Publicité

L'efficacité du vaccin Pfizer chez les enfants de 2 à 11 ans sera déterminée d'ici septembre

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

L'efficacité du vaccin Pfizer chez les enfants de 2 à 11 ans sera déterminée d'ici septembre
Les données de l'essai du vaccin contre le coronavirus de Pfizer pour le groupe le plus jeune, âgé de 6 mois à 2 ans, devraient être prêtes à être présentées à l'autorité américaine des médicaments dans le courant de l'année. © Getty
Publicité

Les résultats de l'essai montrant l'efficacité du vaccin de Pfizer contre le coronavirus chez les enfants dès l'âge de deux ans pourraient être prêts pour les autorités régulatrices américaines d'ici septembre, a déclaré mardi 4 mai Albert Bourla, PDG de Pfizer. Ce dernier a déclaré aux journalistes et aux analystes, lors d'une conférence téléphonique sur les résultats trimestriels de Pfizer, que la société s'attendait à disposer de données d'essai définitives à soumettre à la Food and Drug Administration (FDA) pour deux groupes d'âge : les enfants de deux à cinq ans et ceux de cinq à onze ans.

Les données pour les enfants âgés de six mois à deux ans sont attendues en novembre, a-t-il ajouté. Le calendrier exact de la vaccination des enfants aux États-Unis dépendra de l'efficacité des essais et du feu vert donné par les autorités régulatrices pour l'utilisation du vaccin de Pfizer dans les groupes d'âge plus jeunes.

À lire aussi — Pfizer prévoit de vendre 1,6 milliard de doses de son vaccin en 2021 pour 26 Mds$

Pfizer a déclaré le 31 mars que son vaccin contre le coronavirus, mis au point en collaboration avec la société allemande BioNTech, était très efficace et "bien toléré" chez les adolescents. La société attend l'autorisation de la FDA pour les jeunes de 12 à 15 ans, qui devrait être accordée la semaine prochaine.

Les États-Unis prêts à vacciner les adolescents dès que possible

Le sérum de Pfizer est déjà disponible aux États-Unis pour toutes les personnes de plus de 16 ans. Jusqu'à présent, plus de 53 millions d'Américains adultes ont reçu une double dose du vaccin développé par le laboratoire, selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies.

Le locataire de la Maison-Blanche, Joe Biden, a déclaré lors d'une allocution le 4 mai que la décision finale concernant l'autorisation du vaccin chez les 12-15 ans revenait à la FDA, mais que l'administration avait des projets en place pour faire vacciner les adolescents dès que possible.

"Bien que les maladies graves dans cette tranche d'âge soient rares, ils peuvent toujours tomber malades et transmettre le virus à d'autres", a déclaré le président américain. "Mon espoir est donc que si le vaccin est autorisé, les parents en profiteront et feront vacciner leurs enfants."

Des experts en pédiatrie ont précédemment déclaré à Insider que les cas chez les enfants augmentent lorsqu'il y a beaucoup d'infections à coronavirus dans les environs, et que le maintien de faibles taux d'infection dans la population était donc fondamental.

Le Dr. Scott Gottlieb, ancien directeur de la Food and Drug Administration, a déclaré en mars que les taux d'infection chez les moins de 16 ans en Israël — où plus de la moitié de la population est entièrement vaccinée avec le vaccin de Pfizer — ont "chuté de façon spectaculaire" une fois que les adultes se sont fait vacciner en raison de la baisse des taux d'infection.

Version originale : Dr. Catherine Schuster-Bruce/Insider

À lire aussi — Des résultats positifs pour les essais de Moderna d'une 3ème dose de son vaccin anti Covid-19

Découvrir plus d'articles sur :