Les 10 prédictions tech pour 2020 selon la banque d'affaires GP Bullhound

Sur le stand de Google Stadia au Gamescom à Cologne, en Allemagne, en août 2019. dronepicr/Flickr/CC

La banque d'affaires et de conseil spécialisée dans les technologies, GP Bullhound, vient de publier son rapport annuel concernant ses prédictions tech pour 2020. Pour compiler son rapport, GP Bullhound a analysé les tendances des investissements dans le secteur tech au cours des années passées. Parmi les 10 prédictions émises l'an passé, huit se sont avérées justes — dont le fait qu'Apple et Google ne soient plus forcément incontournables dans le domaine de distribution des applis —  et deux partiellement vraies. 

"Encore une fois l'intelligence artificielle et la data joueront un rôle décisif dans l'ensemble du paysage tech. L'exemple marquant est celui de la rapide adhésion et adoption de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) comme une tendance clé pour 2020. Cela démontre à quel point la technologie joue un rôle important et soutient notre conviction que la tech peut être capitale pour un changement positif au sein de notre société", commente Guillaume Bonneton, partner France chez GP Bullhound, cité dans un communiqué.

Voici les 10 prédictions de GP Bullhound pour le secteur de la tech pour 2020 :

1. La frénésie autour du streaming vidéo devrait conduire à l'émergence d'un concurrent premium de Netflix.

David Harbour en Jim Hopper dans "Stranger Things". Netflix

GP Bullhound estime que 2020 accélérera le changement aperçu dans la façon de consommer des contenus cinématographiques et télévisuels traditionnels — passant des canaux traditionnels à une lecture à la demande consultable partout, en mobilité et sur numérique. En ce sens, Netflix continuera à être la plateforme référence mais on devrait voir l'émergence d'une autre plateforme "attirant considérablement les consommateurs. Dans l'année à venir, le contenu n'aura jamais été aussi disponible et aussi facile d'accès", indique la banque dans ses prévisions. La bataille est lancée depuis la fin de l'année dernière avec les arrivées des plateformes de streaming AppleTV+ et Disney+ aux côtés d'Amazon Prime Video et Netflix.

A lire aussi — Marvel dévoile les premières images de ses séries pour Disney+, voici les détails qu'il ne faut pas rater

2. L'unique base de données tendra à s'effacer au profit de 'lacs de données'.

Alors que les entreprises collectent sans cesse des volumes gigantesques de données, elles ne savent pas toujours comment les stocker, les analyser et les utiliser. Dès lors, GP Bullhound assure que l'année 2020 devrait correspondre avec l'intégration crossante des data lakes" ou "lacs de données" qui pourraient remplacer les traditionnelles et uniques bases de données dans les grandes organisations. L'expression lacs de données désigne un espace de stockage capable de traiter un grand nombre d'informations diverses dans un temps très court.

3. Les entreprises vont adopter des solutions d'intelligence artificielle afin de résoudre de problèmes commerciaux spécifiques.

Les entreprises cherchent toujours la manière la plus efficace d'adopter des solutions d'IA pour leurs activités, au risque de provoquer de l'insatisfaction concernant les résultats attendus. Pour la banque d'affaires, "les entreprises vont choisir en 2020 de résoudre des défis commerciaux spécifiques avec l'IA plutôt que d'essayer de déployer une IA horizontale". Ainsi, GP Bullhound prend l'exemple de l'entreprise Tractable qui développe une solution basées sur les images et les données d'accidents pour les compagnies d'assurance afin d'estimer le préjudice financier. 

4. Les marques vont accélérer l'utilisation de l'IA pour noter les prospects et fidéliser leurs clients.

Les marques vont utiliser les outils d'IA pour hyper-personnaliser et fidéliser leurs clients, en ligne, mais aussi en magasin. Robert Alexander/Getty Images

Pour GP Bullhound, il faut s'attendre à une adoption rapide de l'IA dans le cadre de l'hyper-personnalisation, de la stratégie de marque et de l'expérience de vente B2B. "Un plus grand nombre de spécialistes du marketing mettront en place un système de notation prédictive des prospects, déploieront des campagnes complexes basées sur des éléments déclencheurs afin de développer des relations plus fortes avec les clients et les fidéliser", peut-on lire dans le rapport.

A lire aussi — DeepMind de Google a créé une IA qui détecterait le cancer du sein mieux que les radiologues humains

5. La puce A13-Bionic d'Apple va définir les standards pour les prochains smartphones.

Unsplash/Javier Esteban

La nouvelle puce A13-Bionic d'Apple, installée dans l'iPhone 11, marque un bond en avant sans précédent dans la capacité de puissance de calcul sur les appareils mobiles, idéale pour jouer aux jeux vidéo. "Nous nous attendons à ce que cette avancée crée un effet d'entraînement dans l'industrie, poussant les autres fabricants de téléphones à se lancer dans une course à la conception d'appareils plus efficaces, avec de meilleures performances", note la banque d'affaires.

6. Le secteur des jeux vidéo va se mettre à l'ère de l'abonnement et du streaming.

Sur le stand de Google Stadia au Gamescom à Cologne, en Allemagne, en août 2019. dronepicr/Flickr/CC

Les consommateurs vont se tourner vers l'abonnement à du cloud gaming plutôt que vers la possession pure et simple de jeux et consoles, à l'instar de Stadia de Google. Les développeurs doivent désormais prendre en compte ces nouvelles plateformes et ce qu'elles impliquent en terme d'évolution de la consommation. Dans ce cadre, GP Bullhound estime que "les gens s'abonneront de plus en plus à des bibliothèques de jeux vidéo. Les développeurs se tourneront vers de nouvelles plateformes plus complètes et vers des outils permettant de réaliser des gains d'efficacité et de monétise ces contenus".

7. La responsabilité sociale des entreprises va être au coeur des préoccupations grâce à la technologie.

Des salariés de Google et d'Amazon.manifestent pour que leurs entreprises luttent plus efficacement contre le réchauffement climatique. Chloe Collyer/Bloomberg

Ces dernières années, la responsabilité sociale des entreprises ("RSE") a fait l'objet d'une attention accrue dans le monde entier. Bien que le concept ne soit pas nouveau, il est de plus en plus reconnu comme une initiative qui vise à contribuer au bien-être environnemental, économique et humain par le biais des processus et des politiques des entreprises. "Nous nous attendons à une adoption rapide des programmes de RSE par les entreprises et à une augmentation des investissements dans des technologies qui permettent d'améliorer et d'accélérer le partage d'informations", note GP Bullhound.

A lire — Les entreprises tricolores sont en retard sur les européennes en matière de développement durable, selon les Français

8. 5G : la course au déploiement commercial.

Samsung a commencé à lancer les premiers smartphones compatibles avec la 5G. SeongJoon Cho/Bloomberg

La course à la création d'un réseau 5G a entraîné une guerre entre les poids lourds de l'industrie des télécoms, à l'instar de l'autorisation de Huawei de réaliser des tests en Europe sous conditions. Pour GP Bullhound, en 2020, les entreprises chercheront à consolider leur position par l'acquisition de certaines bandes de fréquences et devraient augmenter les dépenses dans l'infrastructure pour assurer une couverture mondiale.

9. Des alternatives à Amazon, Microsoft et IBM dans le cloud vont se développer.

Un data center de Microsoft qui héberge le cloud Microsoft Azure. Microsoft

Comme les appareils mobiles et les objets connectés intègrent de plus en plus d'applications consommatrices de données, le cloud est chargé de traiter de grandes quantités de données.  L'Edge Computing, qui allie traitement de données centralisées et décentralisées, offrira une alternative aux cloud privés et publics.

"En 2020, il faut s'attendre à ce que le nombre de startups et d'entreprises de taille moyenne qui fournissent des services de calcul, de réseau, d'infrastructure et de cybersécurité de pointe prendre de l'ampleur. Ces acteurs chercheront à fournir une alternative viable à une solution unique de cloud et à défier les grandes entreprises existantes comme Amazon Web Services, Microsoft Azure et IBM Cloud", écrit la banque d'affaires.

10. Tout peut être distribué comme un service.

Dans les bureaux de la messagerie Slack à Tokyo. Slack

Au cours de la dernière décennie, le modèle "as-a-service" — un produit/une prestation vendus en ligne, de manière dématérialisée (logiciel en ligne par exemple) — a  évolué, avec l'apparition du Saas (software-as-a-service) ou du Paas (platform-as-a-service), comme Slack par exemple. En 2020, les entreprises continueront de changer leurs offres commerciales, produits et services, en pures modèles "as-a-service", s'accordent les experts de GP Bullhound.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La numéro 2 de Microsoft France illustre par 1 exemple concret le problème posé par le manque de diversité dans la tech

VIDEO: Ces maquettes géantes de New York et Chicago ont été réalisées grâce à une imprimante 3D