Publicité

Le symptôme des "orteils Covid" serait un effort désespéré du corps pour éliminer le coronavirus

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le symptôme des "orteils Covid" serait un effort désespéré du corps pour éliminer le coronavirus
Un exemple "d'orteils Covid" © Dr. Amy Paller via AP
Publicité

Une nouvelle étude permet d'expliquer le phénomène appelé "orteils Covid" ou "orteils bleus", des lésions cutanées qui apparaissent après avoir attrapé le coronavirus. Les travaux, basés sur des cas provenant de Paris, suggèrent que le problème pourrait être causé par une réponse immunitaire trop agressive de l'organisme.

L'étude rejoint un nombre croissant de preuves soutenant que le Covid-19 est à l'origine de cette affliction. Elle donne aussi un aperçu des réactions immunitaires qui ont lieu dans les orteils touchés par le Covid-19. Les conclusions de l'étude ont été publiées mardi dans la revue à comité de lecture du British Journal of Dermatology.

À lire aussi — Le vaccin Pfizer serait efficace contre les formes graves du Covid-19 pour une durée d'au moins 6 mois

Les cas “d’orteils Covid" ont commencé à apparaître au début de la pandémie. Ils se caractérisent par des pieds ressemblant un peu à ceux qui ont souffert du froid : teinte violette, orteils gonflés et plaques rouges et prurigineuses sur les extrémités.

Les lésions peuvent être extrêmement douloureuses, provoquant une sensation de démangeaison ou de brûlure, a précédemment rapporté le New York Times. En avril 2020, l'Académie américaine de dermatologie avait reçu environ 100 cas de personnes ayant vu ce type de lésions sur leurs mains et leurs pieds, a précédemment rapporté Insider.

Les scientifiques avaient débattu pour savoir s'ils étaient liés à la grippe ou si ces cas étaient causés par le coronavirus. Dans la nouvelle étude, les chercheurs ont examiné 50 cas d'orteils Covid qui se sont présentés à l'hôpital Saint-Louis, à Paris, au printemps 2020.

Sur la base de tests sanguins et de biopsies cutanées, les chercheurs ont constaté que les orteils présentaient des niveaux anormaux d'une molécule appelée interféron 1. Cette molécule est salvatrice lors des infections. Elle agit comme une première ligne de défense en activant le système immunitaire pour combattre les virus.

À lire aussi — Sanofi abandonne son projet de vaccin à ARN messager contre le Covid-19

Cependant la molécule pourrait travailler trop dur. Selon l'étude, elle semble recruter des cellules immunitaires dans la région, ce qui pourrait causer des dommages dans les parties du corps où les vaisseaux sanguins sont les plus étroits, comme les orteils. Les scientifiques ont également constaté que les orteils infectés par le Covid-19 présentaient des anticorps qui attaquaient l'organisme, et pas seulement le virus.

La bonne nouvelle est qu'un traitement anti-inflammatoire local ou systémique pourrait soigner les orteils Covid, ont indiqué les scientifiques dans l'étude. “Les orteils Covid ont été observés surtout au début de la pandémie. Ils ont été moins fréquents pendant la vague Delta”, a confié à la BBC le docteur Véronique Bataille, dermatologue consultante et porte-parole de la British Skin Foundation.

Cela pourrait signifier que la vaccination ou l'immunité d'une infection antérieure contribue à l'apparition des orteils Covid-19, selon la chaîne britannique. Cela serait logique, puisque les vaccins réduisent efficacement le risque de maladie grave et de décès lié au Covid-19.

Version originale : Marianne Guenot / Insider

À lire aussi — Ces 5 personnes souffrent d'un Covid long et ne peuvent plus travailler, ou plus comme avant

Découvrir plus d'articles sur :