Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

L'enseigne Gap va fermer ses 21 boutiques en France d'ici cet été

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

L'enseigne Gap va fermer ses 21 boutiques en France d'ici cet été
© Getty Images/Bloomberg

C'est un nouveau coup dur pour l'industrie du textile en France. L'enseigne de prêt-à-porter Gap devrait fermer toutes ses boutiques en Europe d'ici juillet 2021, selon les informations du Monde. Et notamment les 21 points de vente situés en France, qui emploient actuellement environ 500 salariés. La nouvelle aurait été annoncée sans ménagement par la direction du groupe américain mardi 20 octobre lors d'une conférence téléphonique dont l'ordre du jour était "un point sur les activités de Gap en Europe". Arrivée en France il y a une trentaine d'année, l'enseigne Gap avait déjà fermé huit magasins au cours de l'année 2019 dans l'Hexagone, puis trois autres début 2020. Il n'en restait aujourd'hui plus que 21.

Au total,120 boutiques devraient fermer leurs portes d'ici cet été sur le continent européen, Gap étant aussi présent en Italie et au Royaume-Uni avec respectivement 13 et 80 points de vente. L'Europe représentait, en 2019, environ 3% de l'activité du groupe Gap. Les détails de ces fermetures devraient être donnés lors d'une réunion d'informations financières qui se tiendra jeudi 22 octobre, toujours selon Le Monde. De son côté, Gap, dans un communiqué, aurait précisé que la fermeture de ces points de vente "à la fin du second trimestre 2021" serait une "des options" envisagées, sans plus de précisions.

À lire aussi — Action teste un nouveau type de magasin, deux fois plus grand

Fondée à San Francisco en 1969, la marque Gap avait vu ses ventes décoller dans les années 90 grâce notamment à ses jeans, ses t-shirts et ses sweats iconiques. Mais le groupe n'a pas réussi à renouveler sa gamme de produits et surtout à faire face à la concurrence de nouvelles enseignes, moins chères et plus modernes, comme H&M ou plus récemment Primark. Ses ventes étaient en berne, et en février dernier, le groupe avait annoncé fermer 225 magasins sur les 3 666 qu'il comptait dans le monde afin d'économiser 90 millions de dollars par an.

La pandémie de Covid-19 et la fermeture temporaire de nombreux points de vente dans monde entier a amplifié les problèmes de Gap. Malgré une hausse de +95% des transaction en ligne au second trimestre 2020, les ventes mondiales du groupe ont chuté de -18% sur la période, causant une perte de 62 millions de dollars.

À lire aussi — Kiabi teste la vente de vêtements de seconde main en magasin

Découvrir plus d'articles sur :