Publicité

Le YouTubeur qui s'était introduit sur le site de lancement de SpaceX recherché par la police

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Le YouTubeur qui s'était introduit sur le site de lancement de SpaceX recherché par la police
Elon Musk, le PDG de SpaceX, et un prototype de fusée Starship. © Callaghan O'Hare/Reuters; Yichuan Cao/Getty Images
Publicité

La police recherche un créateur de YouTube qui s'était introduit sur le site de lancement de SpaceX dans le sud du Texas et qui avait filmé des vidéos en gros plan de la fusée SN11 Starship de SpaceX. Fin mars, Caesar L. Galaviz est entré dans la base de Boca Chica de l'entreprise aérospatiale d'Elon Musk sans être arrêté par la sécurité. Il s'est filmé en train de se promener sur le site de lancement et de passer sous le prototype de 16 étages du Starship. Il a ensuite téléchargé la vidéo sur sa chaîne YouTube, Loco VlogS.

Le shérif Eric Garza, du comté de Cameron, a tweeté lundi que la police avait émis un mandat d'arrêt à l'encontre de Caesar L. Galaviz "pour être entré intentionnellement sur la propriété de SpaceX sans leur consentement". Eric Garza a déclaré que la dernière adresse connue de Galaviz était Conroe, au Texas.

À lire aussi — Ce jour où la Nasa a sauvé SpaceX de la faillite

Caesar L. Galaviz a enregistré des vidéos avec le prototype Starship quelques jours avant qu'il ne s'enflamme lors de son atterrissage pendant un vol d'essai. La fusée étant sur des échafaudages, le YouTubeur n'a pas pu la toucher. Il s'agissait de la quatrième fusée Starship à exploser — mais le dernier test Starship de SpaceX, le 5 mai, a été un succès.

Caesar L. Galaviz a ensuite supprimé la vidéo, qui a obtenu cinq likes et 100 dislikes, mais un autre compte YouTube a retéléchargé l'enregistrement le 31 mars.

Il a ensuite publié une vidéo d'excuses le 1er avril et a déclaré que ses actions étaient "mauvaises" et "illégales". "À mes yeux, à ce moment-là, je n'ai pas vraiment pensé à cela", a-t-il déclaré.

Caesar L. Galaviz a déclaré à Insider en avril qu'il était entré dans les locaux parce qu'il pensait que cela ferait une bonne vidéo pour ses abonnés YouTube. "J'espère que la communauté SpaceX pourra me pardonner pour mes actions", a-t-il ajouté.

Version originale : Kate Duffy/Insider

À lire aussi — SpaceX va lancer un satellite lunaire payé en Dogecoin

Découvrir plus d'articles sur :