Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Leclerc, Lidl et Intermarché gagnent encore des parts de marché

Leclerc, Lidl et Intermarché gagnent encore des parts de marché
© Business Insider France/Claire Sicard

Les bonnes nouvelles se succèdent pour certains acteurs de la grande distribution et les enseignes Leclerc, Lidl et Intermarché sont encore à la fête. Selon les données Worldpanel de l'Institut Kantar*, qui communique chaque mois les chiffres des dépenses des ménages en produits de grande consommation, c'est une nouvelle fois le groupe E.Leclerc qui affiche la plus forte progression de part de marché (PdM), toujours leader du marché à 22,7%. L'enseigne a ainsi gagné +0,6 point entre le 10 août et le 6 septembre 2020 (période P9), par rapport à la même période de l'année dernière. Le distributeur bénéficie sur la période d'acheteurs plus nombreux, mais aussi plus dépensiers, notamment grâce aux commandes drive.

Lidl, l'outsider habituel de Leclerc en terme de croissance de part de marché, progresse lui aussi de +0,5 point, s'adjugeant 6,2% du marché. L'enseigne à bas prix gagne sur tous les tableaux : plus de clients en magasin (400 000 ménages de plus), des acheteurs plus fidèles et des paniers d'achats en progression de +2,2%. Autre gagnant de la période, le groupement les Mousquetaires (les enseignes Netto et Intermarché) qui progresse de +0,4 point du 10 août et 6 septembre, pour atteindre 15,4% de PdM. L'enseigne connaît une croissance de ses ventes à la fois en magasin, mais aussi sur internet.

Aldi et le groupe Delhaize (Cora, Match...) gagnent pour leur part +0,1 point de PdM sur la période, atteignant respectivement 2,2% et 3,4% du marché. Le groupement U (Hyper U et Super U) reste stable à 11,3% de PdM.

Casino et Auchan à la peine, Carrefour résiste tant bien que mal

Comme chaque mois, l'Institut Kantar ne communique pas les évolutions à la baisse des distributeurs, mais LSA a pu les consulter. Le groupe Casino, qui comprend les enseignes Casino, Géant, Leader Price, Franprix et Monoprix , souffre sur la période et affiche une PdM en baisse de -1,4 point, atteignant 9,4% du marché. Selon LSA, la moitié de ce mauvais résultat s'explique par Leader Price : l'enseigne est en cours de cession à Aldi, en attente de la décision de l'Autorité de la concurrence, et désinvestie par le distributeur qui a en plus cédé plusieurs magasins ces derniers mois.

Mais les autres enseignes du groupe Casino sont aussi à la peine, toutes en léger recul de -0,1 point. Les hypermarchés Géant sont les plus impactés à -0,3 point. Pour rappel, de nombreuses cessions de magasins ont eu lieu ces derniers mois pour le groupe Casino, ce qui rend la comparaison par rapport à l'année précédente plus difficile. Le distributeur cherche en effet à réduire au maximum sa dette.

À lire aussi — Casino accusé par plusieurs ONG de contribuer à la déforestation en Amazonie

Autre perdant de la période, Auchan qui perd -0,3 point de PDM et représente 9,7% du marché. Si le format supermarché résiste plutôt bien à -0,1 point, ce sont aussi les hypermarchés qui plombent le résultat du distributeur à -0,4 point. Une réorganisation est en cours chez le groupe nordiste qui envisage la suppression de près de 1 500 emplois et le développement du digital, avec notamment la création de 300 drives piéton d'ici fin 2021.

Enfin, le groupe Carrefour affiche 19,1% de PdM à -0,1 point par rapport à l'année précédente, pénalisé lui aussi par le résultat des ses hypermarchés affichés à -0,2 point. Les magasins de proximité et les Carrefour Market, de plus petite taille, résistent mieux.

Les ventes en ligne continuent de progresser

Les données récoltées par l'Institut Kantar entre le 10 août et le 6 septembre 2020 semblent en tout cas confirmer les habitudes prises pendant le confinement par les Français : les sessions de courses sont plus espacées qu'avant, le trafic en magasin baissant de -3,8% sur la période par rapport à l'année précédente. Mais la valeur des paniers progresse, elle, de +10%. Globalement, les dépenses des Français progressent de plus de 6% sur cette période.

À lire aussi — Après Casino et Carrefour, Auchan s’intéresse également à Bio C’Bon

Les ventes via internet, que ce soit en drive ou en livraison à domicile, continuent de croître avec un gain de 1,6 point du 10 août au 6 septembre 2020, atteignant 7,7% de PdM et près de 1,2 million de foyers supplémentaires.

*Les données de Kantar portent sur l'évolution des dépenses concernant les Produits de Grande Consommation (PGC) et Frais Libre-Service (FLS), c'est-à-dire l'alimentaire, l'hygiène, la beauté et l'entretien, sur la période du 10 août au 6 septembre 2020, par rapport à la même période l'année précédente.

À lire aussi — Leclerc à la peine avec ses magasins spécialisés en bio

Découvrir plus d'articles sur :