Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les 10 pays qui comptent le plus de déplacés climatiques sur le premier semestre 2020

Les 10 pays qui comptent le plus de déplacés climatiques sur le premier semestre 2020
Sur les six premiers mois de 2020, les catastrophes climatiques ont déjà provoqué 9,8 millions de déplacements internes de population à travers 127 pays. © lmaresz/Pixabay

La pandémie de Covid-19, qui ébranle les gouvernements et citoyens du monde entier, aurait tendance à le faire oublier : les catastrophes climatiques continuent de se multiplier, jetant sur les routes de l'exil des millions de personnes. C'est le triste constat tiré par le dernier rapport bi-annuel de l'Internal Displacement Monitoring Centre (IDMC — Centre de suivi des déplacements internes). Sur les six premiers mois de l'année 2020, l'ONG installée à Genève a comptabilisé 14,6 millions de nouveaux déplacés internes — qui trouvent donc refuge au sein des frontières de leur pays d'origine. Si les conflits armés et la violence provoquent toujours d'importants mouvements de populations — 4,8 millions de personnes entre janvier et juin, en particulier en Syrie, en République démocratique du Congo (RDC) et au Burkina Faso — ce sont désormais les catastrophes naturelles qui charrient le plus important contingent de réfugiés. Les ouragans, incendies monstres et inondations ont ainsi entraîné 9,8 millions de déplacements, soit 67% du total, à la date du 30 juin dernier. La grande majorité de ces déplacements sont effectués près du lieu d'origine et ne dépassent que rarement les frontières du pays concerné.

Quatre pays asiatiques, particulièrement en proie aux catastrophes naturelles, ont compté le plus de réfugiés climatiques sur les six premiers mois de l'année. L'Inde et le Bangladesh figurent parmi les pays les plus touchés. En mai dernier, le passage du cyclone Amphan, de catégorie 5, a provoqué près de 5 millions de nouveaux déplacements dans les deux pays. Le continent africain a également souffert. Des inondations de grande ampleur et des glissements de terrain ont touché la Somalie, la RDC et l'Éthiopie, forçant plus d'un million d'individus à quitter leur foyer.

Ce bilan de la mi-2020 vient s'ajouter à celui, déjà alarmant, de l'année 2019. Les catastrophes climatiques avaient alors engendré près de 25 millions de nouveaux déplacements au sein des frontières de 140 Etats. Un chiffre jamais atteint depuis 2012 et trois fois supérieur à celui des déplacements provoqués par des conflits cette même année.

L'IDMC a également mis en garde contre les dommages collatéraux que pourraient subir ces populations du fait de la pandémie. "Qu'ils aient fui des catastrophes ou des violences ou qu'ils s'abritent dans des zones de conflit actif, beaucoup sont déjà très vulnérables et ont des besoins urgents. Un grand nombre d'entre eux ont été déplacés plus d'une fois. Le Covid-19 a ajouté une autre couche de complexité à des situations humanitaires très difficiles", pointe l'ONG dans son rapport ajoutant que les déplacés internes sont "plus vulnérables au Covid-19 que la population en général."

À lire aussi — Voici pourquoi la Banque centrale européenne ne lutte pas contre le changement climatique

Voici les dix pays comptabilisant le plus de déplacés climatiques internes entre le 1er janvier et le 30 juin 2020 :

10. Brésil — 163 000 déplacés climatiques

Wikimedia Commons

9. Kenya — 257 000

Wikimedia Commons

8. Éthiopie — 301 000

Jan Nyssen/Wikimedia Commons

7. République démocratique du Congo — 349 000

Un homme à moto se fraye un chemin après une inondation lors d'un jour de vote à Kinshasa, en 2011. Gallo Images / Getty Images

6. Indonésie — 508 000

Tim Shepherd/Unsplash

5. Somalie — 514 000

Bin-Yusuf/Pixabay

4. Chine — 791 000

Wikimedia Commons

3. Philippines — 811 000

Wikimedia Commons

2. Bangladesh — 2 520 000

Piyush Priyank/Unsplash

1. Inde — 2 670 000

Jsptoa/Pixabay

A lire aussi — La Terre a perdu 28 000 milliards de tonnes de glace ces 23 dernières années à cause du réchauffement climatique

Découvrir plus d'articles sur :