Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Leclerc reprend du poil de la bête, Carrefour et Casino sont toujours à la peine

Leclerc reprend du poil de la bête, Carrefour et Casino sont toujours à la peine
Entrée du Leclerc de Levallois-Perret (92), à l'intérieur du centre commercial So Ouest, juin 2020. © Business Insider France/Claire Sicard

Qui a été le grand gagnant de la période post-confinement dans la grande distribution ? La réponse est claire : il s'agit de E. Leclerc qui a gagné + 1,9 point de part de marché entre le 18 mai et le 14 juin dernier, selon les données Worldpanel 2020 de l'institut Kantar*, par rapport à l'année précédente. Après deux mois consécutifs de baisse, Leclerc reprend donc du poil de la bête et conforte de nouveau sa place de leader avec 23,3 % de parts de marché. Cette croissance provient à la fois d'une hausse des ventes via le drive sur la période (+ 35%), mais également d'une progression du panier moyen des clients de l'enseigne. Leclerc n'a en tout cas pas lésiné sur les investissements publicitaires (+ 161%), ni sur l'envoi de prospectus pour faire revenir les clients.

Autre gagnant de la période, le groupement Les Mousquetaires (Intermarché, Netto) qui progresse sur la période de + 0,5 point pour atteindre une part de marché de 15,7%. Même si la hausse est moins forte que sur les deux mois précédents, la croissance continue, tirée par les ventes online (drive et livraison à domicile) qui ont progressé de + 80% entre le 18 mai et le 14 juin, par rapport à l'année précédente. L'enseigne Lidl gagne aussi 0,5 point, atteignant 6,4% de parts de marché. Tous les indicateurs sont au vert pour le groupe : plus de clients (+ 310 000) qui viennent plus souvent en magasin et réalisent de plus gros paniers moyens. Lidl a été sur la période le premier annonceur en télévision avec 45% de part de voix, permettant de faire venir du monde dans ses points de vente.

Enfin, Aldi progresse aussi de + 0,2 point pour atteindre 2,4% de parts de marché sur la période, grâce notamment à un plus grand nombre de clients et à une hausse des paniers moyens de ses visiteurs.

Carrefour et Casino en recul

Si l'institut Kantar ne communique par sur les évolutions à la baisse des enseignes, le média spécialisé LSA donne le détail : les groupes Auchan et Système U perdraient chacun 0,4 point de parts de marché, respectivement à 9,2% et 10,5%. Le constat est encore plus négatif pour le groupe Carrefour en retrait de 0,9 point de parts de marché : si les hypermarchés Carrefour plongent de - 0,9 point, confirmant une tendance de fond à la baisse, les Carrefour Market perdent eux seulement 0,2 point et les magasins Carrefour de proximité affichent une croissance de + 0,2 point. Une bonne nouvelle cependant, le canal online de Carrefour (drive et livraison à domicile) progresse de + 42% sur la période par rapport à l'année précédente.

Le constat est également amer pour le groupe Casino, qui comprend les enseignes Casino, Géant, Franprix et Monoprix, qui perd 1,4 point entre le 18 mai et le 14 juin, atteignant une part de marché de 9,4%. Cette mauvaise performance s'expliquerait notamment selon Kantar par "l'effet de la réduction de son parc" de magasins, suite à de nombreuses cessions de points de ventes. Les hypermarchés Géant Casino perdent par exemple 0,5 point avec une part de marché très faible à 2,2%.

À lire aussi — Intermarché, Leclerc et Auchan dans le top 10 des entreprises qui ont une bonne image auprès des Français

La période de déconfinement a en tout cas été propice à la grande distribution : si les Français ont fait leurs courses moins souvent (- 6% de trafic en magasin), leurs paniers moyens ont été plus élevés. Les dépenses via internet, dans la lignée du confinement, continuent de progresser, passant de 6,2% sur la même période l'année précédente à 8,4% cette année.

*Les données de Kantar portent sur l'évolution des dépenses concernant les Produits de Grande Consommation (PGC) et Frais Libre-Service (FLS), c'est-à-dire l'alimentaire, l'hygiène, la beauté et l'entretien, sur la période du 18 mai au 14 juin 2020, par rapport à la même période l'année précédente.

À lire aussi — Chez Lidl, vous allez bientôt trouver des pianos pour 449 euros

Découvrir plus d'articles sur :