Publicité

Les 10 hélicoptères militaires les plus rapides du monde

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les 10 hélicoptères militaires les plus rapides du monde
Le AgustaWestland AW159 Wildcat, qui affiche une vitesse de pointe à 296 km/h, est l'un des hélicoptères militaires les plus rapides au monde. © Julian Herzog/Wikimedia Commons
Publicité

Qu'ils soient utilisés pour des opérations de d'assaut, d'évacuation ou de lutte anti-sous-marine, les hélicoptères sont des éléments essentiels des stratégies de déploiement des forces. De l'ex-Yougoslavie au Sahel, en passant par la Centrafrique, ces aéronefs sont de toutes les opérations extérieures de l'armée française. Fin 2020, le ministère des Armées disposait d'un parc de 424 hélicoptères différents et 70% d'entre eux étaient regroupés au sein de l'aviation légère de l'Armée de terre (ALAT).

"L’hélicoptère permet d’entrer en premier sur un théâtre, avec un très faible préavis, et de frapper rapidement un ennemi en s’affranchissant des obstacles au sol", pointait le général Bertrand Vallette d’Osia, commandant de l’ALAT, dans les colonnes de Challenges en février 2020. Mais les aéronefs en service en France sont vieillissants : les modèles Gazelle et Puma, qui composent la moitié du parc des 279 hélicoptères de l'ALAT, ont respectivement 33 et 44 ans de moyenne d'âge.

À lire aussi — Les 10 meilleurs avions de combat au monde

Ces vétérans laisseront progressivement leur place à un aéronef flambant neuf, le H160, qui prendra le nom de Guépard une fois en service. Développé à l'origine pour un usage civil par Airbus Helicopters, il sera livré militarisé aux trois armées ; avec une vitesse de pointe de plus de 330 km/h, il offrira une capacité de projection accrue aux forces. Plus de 160 exemplaires seront livrés au ministère des Armées à partir de 2026.

Le parc français peut néanmoins compter sur les Lynx et les Caïman NH90, qui font partie des hélicoptères les plus performants à l'heure actuelle.

Voici les dix hélicoptères militaires — de combat ou de transport — les plus rapides au monde :

10. Sikorsky UH-60 Black Hawk — 295 km/h

Mussi Katz/Wikimedia Commons

Fabricant : Sikorsky Aircraft Corporation (groupe Lockheed Martin, États-Unis)

Premier vol : 1974

Longueur : 19,76 m

Hauteur : 5,13 m

Plafond : 5 790 m

Portée : 592 km

Capacité : 4,1 tonnes ou 11 passagers

Coût unitaire : 21,3 millions de dollars (environ 17,8 millions d'euros)

Opérateurs : Arabie saoudite, Argentine, Australie, Autriche, Bahreïn, Brésil, Brunei, Chili, Chine, Colombie, Corée du Sud, Égypte, Émirats arabes unis, États-Unis, Israël, Japon, Jordanie, Malaisie, Maroc, Mexique, Philippines, Suède, Taïwan, Thaïlande, Turquie

9. AgustaWestland AW159 Wildcat — 296 km/h

Corporal Kellie Williams, UK Ministry of Defence/Wikimedia Commons

Fabricant : AgustaWestland (groupe Leonardo, Italie)

Premier vol : 2009

Longueur : 15,24 m

Hauteur : 3,73 m

Plafond : 4 575 m

Portée : 777 km

Capacité : 7 passagers

Coût unitaire : 27,1 millions de dollars (environ 22,6 millions d'euros)

Opérateurs : Algérie, Corée du Sud, Philippines, Royaume-Uni

À lire aussi — Robot-mule, shrapnel anti-drone... 5 innovations technologiques portées par l'armée allemande

8. NHIndustries NH90 — 300 km/h

Ibex73/Wikimedia Commons

Fabricant : NHIndustries (Leonardo Helicopters Division (Italie), Airbus Helicopters (Allemagne et France), Fokker Technologies (Pays-Bas))

Premier vol : 1995

Longueur : 16,13 m

Hauteur : 5,23 m

Plafond : 6 000 m

Portée : 800 km

Capacité : 4 tonnes ou 20 passagers

Coût unitaire : de 32,5 à 42 millions d’euros

Opérateurs : Allemagne, Australie, Belgique, Espagne, Finlande, France, Grèce, Italie, Nouvelle-Zélande, Norvège, Oman, Pays-Bas, Suède

7. AgustaWestland AW101 — 309 km/h

Airwolfhound/Wikimedia Commons

Fabricant : AgustaWestland (groupe Leonardo, Italie)

Premier vol : 1987

Longueur : 19,53 m

Hauteur : 6,62 m

Plafond : 4 575 m

Portée : 833 km

Capacité : 8 passagers

Coût unitaire : 21 millions de dollars (environ 17,5 millions d'euros)

Opérateurs : Algérie, Arabie saoudite, Canada, Danemark, Inde, Italie, Japon, Portugal, Royaume-Uni, Turkménistan

À lire aussi — Cette arme géante parvient à prendre le contrôle de drones en plein vol

6. Kamov KA-52 'Alligator' — 310 km/h

Anna Zvereva/Wikimedia Commons

Fabricant : Kamov (Russie)

Premier vol : 1997

Longueur : 16 m

Hauteur : 4,9 m

Plafond : 5 500 m

Portée : 460 km

Capacité : 2 pilotes

Coût unitaire : 32 millions de dollars (environ 26,8 millions d'euros)

Opérateurs : Russie

4 (ex aequo). Boeing CH-47 Chinook - 315 km/h

Cpl Lee Goddard/MOD/Wikimedia Commons

Fabricant : Boeing (États-Unis)

Premier vol : 1961

Longueur : 30,1 m

Hauteur : 5,7 m

Plafond : 5 640 m

Portée : 741 km

Capacité : 12,7 tonnes ou 44 passagers

Coût unitaire : 35 millions de dollars (environ 29,3 millions d'euros)

Opérateurs : Arabie saoudite, Argentine, Australie, Canada, Corée du Sud, Égypte, Émirats arabes unis, Espagne, États-Unis, Grèce, Iran, Italie, Japon, Libye, Maroc, Pays-Bas, Oman, Royaume-Uni, Singapour, Taïwan, Thaïlande, Turquie, Vietnam

À lire aussi — La Russie développe une voiture volante hybride pour ses forces armées

4 (ex aequo). Sikorsky CH-53K King Stallion — 315 km/h

Lockheed Martin

Fabricant : Sikorsky Aircraft Corporation (groupe Lockheed Martin, États-Unis)

Premier vol : 2015

Longueur : 30,2 m

Hauteur : 8,46 m

Plafond : 4 380m

Portée : 841 km

Capacité : 16 tonnes ou 37 passagers

Coût unitaire : entre 122 et 138,5 millions de dollars (entre 101,9 et 115,7 millions d'euros)

Opérateurs : États-Unis

3. Mil Mi-28 'Night Hunter' — 320 km/h

Sergey Gromov/Wikimedia Commons

Fabricant : Mil (Russie)

Premier vol : 1996

Longueur : 17 m

Hauteur : 3,82 m

Plafond : 5 700 m

Portée : 435 km

Capacité : 3 passagers

Coût unitaire : 16 millions de dollars (environ 13,3 millions d'euros)

Opérateurs : Algérie, Irak, Russie

À lire aussi — Hélicoptères autonomes, essaims de drones... 5 innovations technologiques portées par l'armée chinoise

2. Westland Lynx — 324 km/h

Andre Gustavo Stumpf Filho/Wikimedia Commons

Fabricant : anciennement Westland Helicopters (Royaume-Uni), désormais contrôlé par Leonardo

Premier vol : 1971

Longueur : 15,24 m

Hauteur : 3,7 m

Plafond : 2 700 m

Portée : 528 km

Capacité : 1 480 kg ou 8 passagers

Coût unitaire : 14,3 millions de dollars (environ 11,9 millions d'euros)

Opérateurs : Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Brésil, Corée du Sud, Danemark, France, Malaisie, Norvège, Oman, Portugal, Royaume-Uni, Thaïlande

1. Mil Mi-35M Hind-E — 350 km/h

Alan Wilson/Wikimedia Commons

Fabricant : Mil (Russie)

Premier vol : 2005

Longueur : 18 m

Hauteur : 4 m

Plafond : 5 700 m

Portée : 450 km

Capacité : 2400 kg ou 7 passagers

Coût unitaire : 36 millions de dollars (environ 30,1 millions d'euros)

Opérateurs : Azerbaïdjan, Brésil, Kazakhstan, Mali, Nigéria, Russie, Venezuela

À lire aussi — Un avion de l'armée israélienne parvient à détruire des drones à l'aide d'un laser

Découvrir plus d'articles sur :