Publicité

L'endettement mondial atteint un niveau historique et pourrait dépasser 300 000 Mds$ fin 2021

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

L'endettement mondial atteint un niveau historique et pourrait dépasser 300 000 Mds$ fin 2021
La dette dans le monde a progressé de 4,8 milliards de dollars au deuxième trimestre. © geralt/Pixabay
Publicité

C'est un montant pour le moins impressionnant. Le niveau d'endettement dans le monde pourrait pour la première fois dépasser 300 000 milliards de dollars à la fin de l'année 2021, selon l'Institute of International Finance (IIF), qui a publié son dernier rapport sur la dette mondiale mardi 14 septembre. La dette, publique et privée, a de toute façon d'ores et déjà atteint un montant record, de 296 000 milliards de dollars, soit environ 250 300 milliards d'euros. Au deuxième trimestre, 4,8 milliards de dollars se sont ajoutés à la montagne de dettes, après une "légère baisse enregistrée au premier trimestre".

Le dette s'est notamment envolée dans les pays dits "émergents", où elle a bondi de 3 500 milliards de dollars, et de 15 000 milliards depuis le début de la crise sanitaire, souligne L'Agefi. C'est en Chine qu'elle affiche la croissance la plus rapide parmi ces Etats, avec une hausse de la dette de 2 300 milliards rien qu'au deuxième trimestre. Mais la dette progresse aussi dans les pays développés, avec une augmentation de 1 300 milliards pour atteindre un montant total de 204 500 milliards de dollars.

Fort endettement des ménages lié à la hausse des prix immobiliers

Elle augmente notamment en zone euro alors qu'elle diminue au Japon et se stabilise aux Etats-Unis, hors endettement des ménages. Ces derniers représentent une grosse part de la hausse de la dette mondiale au deuxième trimestre, en progression de 1 500 milliards de dollars chez les ménages. Ce bond est du à l'augmentation des prix des logements, relève l'IIF, notamment aux Etats-Unis. "La hausse de l'endettement est en ligne avec celle des prix immobiliers", précise les économistes de l'IIF cités par L'Agefi.

Plus rassurant, le montant de la dette rapporté au PIB mondial a quant à lui reculé pour la première fois depuis fin 2019, en raison de la reprise économique et de la hausse de l'inflation. Ce ratio baisse de 9 points, à 353%, quand il avait atteint un record de 362% au premier trimestre 2021. Mais il reste bien au-dessus de ces niveaux pré-pandémie.

En France, la dette devrait terminer l'année un peu en-dessous de 116% du PIB, selon Bercy. Un ratio attendu en baisse, à 114% l'an prochain, après un record de 115,1% en 2020.

À lire aussi — La dette et le déficit de la France atteignent des niveaux records en 2020

Découvrir plus d'articles sur :