Publicité

Les 10 groupes du CAC 40 qui ont versé le plus d'argent à leurs actionnaires en 2020

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Publicité

La crise économique met à mal des pans entiers de l'économie française, qui subissent une chute de leur activité en raison des fermetures imposées par le gouvernement, des confinements et couvre-feu. Mais la récession n'a pas empêché des multinationales cotées à la Bourse de Paris de continuer à verser des dividendes en 2020. Au total, les entreprises du CAC 40 ont distribué 35,9 milliards d'euros à leurs actionnaires l'an passé, dont 28,6 milliards de dividendes et 7,4 milliards sous la forme de rachats d'actions, selon les données compilées par la lettre Vernimmen.

Un chiffre en forte baisse (-40%) par rapport au niveau de 2019 et les 60 milliards alors accordés aux actionnaires. Mais une chute de moindre ampleur que la diminution de 50% enregistrée en 2009, dans le sillage de la crise financière. La pandémie est passée par là. De nombreuses entreprises ont renoncé à verser des dividendes en 2020, parfois sous la pression des régulateurs, à l'image du secteur bancaire. BNP Paribas, Crédit Agricole et Société Générale ont fini par accepter de ne rien distribuer, suite à la demande de la Banque centrale européenne.

D'autres groupes ont bénéficié d'un soutien de l'Etat, via notamment le dispositif du chômage partiel ou, comme Renault, un prêt garanti de plusieurs milliards d'euros. Ils ont par conséquent renoncé à payer des dividendes à leurs actionnaires, ou ont tout au moins reporté leur versement, comme c'est le cas de Bouygues. Au total, 14 entreprises se sont abstenues de distribuer des dividendes l'année dernière.

À lire aussi — Les 7 entreprises du CAC 40 qui ont maintenu leurs dividendes en dépit de la crise

Certaines ont décidé de seulement les réduire, ou ont finalement opté pour des rachats d'actions après avoir supprimé leurs dividendes au printemps, comme Saint-Gobain et ArcelorMittal. Enfin, des groupes comme Total et L'Oréal ont préféré conserver toute liberté en renonçant aux aides publiques. On les retrouve logiquement parmi les plus importants payeurs de dividendes en 2020.

En juin, sept sociétés du CAC 40 avaient décidé de maintenir comme prévu leurs versements. Voici au bout du compte les 10 multinationales qui ont accordé les sommes les plus élevées à leurs actionnaires l'année dernière, selon Vernimmen :

10. Danone — 1,36 Md€

Un produit Danone.  Zeyus Media/Flickr

Dividendes : 1,36 milliard d'euros.

Rachat d'actions : 0 euro.

9. Pernod Ricard — 1,41 Md€

Des bouteilles de Ricard.  jackmac34 / Pixabay

Dividendes : 820 millions d'euros.

Rachat d'actions : 587 millions d'euros.

8. Air Liquide — 1,46 Md€

Usine du fabricant de gaz industriels Air Liquide. Schreibschaf/Wikimedia Commons

Dividendes : 1,31 milliard d'euros.

Rachat d'actions : 149 millions d'euros.

7. Schneider Electric — 1,46 Md€

Locaux de Schneider Electric en Allemagne.  KaiBorgeest /Wikimedia Commons

Dividendes : 1,41 milliard d'euros.

Rachat d'actions : 50 millions d'euros.

6. Axa — 1,85 Md€

Locaux d'Axa à Milan, en Italie. Kokky92/ Wikimedia Commons

Dividendes : 1,74 milliard d'euros.

Rachat d'actions : 110 millions d'euros.

5. L'Oréal — 2,17 Mds€

Produits L'Oréal.  Engin_Akyurt/Pixabay

Dividendes : 2,17 milliards d'euros.

Rachat d'actions : 0 euro.

4. LVMH — 2,43 Mds€

Bâtiment de LVMH au Japon. 663highland/Wikimedia Commons

Dividendes : 2,42 milliards d'euros.

Rachat d'actions : 13 millions d'euros.

3. Vivendi — 2,84 Mds€

Le siège de Vivendi, à Paris.  GKRafly7/Wikimedia Commons

Dividendes : 690 millions d'euros.

Rachat d'actions : 2,15 milliards d'euros.

2. Sanofi — 4,77 Mds€

Image d'illustration de médicaments.  Jarmoluk/Pixabay

Dividendes : 3,94 milliards d'euros.

Rachat d'actions : 829 millions d'euros.

1. Total — 6,38 Mds€

Station-service Total. Schreibschaf/Wikimedia Commons

Dividendes : 5,83 milliards d'euros.

Rachat d'actions : 550 millions d'euros.

À lire aussi — Sanofi compte supprimer de 300 à 600 postes en recherche et développement

Découvrir plus d'articles sur :