Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le site de Monoprix est tombé face à une trop grosse demande


Le site de Monoprix était inaccessible une partie de la journée du lundi 6 avril 2020. © Monprix.fr

Si vous souhaitiez commander des courses ou tout autre produit sur le site de Monoprix aujourd'hui, vous avez potentiellement fait face à une mission impossible. Le site internet de l'enseigne était en effet indisponible une bonne partie de la journée et un message d'erreur s'affichait expliquant que "suite à un trop grand nombre de connexions" le site était "actuellement indisponible". Contacté par Business Insider France, la direction de Monoprix nous a confirmé que le souci était "technique" et "lié à l'accélération de la demande que nous connaissons depuis le début de la pandémie de Covid-19".

Depuis le début du confinement le 17 mars 2020, les Français se ruent en effet sur la commande de courses en ligne. Que ce soit via le drive ou par livraison à domicile, ils sont nombreux à privilégier les solutions permettant de ne pas se déplacer en magasin. Monoprix le confirme : "la fréquentation de notre site de vente e-commerce s'est accrue depuis plusieurs semaines". Mais si au début de la crise les ventes étaient portées par "une forte croissance des produits non-périssables" comme les pâtes ou les boîtes de conserve par exemple, les choses ont depuis changé. "L'annonce de la fermeture des marchés a inversé la tendance au profit des produits frais comme les fruits et légumes, et la boucherie / volaille".

Le site était de nouveau opérationnel en fin d'après-midi. L'enseigne Monoprix n'est pas la seule à avoir connu ce genre d'incident ces dernières semaines. Le site internet de livraison de courses de Casino était lui aussi indisponible en début de semaine du 16 mars à cause d'une trop grande affluence. De son côté, Carrefour a été obligé de mettre en place une file d'attente virtuelle avec temps d'attente pour chacun avant de pouvoir accéder au site de commande de courses en ligne.

À lire aussi — Leclerc, Carrefour et Intermarché s'engagent à ne pas augmenter les prix de certains produits

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :