Le thermostat connecté Netatmo. Netatmo

Le fabricant de matériel électrique Legrand a annoncé ce jeudi 15 novembre la signature d'un accord pour l'acquisition de Netatmo, startup française d'objets connectés pour la maison.

Créée en 2011, Netatmo emploie près de 225 personnes et dit réaliser un chiffre d'affaires annuel d’environ 45 millions d'euros.

Le groupe coté au CAC 40 était déjà actionnaire depuis 2015 de Netatmo, avec sa participation à une levée de fonds de 30 millions d'euros aux côtés des actionnaires existants Iris Capital, du Fonds ambition numérique de Bpifrance, ainsi que de C4 Ventures de Pascal Cagni, ancien directeur général Europe d'Apple. 

Legrand n'a pas dévoilé le montant de l'opération. On en saura peut être plus lors de la présentation des résultats annuels le 14 février 2019.

Difficile dès lors d'évaluer si ce rachat est bon coup financier pour Legrand, les investisseurs ou les fondateurs de Netatmo.

Interrogé à ce sujet par Business Insider France, Julien-David Nitlech, associé chez Iris Capital, n'en dira pas plus mais il assure que c'est "un bel espoir pour les startups françaises". Le fonds d'investissement a fait partie des premiers soutiens financiers.

Forcément subjectif, il explique quand même pourquoi "tout le monde devrait s'en inspirer". 

"Ce cas est le manuel pratique de la collaboration entre startups et grands groupes. On y retrouve tous les ingrédients: un grand entrepreneur, une croissance rapide d'une société innovante à tel point qu'elle est rachetée après quelques années par un groupe avec lequel elle collabore et qui anticipe l'avenir."

Depuis 2015, Legrand ne s'est pas comporté comme un actionnaire simplement financier. Les deux entreprises ont ainsi sorti trois produits ensemble pour la maison connectée tels que Céliane with Netatmo — une gamme d'interrupteurs et de prises de courant connectés avec une application dédiée.

Netatmo revendique 1,3 millions de produits actifs.

Selon le baromètre Qualitel-Ipsos de septembre 2018, la moitié des Français seulement se déclarent prêts à investir dans des services connectés. Mais ce n'est pas tant le B to C que le marché des professionnels que vise Legrand qui y voit un relais de croissance pour ses objets connectés.

Reste à savoir comment Netatmo va être intégrée et si la marque va disparaître à terme. Les 225 salariés — dont les 130 ingénieurs de Netatmo — rejoignent le groupe français qui pèse 5,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Fred Potter, fondateur et président de Netatmo, deviendra directeur technique
du programme de solutions connectées Eliot de Legrand.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Ce sac à dos connecté va faciliter la vie des cyclistes

VIDEO: Comment survivre à une morsure de serpent