L'élimination du PSG face à Manchester United a plombé les comptes d'un organisateur de paris anglais

Neymar, attaquant du PSG, lors du match PSG-AS Monaco le 21 avril 2019. REUTERS/Gonzalo Fuentes

L'un des plus grands bookmakers britanniques a versé plus d'un million de livres sterling (1,16 million d'euros) aux parieurs après la remontée surprise de Manchester United contre le Paris Saint-Germain en Ligue des champions. L'équipe de Premier League faisait face à une élimination prématurée de la compétition européenne de football après s'être inclinée 2-0 lors du match aller. Cependant, deux buts de l'attaquant Romelu Lukaku et un penalty de dernière minute de Marcus Rashford lors du match retour ont permis au club de se qualifier pour le tour suivant.

"La qualification de Manchester United a été fortement soutenue pour le match retour par rapport à PSG — ils ont réussi ce revirement, avec un paiement à sept chiffres [à destination des parieurs]", indique un porte-parole de Paddy Power Betfair à Business Insider dans un mail. Les résultats de Paddy Power Betfair au premier trimestre 2019 ont souffert de plusieurs résultats sportifs "bons pour les consommateurs" au Royaume-Uni.

Manchester City et Liverpool, deux équipes de football qui suscitent un vif intérêt pour les paris, n'ont pas perdu un match de championnat depuis janvier. En outre, il n'y a eu que quatre matches nuls en 34 matches de Premier League en mars. "Les matchs nuls sont généralement bons pour les bookmakers, car c'est l'option la moins soutenue", ajoute le porte-parole.

A lire aussi : Les 10 sportifs français les mieux payés en 2018

La chance n'a pas non plus suivi le groupe de bookmakers lors du festival de Leopardstown de Dublin — une série de course hippiques en février —, car "une série de favoris bien soutenus a remporté la plupart des grandes courses", ajoute le porte-parole. Le chiffre d'affaires des courses de chevaux a également été affecté par une suspension temporaire des installations en raison d'une épidémie de grippe équine.

Les ventes de paris sportifs de Paddy Power Betfair ont chuté de 10 % en raison des résultats sportifs défavorables, ce qui a entraîné une baisse de 6 % de leur chiffre d'affaires du sport en ligne à 152 millions de livres sterling (177,27 millions d'euros) au cours des trois premiers mois de 2019. Toutefois, la forte croissance de Sportsbet en Australie et de FanDuel aux Etats-Unis a fait progresser le chiffre d'affaires global des paris sportifs de 15%.

Les ventes de paris ont également progressé de 26 %, tirées par la forte demande en ligne en Europe et aux États-Unis. Le chiffre d'affaires global de Paddy Power Betfair a augmenté de 17%, à 478 millions de livres sterling (557,53 millions d'euros).

Version originale : Theron Mohamed / Markets Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le FC Barcelone est l'équipe tous sports confondus qui paye le mieux ses joueurs au monde — ils gagnent en moyenne 12 M€ par an

VIDEO: Ces gouttes dans les yeux pourraient rendre les lunettes et lentilles de contact obsolètes