Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

L'épidémie de coronavirus contraint ces entreprises à mettre leurs activités chinoises en suspens


Les entreprises basées à Wuhan, en Chine, suspendent temporairement leurs activités et déplacent leurs employés pour tenter d'endiguer la propagation d'un coronavirus mortel qui a jusqu'à présent tué 80 personnes et en a infecté plus de 2 800. La ville, épicentre de l'épidémie, est l'un des plus grands centres industriels de Chine. Plusieurs grandes entreprises chinoises et étrangères y sont implantées. Des sociétés comme PepsiCo, le conglomérat allemand Siemens et le constructeur automobile français PSA ont toutes des usines à Wuhan et dans la province du Hubei.

La propagation du virus devrait avoir un effet néfaste sur l'économie, et de nombreuses entreprises de la région ont suspendu leurs activités pour tenter de contenir l'épidémie.

Associated Press

Voici les principaux secteurs économiques touchés jusqu'à présent :

Les hôtels, restaurants et les chaînes de fast food sont les plus affectés

L'épidémie et les placements en quarantaines sont survenus à la veille des vacances du Nouvel An lunaire, l'une des périodes les plus chargées pour faire des achats, voyager et manger au restaurant en Chine. Par conséquent, les industries du voyage, de l'hôtellerie et de la restauration sont les plus susceptibles d'être touchées par le virus, d'après des prévisionnistes cités par The Hollywood Reporter. Au moins sept sociétés hôtelières, dont The Peninsula Hotels, Shangri-La Hotels and Resorts, Hilton et Marriott International ont annoncé qu'elles renonceraient aux frais de modification ou d'annulation pendant l'épidémie, rapporte le South China Morning Post (SCMP).

Didi, le service chinois de VTC, a également déclaré qu'il arrêterait son service à Wuhan vendredi midi — la veille du premier jour du Nouvel An lunaire —à la demande des autorités locales.

AP Photo/Chien min Chung

Les entreprises de restauration rapide présentes à Wuhan et son agglomération, telles que McDonald's, Pizza Hut et KFC sont également touchées. La semaine dernière, McDonald's a déclaré à Business Insider US avoir suspendu ses activités dans cinq villes chinoises — Wuhan, Ezhou, Huanggang, Qianjiang et Xiantao. "Nous déciderons du moment de la reprise des activités en fonction de l'évolution de l'épidémie", a déclaré la société. L'entreprise va également surveiller la température de tous les employés et renvoyer chez eux tous ceux qui présentent des symptômes du virus, comme le rhume ou la fièvre. Les restaurants KFC et Pizza Hut à Wuhan ont également fermé temporairement en réponse à l'épidémie, assure Reuters.

À lire aussi — Une personne porteuse du coronavirus de Chine pourrait être contagieuse même sans symptôme, selon le ministre de la Santé chinois

Les magasins ont également été touchés, H&M ayant fermé un total de 13 magasins dans la région, selon le Japan Times. Jeudi 23 janvier, Ikea a également fermé temporairement son magasin, qui emploie 500 personnes, en raison de préoccupations pour la santé des salariés et des clients, rapporte SCMP.

Les indices boursiers des acteurs du tourisme et de la vente au détail qui dépendent de la demande chinoise — notamment Burberry, le géant des croisières Carnival, et International Consolidated Airlines Group (IAG), propriétaire de British Airways — ont fortement chuté lundi 27 janvier.

Le secteur automobile

Neuf usines automobiles — appartenant notamment à PSA, Renault, Honda et au chinois Dongfeng — sont basées à Wuhan. Dongfeng est le troisième plus grand constructeur automobile de Chine. Honda a déclaré dimanche 26 janvier au Japan Times qu'il évacuerait 30 employés, des membres de leurs familles et des représentants du constructeur en voyage d'affaires à Wuhan.

Reuters

Au cours du week-end, le conglomérat automobile français PSA — qui possède notamment les marques Peugeot et Citroën — a annoncé qu'il allait évacuer ses employés et leurs familles de Wuhan et les mettre en quarantaine dans une autre ville chinoise dont le nom n'a pas filtré, avant de les ramener finalement en France, comme l'a expliqué Associated Press. Le Groupe PSA a déclaré dans un communiqué qu'un total de 38 personnes quitteraient Wuhan.

Les autres entreprises automobiles de la région n'ont pas encore précisé leur intention d'évacuer ou non leurs employés ou de fermer des entreprises. Dongfeng avait déjà arrêté sa production pour les vacances du Nouvel An lunaire. Il encore trop tôt pour savoir s'il pourra reprendre ses activités après cette période de congés.

Les entreprises d'électronique suspendent également leurs opérations

Parmi les grandes entreprises manufacturières présentes dans la région figurent le conglomérat allemand Siemens, le fabricant chinois de smartphones Xiaomi et le fabricant de composants électroniques BOE Technology Group.

Siemens a déclaré, selon SCMP, que l'entreprise "se conforme aux directives des autorités compétentes et a en outre mis en place une série de mesures pour protéger la santé de [sa] main-d'œuvre". Le détail de ces mesures n'a pas été explicité et Siemens n'a pas précisé vouloir suspendre ses activités.

Reuters

'Une panique majeure sur les marchés'

Wuhan, qui compte 11 millions d'habitants, est l'une des plus grandes villes de Chine. En plus d'être un centre industriel, elle est également connue comme une grande plaque tournante pour les voyages en raison de sa situation centrale. La semaine dernière, S&P Global Ratings a déclaré que le coronavirus pourrait réduire de 1,2 point le taux de croissance de la Chine, et les analystes du marché ont averti que le virus pourrait causer des "chocs" à l'économie nationale. "Le virus est devenu mortel et il a provoqué une panique majeure sur les marchés", a déclaré Naeem Aslam, analyste de marché en chef chez AvaTrade, dans une note matinale rapportée par Markets Insider. "Les chocs subis par l'économie chinoise ont toujours des effets d'entraînement et les marchés des matières premières en sont profondément affectés".

Version originale : Sahar Esfandiari/Business Insider US

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :