Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

L'enseigne La Halle envisage la suppression de 101 emplois

L'enseigne La Halle envisage la suppression de 101 emplois
© WikimediasCommons/Lionel Allorge

L'enseigne de textile La Halle a présenté ce lundi un projet de réorganisation de ses activités aux organisations syndicales. Ce projet prévoit la suppression de 101 postes au siège et dans son entrepôt logistique d'Issoudun (12), a annoncé ce matin La Halle dans un communiqué. L'enseigne compte en France 860 magasins de vêtements et de chaussures et emploie plus de 8 000 salariés. La Halle indique avoir vendu l'an dernier "près de 80 millions de pièces en France" et avoir conclu son exercice annuel sur un chiffre d'affaires de 847 millions d'euros "et des résultats encourageants" ainsi qu'un "Ebitda (excédent brut d'exploitation, ndlr) positif et des capacités d'investissement confortées", sans plus de détails chiffrés.

"Néanmoins, la dégradation continue du marché de l'habillement et de la chaussure affecte La Halle. En conséquence, l'entreprise décide de poursuivre et d'accélérer le plan global de relance de son activité et d'adaptation de son modèle économique qui avait été engagé en 2017", a-t-elle précisé. La direction de l'enseigne souligne avoir lancé lundi un processus "d'information-consultation" avec les instances représentatives du personnel "portant sur un projet de refonte de l'organisation et d'optimisation de ses activités logistique et siège".

Une perte nette réduite seulement de moitié pour le groupe Vivarte

"À l'issue de la procédure, ce projet entraînerait la suppression de 101 emplois en CDI au siège et à l'entrepôt logistique d'Issoudun (Indre) dédié à la chaussure. Le réseau de magasins ainsi que l'entrepôt de la Malterie à Montierchaume (Indre) ne sont pas concernés par le projet", détaille l'enseigne. Sur les 101 postes visés, 63 sont situés au siège et 38 à l'entrepôt logistique d'Issoudun. "En parallèle, 19 postes seraient créés au siège et à l'entrepôt pour soutenir la nouvelle organisation", est-il précisé.

Le groupe Vivarte, qui s'est profondément restructuré pendant plus de deux ans, s'est recentré autour des enseignes La Halle, Caroll et Minelli. En 2018-2019, il a engrangé un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros et réduit de moitié sa perte nette, à 66,4 millions d'euros, sans parvenir donc à dégager le bénéfice espéré.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :