Publicité

L'équipage civil de SpaceX aura une vue 'imprenable' sur l'espace depuis les toilettes de la capsule

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

L'équipage civil de SpaceX aura une vue 'imprenable' sur l'espace depuis les toilettes de la capsule
Vue d'artiste de la capsule et de son dôme en verre. © SpaceX
Publicité

Le premier équipage civil de SpaceX s'apprête à profiter de ce qui pourrait être la meilleure vue de salle de bains de l'histoire de l'Humanité. On ne sait pas exactement comment fonctionnent les toilettes à bord du vaisseau spatial Crew Dragon de SpaceX, dont la conception est entourée d'un secret de fabrication. Mais nous savons que les toilettes sont situées au plafond : cette zone du vaisseau spatial sera également dotée d'un dôme en verre, appelé coupole, que SpaceX installe au nez de la capsule.

Ainsi, pendant que les passagers utiliseront les toilettes, ils pourront regarder par les fenêtres, selon Jared Isaacman, un entrepreneur milliardaire et pilote de jet, qui a acheté quatre sièges sur le vaisseau spatial de SpaceX pour une mission civile dans l'espace. Ce voyage sera le tout premier vol orbital sans astronautes professionnels à bord. Il comprendra également les premières toilettes spatiales, qui disposeront d'une vue à 360 degrés.

À lire aussi — SpaceX compte envoyer ses premiers touristes dans l'espace fin 2021

"Il n'y a pas beaucoup d'intimité. Mais vous disposez d'une sorte de rideau qui traverse le haut du vaisseau spatial, ce qui vous permet de vous séparer de tous les autres", a expliqué à Insider Jared Isaacman, qui commandera la mission. "Et c'est également là que se trouve la coupole en verre. Donc, vous savez, lorsque les gens devront inévitablement utiliser les toilettes, ils auront une vue d'enfer."

Le voyage prévu par Jared Isaacman, une mission appelée Inspiration4, pourrait être lancé dès le 15 septembre. Le groupe devrait être en orbite autour de la Terre à une altitude supérieure à celle de la Station spatiale internationale (ISS) pendant trois jours, profitant de la vue et menant des expériences scientifiques pendant leur séjour. Jared Isaacman a confié les trois autres sièges de Crew Dragon à la médecin-assistante Hayley Arceneaux, au vétérinaire et ingénieur de l'US Air Force Chris Sembroski, et à la scientifique Sian Proctor.

L'équipage d'Inspiration4. SpaceX/AP

Inspiration4 vise à donner le coup d'envoi d'une nouvelle ère du tourisme spatial, parallèlement au projet de Jeff Bezos de survoler l'espace pendant trois minutes le 20 juillet (bien qu'il s'agisse d'un vol suborbital), et à une mission prévue l'année prochaine qui vise à envoyer trois clients payants à l'ISS à bord d'une capsule Crew Dragon.

SpaceX a transporté des astronautes professionnels vers la station spatiale pour la NASA à trois reprises, mais aucun de ces vaisseaux spatiaux n'avait de coupole. En effet, le nez des capsules devait s'amarrer à l'ISS pour que les astronautes puissent monter dans le laboratoire orbital. Comme l'équipage d'Inspiration4 ne s'amarrera à rien, SpaceX remplace le mécanisme d'amarrage par une fenêtre dans laquelle les passagers peuvent se tenir debout.

C'est probablement en étant dans un dôme en verre que l'on se sent le plus "dans l'espace", a déclaré Elon Musk, fondateur et ingénieur en chef de SpaceX, à propos de la nouvelle coupole sur Twitter.

L'équipage d'Inspiration4 apprend à utiliser les toilettes du vaisseau spatial

Jared Isaacman au siège de SpaceX. SpaceX/Business Wire via AP Photo

Jared Isaacman, qui se décrit lui-même comme un "geek de l'espace", a créé la société de traitement des paiements Shift4 à l'âge de 16 ans. Il en est toujours le PDG. Il a également fondé Draken International, qui possède une importante flotte d'anciens avions militaires et forme entre autres des pilotes de l'US Air Force Il a vendu sa participation majoritaire dans cette société pour "une somme à neuf chiffres", selon Forbes, qui estime sa valeur nette à 2,9 milliards de dollars (environ 2,5 milliards d'euros).

Jared Isaacman pilote des avions à réaction pendant son temps libre et a fait le tour du monde au moins deux fois. Lorsqu'il a appris qu'il pouvait acheter un vol à bord de Crew Dragon, il a sauté sur l'occasion. Bien que ni SpaceX ni Jared Isaacman n'aient dit combien il a payé, la NASA a estimé qu'un tel vol pourrait coûter 55 millions de dollars par siège (soit environ 46 millions d'euros).

Dans le cadre de la mission Inspiration4, Jared Isaacman travaille avec l'hôpital de recherche pour enfants St. Jude afin de planifier des expériences scientifiques que l'équipage pourra réaliser en orbite. Les quatre membres de l'équipage prévoient également de se faire des prises de sang, des prélèvements de peau et des tests cognitifs pour aider la NASA à recueillir des données sur les effets des vols spatiaux sur le corps humain.

SpaceX et la NASA ont toutes deux refusé de révéler des détails sur l'emplacement ou la conception des toilettes de Crew Dragon, mais les passagers précédents du vaisseau spatial ont fourni des indices. Les toilettes "sont très similaires à celles auxquelles nous étions habitués dans la navette spatiale, et elles fonctionnent très bien. Nous n'avons eu aucun problème", a déclaré l'astronaute de la NASA Doug Hurley aux journalistes, après le lancement de l'ISS lors du premier vol avec équipage de Crew Dragon l'année dernière.

Les toilettes de la navette spatiale et du vaisseau russe Soyouz étaient équipées de systèmes rudimentaires de tuyaux et de sacs, il est donc probable que celles du Crew Dragon y ressemblent. Pour les civils comme Jared Isaacman et ses coéquipiers, cela pourrait nécessiter quelques ajustements. Même l'astronaute de la NASA Peggy Whitson a précédemment déclaré à Business Insider qu'aller aux toilettes était peut-être la pire partie de la vie dans l'espace.

Selon Jared Isaacman, l'apprentissage de l'utilisation des toilettes fait partie de l'entraînement intensif avant le vol d'Inspiration4. "Nous allons devoir nous y faire", a-t-il exposé.

Version originale : Morgan McFall-Johnsen/Insider

À lire aussi — Comment Virgin Galactic, Blue Origin et SpaceX préparent les touristes spatiaux au voyage

Découvrir plus d'articles sur :