Depuis 2004, le cabinet de conseil britannique Quacquarelli Symonds (QS), spécialisé dans l'enseignement supérieur, établit des classements des meilleures universités dans le monde. Et pour la première fois depuis cette date, aucune université française ne figure dans son top 50, dévoilé mercredi 19 juin. Le premier représentant de la France est seulement 53e, sur les 1 000 établissements classés par QS. Le classement mondial fait la part belle aux universités américaines, le Massachusetts Institute of Technology (MIT), l'Université de Stanford et celle d'Harvard formant le trio de tête.

Oxford parvient à se hisser à la quatrième place, tandis que la première université d'Europe continentale — le Swiss Federal Institute of Technology (ETH Zurich) — arrive en quatrième position. Hors Europe et Etats-Unis, on retrouve notamment deux universités singapouriennes (la Nanyang Technological University et la National University of Singapore) aux 10e et 11e places, ainsi que la Tsinghua University, en Chine, en 16e position. Au sein de l'Hexagone, 31 universités intègrent le top 1 000 du cabinet britannique. Mais parmi elles, 17 ont reculé dans le classement quand seulement quatre ont réussi à gagner des places.   

Télécom ParisTech entre pour la première fois dans le classement et parvient à se hisser à la 249e place. La baisse globalement constatée pour les établissements d'enseignement supérieur français résulte notamment de deux facteurs :

  • le recul des universités françaises dans les enquêtes de réputation réalisées par QS — leur réputation auprès des employeurs d'un côté et de leurs pairs académiques de l'autre;
  • la baisse du ratio de leurs étudiants internationaux.

En outre, aucune université tricolore n'apparaît dans le top 100 pour l'indicateur "citations", mesurant l'impact de la recherche institutionnelle des établissements. Et ce, en dépit des améliorations dans la recherche de l'Ecole Polytechnique, qui se hisse à la 109e place dans ce domaine.  

Parmi les autres critères retenus par QS pour établir son classement général, figurent notamment le nombre d'enseignants par rapport au nombre d'étudiants dans chaque université, ainsi que la part des enseignants internationaux.

Voici, en France, le classement des 10 meilleures universités selon le cabinet, avec leur rang à l'international : 

10. Université Paris-Sud 11 — 262e au niveau mondial

Etudiants de l'université Paris-Sud. Facebook/Université Paris-Sud

9. Université de Paris — 253e

Entrée principale du siège de la faculté de Médecine Paris Descartes (rue de l'École-de-Médecine, à Paris), qui a fusionné en mars 2019 avec Paris Diderot pour former l'Université de Paris, intégrant aussi l'Institut de physique du globe de Paris. Wikimedia Commons/ NonOmnisMoriar

8. Ecole des Ponts ParisTech — 250e

7. Télécom ParisTech — 249e

Entrée principale de la Grande École Télécom ParisTech, dans la rue Barrault à Paris, en France. Wikimedia Commons/ LPLT

6. Sciences Po Paris — 242e

Une équipe internationale d'étudiants de SciencesPo. Chisato Goya/Business Insider France

5. Ecole Normale Supérieure de Lyon — 160e

4. CentraleSupélec — 139e

3. Sorbonne Université — 77e

Le campus de Jussieu de Sorbonne Université, créé en 2018 avec la fusion des universités Paris Sorbonne (Paris 4) et Pierre-et-Marie-Curie (Paris 6). Fred Romero/Flickr/CC

2. Ecole Polytechnique — 60e

Des élèves de l'école Polytechnique, située à Palaiseau dans l'Essonne. Flickr.com/Polytechnique/J.Barande

1. Université PSL (Paris Sciences & Lettres) — 53e

L'Université PSL est une communauté d'universités et établissements regroupant notamment Chimie ParisTech, l'École normale supérieure, l'ESPCI Paris, l'Institut Curie, les Mines ParisTech ou encore l'Université Paris-Dauphine. Facebook/PSL

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici les 29 diplômes d'écoles de commerce les plus puissants du monde

VIDEO: Voici tout ce qui ne va pas avec l'iPhone