Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Lego sort une maquette de la Station spatiale internationale et l'envoie dans la stratosphère

Lego sort une maquette de la Station spatiale internationale et l'envoie dans la stratosphère
© Lego

Une équipe d'ingénieurs vient de lancer une nouvelle station spatiale internationale à haute altitude au-dessus de la Terre. Mais celle-ci ne mesure qu'environ 76 cm de hauteur et a été entièrement construite à partir de centaines de briques en plastique. La maquette de l'ISS est la dernière née de chez Lego. Elle sera disponible le 1er février pour commémorer le 20e anniversaire de la présence humaine à bord de la station spatiale internationale. Pour susciter l'enthousiasme, Lego a frappé fort. Ce lundi 20 janvier, l'entreprise a diffusé une vidéo montrant un ballon lancée à haute altitude et transportant la mini-station à environ 50 km au-dessus de la Terre, au coucher du soleil, lorsque les étoiles apparaissent.

"Une expérience de construction hors du commun est en train de se produire !" a écrit Lego sur Twitter. L'ensemble de la maquette compte 843 pièces de Lego qui représentent des versions miniatures des pièces de l'ISS. Selon Lego, celles-ci ont été authentifiées par des experts de la NASA. Ainsi, un bras robotique mobile imite le Canadarm de l'ISS, et le kit comprend également des capsules, des modules, des quais pour les navettes et les vaisseaux spatiaux, et des trappes d'accès pour les astronautes Lego. Lego a même créé des pièces ajustables pour la maquette afin de l'adapter à la source d'énergie de l'ISS.

NASA.

La Station spatiale internationale est un laboratoire orbital de la taille d'une maison de 5 chambres. Elle a été assemblée dans l'espace par morceaux. La première pièce a été lancée en 1998 sur une fusée russe. La station a commencé à accueillir des résidents de longue durée en 2000, et les astronautes continuent de travailler à l'ajout de nouvelles pièces.

L'idée de ce kit Lego, qui sera vendu 59,99 euros, est venue d'un fan dans le cadre d'une initiative de crowdsourcing appelée Lego Ideas. Les participants peuvent soumettre des plans pour de nouvelles lignes de produits et voter sur les concepts d'autres utilisateurs. Si l'entreprise donne suite à l'idée, les créateurs obtiennent 1 % des ventes et des revenus de licence. La communauté Lego a également donné naissance au kit "Women of NASA", qui a connu un grand succès et qui met en scène quatre femmes pionnières de l'agence spatiale.

Lego.

L'ingénieur allemand Christoph Ruge a conceptualisé la collection de la Station spatiale internationale. Il a expliqué à Lego qu'il avait construit un modèle plus grand à partir d'autres Legos des années auparavant. Concernant le nouveau kit du fabriquant de jouet, il s'enthousiasme : "J'ai été stupéfait de constater l'ingéniosité du design. En particulier en ce qui concerne la modularité. C'est comme jouer avec des briques Lego directement dans l'espace. Là-haut, ils réarrangent les modules de la station de temps en temps, et c'est aussi ce que vous pouvez faire avec ce modèle ici-bas !"

Un vol de la station Lego à l'aide de ballons

Pour son nouveau modèle, l'entreprise danoise s'offre un joli coup marketing en envoyant sa station spatiale en haute altitude... avec des ballons. Un vol qui s'est déroulé plus facilement que les précédents essais utilisant des ballons.

En octobre dernier, lors de la promotion du Samsung Galaxy S10, l'entreprise coréenne avait tentée de recourir à des ballons, lancés à haute altitude, pour envoyer un selfie de Cara Delevigne dans l'espace. Mais le ballon "SpaceSelfie" avait fini par s'écraser dans le jardin d'un couple du Michigan. "Cela ressemblait à un satellite", avait alors déclaré la propriétaire Nancy Mumby-Welke à NBC News. Qu'il s'agisse de Samsung ou de Lego, dans les deux cas, les ballons étaient remplis d'hydrogène ou d'hélium et lancés à haute altitude, sans pilote. Ceux-ci peuvent s'élever à une altitude comprise entre 18 et 37 kilomètres au-dessus du niveau de la mer.

Version originale : Holy Secon / Business Insider US. Traduit de l'anglais par Mégan Bourdon.

Découvrir plus d'articles sur :