Publicité

Les 10 pays de l'OCDE qui affichent les dépenses sociales les plus importantes

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les 10 pays de l'OCDE qui affichent les dépenses sociales les plus importantes
Paris, capitale de la France. © Free-Photos/Pixabay
Publicité

Les dépenses publiques sociales devraient s'envoler avec la crise sanitaire et économique. En attendant, la France reste la championne de l'OCDE, qui regroupe 37 Etats parmi les plus développés au monde. En 2019, ses dépenses publiques sociales ont représenté 31% de la richesse nationale, mesurée par le produit intérieur brut (PIB), selon les derniers chiffres publiés en novembre par l'institution. Ce qui place la France devant ses voisins européens, ainsi que les pays nordiques. La moyenne de l'OCDE se situe quant à elle à 20%.

Les dépenses publiques sociales intègrent la politique de redistribution aux ménages modestes, mais aussi les retraites et les dépenses de santé. Les retraites et pensions de réversion représentent 13,6% du PIB de la France, contre une moyenne de seulement 7,8% au sein de l'OCDE. C'est un taux bien supérieur à de nombreux Etats, comme le Chili (2,8%) ou l'Islande (2,6%), mais qui reste inférieur à ceux de l'Italie (15,6%) et de la Grèce (15,5%).

En revanche, la France arrive en tête en matière de dépenses de santé, 8,5% du PIB y étant consacrés, contre une moyenne de 5,6% pour l'OCDE. "Ces différences de dépenses publiques sont liées à la structure par âge des populations et à la nature des systèmes de santé et de pension, c'est-à-dire la générosité des systèmes et la proportion à laquelle les pays utilisent des régimes privés d'assurance maladie et de pension", explique l'institution.

À lire aussi — Royaume-Uni, France... Les pays qui ont subi les plus fortes chutes de leur PIB avec la crise

Aux Etats-Unis, par exemple, la protection sociale est en grande partie l'affaire d'assurances privées. Résultat, en intégrant aussi les dépenses sociales privées, les dépenses sociales des Etats-Unis passent de 18,7% à 30% du PIB. Le pays grimpe alors d'une vingtaine de places dans le classement de l'OCDE pour pointer en deuxième position, toujours derrière la France.

Les aides sociales à la population active (travailleurs et chômeurs), enfin, représentent 5,3% du PIB en France. C'est plus que de nombreux pays et la moyenne de l'OCDE (3,7%), mais moins que la Norvège (5,9%), la Finlande (5,7%), la Belgique (6,4%) et les Pays-Bas (5,4%).

D'une manière générale, les dépenses publiques sociales, rapportées au PIB, ont tendance à diminuer depuis une dizaine d'années parmi les Etats de l'OCDE, après la crise de 2009 qui avait provoqué un pic. Et ce, en dépit du vieillissement de la population. La crise actuelle devrait brusquement inverser cette tendance, entre l'augmentation des demandes adressées aux systèmes de soins et les mesures de soutien social, à commencer par le chômage partiel qui représente à lui tout seul un coût de 34 milliards d'euros en France.

À lire aussi — Plus de la moitié des 225 M€ de fraude au chômage partiel aurait été récupérée

La contraction de l'activité économique — le PIB du pays devrait plonger de 11% cette année selon le gouvernement — va mécaniquement entraîner une nette hausse du poids des dépenses publiques sociales en 2020.

En attendant, voici les 10 Etats qui affichent les plus importantes dépenses publiques sociales en 2019, par rapport à leur PIB, selon l'OCDE :

10. Espagne — 24,7% du PIB

Madrid, capitale de l'Espagne.  falco/Pixabay

9. Norvège — 25,3%

Oslo, capitale de la Norvège. AlexvonGutthenbach-Lindau/Pixabay

8. Suède — 25,5%

Stockholm, capitale de la Suède. falco/Pixabay

7. Allemagne — 25,9%

Berlin, capitale de l'Allemagne.  jiriposival0/Pixabay

6. Autriche — 26,9%

Vienne, capitale de l'Autriche. domeckopol/Pixabay

5. Italie — 28,2%

Rome, capitale de l'Italie. Jean-Christophe Benoist/ Wikimedia Commons

4. Danemark — 28,3%

Copenhague, capitale du Danemark. lachrimae72/Pixabay

3. Belgique — 28,9%

Gand, en Belgique. René Boulay/Wikimedia Commons

2. Finlande — 29,1%

Helsinki, capitale de la Finlande. tap5a/Pixabay

1. France — 31%

Paris, capitale de la France. cuongdv/Pixabay

À lire aussi — La dette mondiale va atteindre un nouveau record en 2020

Découvrir plus d'articles sur :