Publicité

Les 10 plus grosses introductions à la Bourse de Paris depuis dix ans

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les 10 plus grosses introductions à la Bourse de Paris depuis dix ans
L'introduction en Bourse d'Aramis est la plus importante depuis celle de la FDJ fin 2019. © Nathan Laine/Bloomberg via Getty Images
Publicité

Le groupe Aramis a réalisé le 18 juin la plus grosse introduction en Bourse (IPO) sur la place de Paris, depuis la Française des Jeux (FDJ) en 2019. En dépit d'une première journée de cotation décevante, l'action de la filiale du constructeur automobile Stellantis perdant un peu plus de 2%, l'entreprise est parvenue à lever 250 millions d'euros. Un montant auquel s'ajoutent 138 millions d'euros cédés par les fondateurs et certains actionnaires minoritaires du numéro un français de la vente en ligne de voitures d'occasion.

Avant Aramis, dont la capitalisation s'élève à environ 1,9 milliard d'euros, l'entreprise Believe, spécialisée dans l'accompagnement numérique d'artistes et de labels, avait réussi à récolter 300 millions d'euros lors de son entrée à la Bourse de Paris le 10 juin. D'autres introductions devraient suivre au cours de l'année, dont celle de la société OVHcloud, probablement à l'automne.

Le retour des IPO en 2021 contraste avec 2020, pire millésime en termes de cotation en France depuis des années, rappelle Les Echos. Seulement 21 entreprises ont été introduites à la Bourse de Paris l'an dernier, pour un total de 500 millions d'euros levés, contre 2,8 milliards en 2019. Dans le même temps, 19 sociétés se sont retirées de la cote. Fin 2019, la FDJ, qui avait bénéficié d'une forte médiatisation, était parvenue à lever 1,83 milliard d'euros à l'occasion de son IPO. C'est la plus grosse opération de ce genre au cours des dix dernières années en France.

À lire aussi — La FDJ va lever plus d'1 Md€, voici les plus grosses introductions à la Bourse de Paris depuis l'an 2000

Voici les 10 plus grosses levées de fonds réalisées depuis dix ans dans le cadre d'introductions en Bourse, selon les données fournies par Euronext :

10. Euronext — 844,98 M€ levés

Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, d'Amsterdam et de Bruxelles notamment. Nathan Laine/Bloomberg via Getty Images

Date de l'IPO : 19 juin 2014

Capitalisation boursière à cette date : 1,40 milliard d'euros, contre une capitalisation de 9,99 milliards d'euros le 23 juin 2021.

9. Elis — 854,29 M€ levés

Eslis est spécialisé dans le domaine du nettoyage et de l'hygiène.  Romanceor/Wikimedia Commons

Date de l'IPO : 10 février 2015

Capitalisation boursière à cette date : 1,48 milliard d'euros, contre une capitalisation de 3,56 milliards d'euros le 23 juin 2021.

8. Verralia — 888,32 M€ levés

Verallia est spécialisée dans l'emballage pour les boissons et les produits alimentaires. Verallia Deutschland AG/ Wikimedia Commons

Date de l'IPO : 4 octobre 2019

Capitalisation boursière à cette date : près de 3,20 milliards d'euros, contre une capitalisation de 3,79 milliards d'euros aujourd'hui.

7. Europcar — 898 M€ levés

Europcar offre des services de location de véhicules. Jörg/Flickr

Date de l'IPO : 25 juin 2015

Capitalisation boursière à cette date : 1,75 milliard d'euros, contre une capitalisation de 1,92 milliard au 23 juin 2021.

6. Elior — 954,24 M€ levés

Elior est spécialisé dans la restauration collective.  Hans/Pixabay

Date de l'IPO : 10 juin 2014

Capitalisation boursière à cette date : 2,42 milliards d'euros, contre une capitalisation de 1,17 milliard au 23 juin 2021.

À lire aussi — Les 10 entreprises de la Bourse de Paris qui affichent des pertes supérieures à 1 Md€ en 2020

5. Coface — 956,67 M€ levés

Le siège de la société d'assurance crédit Coface, à Bois-Colombes, dans les Hauts-de-Seine.  Swaf75/Wikimedia Commons

Date de l'IPO : 26 juin 2014

Capitalisation boursière à cette date : 1,63 milliard d'euros, contre une capitalisation de 1,45 milliard au 23 juin 2021.

4. Spie — 1,03 Md€ levés

L'entreprise Spie est spécialisée dans la réalisation, l'assistance à l'exploitation et la maintenance d'équipements industriels. BarnCas/Wikimedia Commons

Date de l'IPO : 9 juin 2015

Capitalisation boursière à cette date : 2,48 milliard d'euros, contre une capitalisation de 3,15 milliards au 23 juin 2021.

3. ALD Automotive — 1,17 Md€ levés

Le siège du groupe en Espagne.  Eolocom/ Wikimedia Commons

Date de l'IPO : 16 juin 2017

Capitalisation boursière à cette date : 5,78 milliards d'euros, contre une capitalisation de 4,79 milliards au 23 juin 2021.

2. Amundi — 1,67 Md€ levés

Le siège d'Amundi, à Paris. Wikimedia Commons/Cheep88

Date de l'IPO : 11 novembre 2015.

Capitalisation boursière à l'époque : 7,51 milliards d'euros, contre 15,04 milliards le 23 juin 2021.

1. FDJ — 1,83 Md$ levés

Camion publicitaire de la Française des Jeux. Arnaud 25 / Wikimedia Commons

Date de l'IPO : 21 novembre 2019

Capitalisation boursière à cette date : 3,72 milliards d'euros, contre une capitalisation de 9,55 milliards d'euros au 23 juin 2021.

À lire aussi — 7 choses à savoir avant d'investir son argent en Bourse

Découvrir plus d'articles sur :