de plus, rassurez-vous : celui-ci sera gratuit. La plateforme américaine Pluto TV, c'est son nom, arrivera en 2021, annonce sa maison-mère ViacomCBS ce jeudi 6 août, dans un communiqué publié en marge de l'annonce de ses résultats trimestriels. Lancé en 2013 aux Etats-Unis, Pluto TV est financé uniquement par des spots publicitaires placés pendant les programmes, et est pour l'instant disponible dans 22 pays, dont le Royaume-Uni et l'Allemagne.

La plateforme sera lancée en Espagne et au Brésil avant la fin de l'année 2020, avant d'arriver en France et Italie en 2021. Pluto TV est, avec 26,5 millions d'utilisateurs mensuels dans le pays, le leader sur le marché de l'AVOD (vidéo à la demande avec publicité) aux Etats-Unis. En France, l'offre reste encore très mince — seuls Rakuten TV et PLEX sont présents, avec des catalogues pas toujours très attrayants, et on attend l'arrivée prochaine de Tubi, propriété de Fox Corporation (la partie de l'ex-21st Century Fox qui n'a pas été vendue à Disney).

Un marché qui devrait exploser

Mais comme l'écrit Pascal Lechevallier, spécialiste du secteur, sur son blog, le marché de l'AVOD devrait exploser ces prochaines années. Le cabinet Ampere estime que ses revenus, qui étaient de 33,8 milliards à l'échelle mondiale en 2018, pourraient atteindre 62 milliards en 2024.

Difficile de savoir à l'heure actuelle quelle sera l'étendue de l'offre Pluto TV en France. Selon JustWatch, le service propose plus de 2 800 films et 500 séries aux Etats-Unis. Sans surprise, le service étant gratuit, on n'y trouve pas les derniers blockbusters hollywoodiens, et ce devrait être la même chose en France. D'autant plus que notre législation en matière de chronologie des médias impose d'attendre 42 à 44 mois entre le moment où un film sort au cinéma et celui où il peut être mis en ligne sur une plateforme AVOD.

Des films comme 'Terminator' et des séries comme 'The Walking Dead'

On y trouve tout de même de nombreux films cultes comme "Memento", "Terminator", "Il était une fois dans l'Ouest" ou "Drive". De quoi passer de bonnes soirées ciné (avec des pauses publicitaires comme lorsque vous êtes devant le film du dimanche soir sur TF1).

Côtés séries, Pluto TV offre notamment — aux Etats-Unis — quelques saisons de "The Walking Dead", "Shameless", "Queer as Folk", ou encore de la sitcom culte "Mariés, deux enfants". On y trouve aussi de la télé-réalité, avec des émissions du chef Gordon Ramsay ou encore "The Simple Life".

Enfin, Pluto TV propose des "chaînes" (250 aux Etats-Unis), qui sont en fait des flux de contenus vidéos sélectionnés selon une thématique. Elles proposent ainsi du sport, des documentaires, de l'actualité, du divertissement, mais aussi des films et des séries.

Pour ses contenus, Pluto TV peut piocher dans les catalogues du groupe ViacomCBS, qui possède le studio Paramount et les chaînes CBS, Showtime, Nickelodeon ou encore MTV.

Pluto TV a notamment réussi à s'imposer aux Etats-Unis en signant des accords permettant à son appli d'être pré-installée sur plusieurs marques de téléviseurs connectés et, depuis peu, sur les box télé de l'opérateur Verizon. Reste à voir si le même type d'accord permettra à la plateforme de se développer en France.

Par ailleurs, sur le marché parallèle mais pas si éloigné de la vidéo à la demande par abonnement, dominé par Netflix, Amazon Prime ou encore Disney+, ViacomCBS entend bien également se développer à l'international. Le groupe va lancer son service de streaming, en s'appuyant sur sa plateforme CBS All Access qui existe déjà aux Etats-Unis, dans plusieurs pays en 2021. La France ne semble cependant pas concernée pour l'instant.

À lire aussi — Netflix a payé seulement un demi-million d'euros d'impôts en France en 2019

Découvrir plus d'articles sur :