Publicité

Les 10 crashs aériens les plus meurtriers de l'Histoire

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les 10 crashs aériens les plus meurtriers de l'Histoire
L'avion reste le moyen de transport le plus sûr au monde. © Kevin Woblick/Unsplash
Publicité

Il y a 44 ans, le 27 mars 1977, deux Boeing 747, l'un de KLM, l'autre de PanAm, entraient en collision sur l'aéroport de Ténérife, en Espagne. Le 747 de KLM avait initié son décollage, alors que celui de PanAm était sur la piste, dans le brouillard. L'accident a fait 583 victimes, il est considéré comme l'accident le plus meurtrier de l'aviation commerciale.

Année après année, l'avion reste malgré tout le moyen de transport le plus sûr au monde. "En 2020, ce sont environ 1,8 milliard de passagers qui ont voyagé en toute sécurité sur environ 22 millions de vols", indique l'Association internationale du transport aérien (IATA) dans son rapport annuel sur la sécurité aérienne publié le 25 mars 2021. La tendance à la baisse du nombre d'accidents aériens commerciaux s'est une nouvelle fois vérifiée l'année passée, en partie en raison de l'effondrement du trafic aérien. Pour l'année 2020, l'IATA a enregistré 38 accidents — dont 5 mortels — contre 52 accidents, dont 8 mortels, en 2019.

À lire aussi — Le nombre d'accidents aériens en baisse en 2020

"Avec un risque de décès de 0,13 pour le transport aérien, il faudrait en moyenne qu'une personne voyage en avion tous les jours pendant 461 ans avant de subir un accident faisant au moins un mort", indique l'IATA dans son rapport. "Le taux d'accidents des compagnies aériennes membres de l'IATA a été de 0,83 par million de vols, ce qui représente une amélioration par rapport au taux moyen sur 5 ans de 0,96."

Les accidents aériens sont toujours suivis d'enquêtes approfondies et de rapports détaillés, afin de pouvoir améliorer la sécurité aérienne. En France, c'est le rôle du BEA, le Bureau enquêtes et analyses, qui est l'autorité responsable des enquêtes sur les incidents et accidents aériens. "Chaque accident est un accident de trop. Chaque décès est une tragédie et il est essentiel que nous tirions les bonnes leçons pour rendre l'aviation encore plus sûre", déclare l'IATA.

Retour sur les 10 accidents aériens les plus importants

11 juillet 1991 : Un DC-8 de Nigeria Airways (opéré par Nationair) s'écrase peu après son décollage de Djeddah, en Arabie Saoudite — 261 victimes.

Le DC-8 opéré par Nationair. Pedro Aragão/Wikimedia Commons

26 avril 1994 : un A300 de China Airlines s'écrase sur l'aéroport de Nagoya, au Japon — 264 victimes.

Un A300B opéré par China Airlines. JetPix/Airlines.net/Wikimedia Commons

12 novembre 2001 : un A300 d'American Airlines s'écrase peu après son décollage de New York— 265 victimes.

L'A300 opéré par American Airlines qui s'est écrasé le 12 novembre 2001. JetPix/Airlinesrs/Wikimedia Commons

25 mai 1979 : un DC-10 American Airlines s'écrase peu après son décollage de Chicago, suite à une perte de moteur — 273 victimes.

Le moteur du DC-10. Karen Engstrom/Chicago Tribune/Tribune News Service via Getty Images

19 février 2003 : un Il-76 Iran Air s'écrase à l'approche de l'aéroport de Kerman, en Iran — 275 victimes.

Un autre modèle d'Il-76 iranien. Waka77/Wikimedia Commons

19 août 1980 : incendie d'un L-1011 TriStar de Saudia à l'aéroport de Riyad en Arabie Saoudite — 301 victimes.

Un TriStar de Saudia. Pedro Aragão/Jetphotos/Wikimedia Commons

3 mars 1974 : un DC-10 de Turkish Airlines s'écrase dans la forêt d'Ermenonville, en France, suite à une ouverture de soute et une dépressurisation — 346 victimes.

Des éléments retrouvés lors des recherches en forêt d'Ermenonville. Laurent MAOUS/Gamma-Rapho via Getty Images

12 novembre 1996 : collision entre un 747 de Saudia et un Il-76 de Kazakhstan Airlines à l'aéroport de New Delhi — 349 victimes.

Le 747 de Saudia impliqué dans l'accident. Andy kennaugh/Airliners/Wikimedia Commons

12 août 1985 : un 747 de Japan Airlines s'écrase entre Tokyo et Osaka suite à une dépressurisation — 520 victimes.

Le 747 de JAL un an avant l'accident. Kjell Nilsson/Wikimedia Commons

27 mars 1977 : sur l'aéroport de Ténérife, en Espagne, collision entre un 747 de KLM et un 747 de PanAm — 583 victimes.

Les épaves des avions sur le tarmac. Tony Comiti/Sygma via Getty Images

À lire aussi — Les 20 compagnies aériennes les plus sûres au monde


Découvrir plus d'articles sur :