Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Leclerc va proposer une semaine de repas à 1 euro par personne pour les petits budgets

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Leclerc va proposer une semaine de repas à 1 euro par personne pour les petits budgets
L'enseigne Leclerc va lancer le 8 mars prochain dans ses supermarchés son offre "21 repas pour 21 euros". © Business Insider France/Claire Sicard

La promesse est simple et vendeuse, mais la réalisation risque d'être plus compliquée. Le président de l'enseigne éponyme Michel-Édouard Leclerc l'a confirmé sur son blog ce jeudi : le groupe E.Leclerc va proposer à partir du 8 mars prochain dans ses magasins une offre appelée "21 repas pour 21 euros". L'objectif ? Offrir aux clients de ses supermarchés une semaine de courses, soit trois repas pendant sept jours, au prix imbattable d'un euro maximum par personne pour chaque repas. Les menus devraient être équilibrés, majoritairement avec des produits notés A, B ou C avec le Nutriscore, toujours selon Michel-Édouard Leclerc, et quatre variations différentes seront proposées, dont une vegan. Ces paniers prévus pour une semaine comptent chacun environ une vingtaine de produits à acheter, essentiellement des marques Repère ou Éco + de Leclerc, les marques propres de l'enseigne. Les menus élaborés tiendraient ainsi compte "des besoins nutritionnels d'un adulte moyen, soit 2 000 calories environ", selon Le Parisien.

Cette offre est donc désormais disponible dans tous les magasins et les drives Leclerc en France. Pour en profiter, les choses se compliquent cependant un peu. Le consommateur doit en effet se rendre sur un site internet créé spécialement par Leclerc qui détaille les quatre propositions possibles de semaines de repas. Pour chacune, il est proposé de télécharger la liste des courses qui détaille les produits exacts à acheter, ainsi que les rayons dans lesquels on peut les trouver. Pour la liste numéro 1 par exemple, il faudra vous rendre au rayon fruits pour acheter 5 bananes "Douceur du verger", au rayon frais pour trouver quatre yaourts nature vendus sous la marque "Délisse", ou encore au rayon épicerie salée pour vous procurer une boîte de 285 grammes de maïs doux "Éco +".

À lire aussi — Carrefour, Leclerc, Intermarché... Quelles sont les enseignes les moins chères pour faire vos courses ?

Michel-Édouard Leclerc explique dans un billet publié le 9 mars sur son compte LinkedIn que ces repas ne sont "pas des box ni des lots pré-constitués". Mais il ajoute que "beaucoup de magasins (...) ont regroupé les 65 produits dans un même espace de présentation" et que "d'autres les ont fléchés en rayons", en citant l'exemple des supermarchés Leclerc de Villefranche-de-Rouergue (12) ou de Saint-Ouen (93).

Exemple de l'opération "21 repas pour 21 euros" dans un supermarché Leclerc, sur le blog de son président. Michel-Édouard Leclerc

Des produits qui risquent d'être compliqués à trouver dans les rayons des supermarchés Leclerc

Une fois vos courses effectuées et votre liste complète, toujours sur le site internet dédié, vous pouvez télécharger le "semainier des menus" . Si l'on prend une journée type, le lundi par exemple, vous pourrez ainsi manger un yaourt nature, des œufs, des flocons d'avoine et du jus d'ananas au petit déjeuner. Pour le midi, des boulettes de bœuf servies avec des haricots blancs à la tomate, un petit pain et une compote de pommes en dessert. Puis des galettes bretonnes pour le goûter et, le soir, au dîner, une soupe de tomates, du taboulé et du fromage à tartiner sur un petit pain. Problème, il vous faudra improviser en cuisine, le détail éventuel des recettes n'étant pas indiqué pour le moment sur le site de Leclerc.

Profiter de l'offre risque donc d'être un peu compliqué pour le consommateur qui devra retrouver précisément en magasin tous les produits indiqués dans la liste de courses, et ne pas se tromper parmi la multiplication des quantités en fonction du nombre de personnes présentes à table. Des affichettes dans les rayons des supermarchés indiquant les bons articles devraient néanmoins aider les clients en supermarchés. Pour le drive, quatre boutiques dédiées devraient rassembler les produits des quatre offres proposées par l'enseigne pour une commande plus simple. Autre point plus obscur, à moins de vérifier en détaillant son ticket de caisse et de n'acheter que les articles figurant sur la liste de courses proposée, il faut croire l'enseigne sur parole quand elle dit que l'ensemble de ces produits coûtent 21 euros.

'La précarité n'est pas un enjeu marketing', selon Michel-Édouard Leclerc

Ces dernières semaines, les enseignes de la grande distribution ont multipliée les annonces d'offres à prix réduit à destination des étudiants, souvent touchés par une plus grande précarité ces derniers mois à cause de la crise liée à la pandémie de Covid-19. Intermarché propose par exemple pour 20 euros dépensés un bon d'achat de 10 euros. Même chose pour Auchan. L'enseigne Leclerc avait également évoqué la mise en place d'un panier destiné aux étudiants au prix de 20 euros.

Mais cela ne suffisait pas, selon Michel-Édouard Leclerc qui indique que "la précarité atteint tous les niveaux de la société" et pas seulement les étudiants. Il souhaitait donc que l'enseigne propose une offre à plus de bénéficiaires potentiels. "La précarité n'est pas un enjeu marketing. Si l'on considère que sept millions de Français vivent sous le seuil de pauvreté, il faut certes des promos mais, surtout, du fond de rayon, durable et proposant des offres de qualité accessibles", précise-t-il sur son blog. Bénéficiant déjà d'une position de leader sur les prix bas, si l'on excepte bien sûr les discounters, Leclerc a donc décidé plus que jamais de soigner son image prix.

À lire aussi — Les ventes de Leclerc et Intermarché progressent fortement en ce début 2021

Découvrir plus d'articles sur :