Publicité

L'enseigne de surgelés Picard va proposer la livraison à domicile dans toute la France

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

L'enseigne de surgelés Picard va proposer la livraison à domicile dans toute la France
© Business Insider France/Claire Sicard
Publicité

Une bonne nouvelle pour les amateurs des produits surgelés de l'enseigne. Le distributeur Picard vient d'annoncer que la livraison à domicile de ses produits serait désormais étendue à tout le territoire français. Ce service sera disponible à compter du mardi 17 novembre 2020. Pour les villes proposant déjà ce service, le minimum de commande est de 20 euros et les frais de livraison de 5 euros. Cela devrait être la même chose pour le reste de la France. La livraison à domicile était jusqu'ici proposée par l'enseigne uniquement dans les grandes villes.

Pour proposer ce nouveau service, Picard s'est associé à l'entreprise française Chronofresh, filiale de Chronopost spécialisés dans la livraison de produits surgelés. Cette initiative va permettre à Picard de compléter les ventes de ses 1 030 magasins physiques réparties dans toute la France. Une stratégie devenue indispensable alors que le quotidien des Français est perturbé par un second confinement depuis le 30 octobre dernier.

Outre la livraison à domicile, Picard propose déjà un service de "click & collect". Disponible dans 33 magasins pilotes situés à Paris et en région parisienne, à Marseille et en Provence, ou encore dans le Nord, ce service devrait être étendu dans le courant de l'année 2021.

Picard va également proposer une "consigne de Noël" pour les fêtes de fin d'année : les clients pourront commander entre les 6 et 15 décembre leurs produits pour Noël. Ils auront la possibilité de venir chercher leur commande entre les 22 et 24 décembre. Disponible dans 127 magasins de l'enseigne, cette nouveauté devrait aider ceux qui manquent de place dans leur congélateur.

À lire aussi — Leclerc, Système U... La fronde des patrons de la grande distribution

Découvrir plus d'articles sur :