Le vaccin AstraZeneca a le feu vert en France, mais pas pour les plus de 65 ans

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le vaccin AstraZeneca a le feu vert en France, mais pas pour les plus de 65 ans
La Haute autorité de la santé ne recommande le vaccin AstraZeneca contre le Covid-19 qu'aux personnes de moins de 65 ans. © Ulrich Baumgarten/Getty Images

Quelques jours après l'Agence européenne du médicament (EMA), le vaccin d'AstraZeneca contre le Covid-19, développé avec l'Université d'Oxford, obtient le feu vert de la Haute autorité de la santé (HAS) pour être utilisé en France ce mardi 2 février, rapporte BFM TV. L'EMA avait autorisé ce produit pour tous les adultes. Mais, dans plusieurs pays, les autorités sanitaires ont émis des réserves plus ou moins fortes sur son efficacité pour les personnes âgées. Selon BFM TV, il appartient désormais au gouvernement de suivre tout ou partie des recommandations de la HAS. Une décision devrait être prise avant la fin de la semaine, indique la chaîne d'information sur son site.

"Nous adapterons notre stratégie, les publics ne manquent pas", entre les soignants plus jeunes ou d'autres personnes vulnérables, a indiqué le ministère de la Santé à l'AFP, avant la décision de la HAS. Le ministère espère que fin mars, en partant d'un taux d'adhésion de 60%, "la totalité" des volontaires parmi les publics prioritaires auront reçu "une première injection avec Pfizer ou Moderna". Devant les députés, le Premier ministre Jean Castex a exclu que le vaccin d'AstraZeneca soit réservé en priorité aux étudiants, car "ce n'est pas celles et ceux qui développent les formes les plus graves de la maladie", a-t-il prévenu lors des questions au gouvernement.

Plus facile à conserver

Ce vaccin présente aussi un gros avantage logistique, car il n'a pas besoin d'être conservé à des températures très basses (-70° pour le vaccin Pfizer/BioNTech, -20° pour Moderna) et peut être transporté plus facilement. Du coup, les autorités envisagent qu'il pourra à terme passer par les pharmacies, comme le vaccin contre la grippe. La HAS doit également se prononcer sur ce point.

Si AstraZeneca a fait polémique en annonçant de fortes baisses de rendements, 2,5 millions de doses sont quand même attendues en France en février, dont une première livraison de 450.000 doses dès la fin de la semaine, indique-t-on au ministère de la Santé.

La semaine dernière, le gouvernement a annoncé qu'il prévoyait pour février qu'1 million de nouvelles personnes recevraient leur première dose et 1,4 million la seconde, sur la base des livraisons de Pfizer et Moderna, bien loin de l'objectif de 4 millions évoqué quelques jours plus tôt par le ministre de la Santé Olivier Véran.

Emmanuel Macron réunit mardi en fin d'après-midi les principaux acteurs industriels de vaccins pour leur demander d'accélérer la cadence de production.

A lire aussi — Pfizer compte empocher 15 Mds$ avec son vaccin anti-Covid

Découvrir plus d'articles sur :