Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Voici les 10 pays qui ont commandé le plus d'armes à la France en 2020

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Avec près de 426 millions d'euros de commandes, le Maroc a été l'un des principaux acheteurs d'armement français en 2020. © USAFRICOM/Wikimedia Commons

La pandémie a lourdement pesé sur les exportations d'armement français en 2020. D'après un rapport annuel remis mardi 1er juin au Parlement par le ministère des Armées, la France a enregistré 4,86 milliards d'euros de commandes d'armement contre 8,3 milliards l'année précédente.

"Comme l’on pouvait s’y attendre, le ralentissement des relations commerciales avec nos clients à l’export, ainsi que les ajustements budgétaires qu’ils ont dû opérer pour faire face à la crise sanitaire, ont eu un effet sur les prises de commandes", déplore la ministre des Armées, Florence Parly, en préface de ce rapport. Des "ajustements budgétaires" qui se sont notamment traduits par l'absence de "grands contrats" supérieurs à 500 millions d'euros.

À lire aussi — Les exportations d'armement français ont baissé de 41% en 2020

Au niveau géographique, un quart des prises de commandes ont émané de pays de la zone Europe (Union européenne et autres pays du continent). Le Royaume-Uni et la Grèce figurent ainsi parmi les plus gros clients à l'export de l'armement français. La zone du Proche et Moyen-Orient, portée par l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, a pesé pour 24% des commandes. L'Inde, Singapour ou encore l'Australie figurent parmi les principaux clients de la zone Asie-Océanie, qui a concentré 22% des commandes.

Cette chute des exportations, de l'ordre de 41% en l'espace de douze mois, "ne traduit pas une tendance de fond" estiment les auteurs du rapport. L'industrie de défense française a en effet démarré 2021 sous de meilleurs auspices avec la signature de plusieurs contrats de premier plan grâce à son fleuron : le Rafale. Les commandes de la Grèce (18 exemplaires), de l'Égypte (30 avions de combat) et de la Croatie (12 Rafale d'occasion) ont toutes été réalisées depuis le début du mois de janvier. "Pour la première fois, la France exporte des Rafale vers des pays membres de l’UE et de l’OTAN", s'est félicitée Florence Parly.

Voici les dix principaux clients de l'industrie de défense française en 2020 :

10. Singapour — 120,1 millions d'euros de commandes (113,1 M€ en 2019)

Plaits./Wikimedia Commons

À lire aussi — L'armée américaine veut développer un implant pour permettre aux soldats de contrôler leur cycle de sommeil

9. Émirats arabes unis — 129,4 M€ (1,5 Md€ en 2019)

U.S. Department of Defense/Wikimedia Commons

8. Australie — 199,6 M€ (433,3 M€ en 2019)

U.S. Marine Corps-Staff Sgt Daniel Wetzel/Wikimedia Commons

À lire aussi — Un drone tueur a 'attaqué' une cible humaine sans en avoir reçu l'ordre, selon l'ONU

7. Sénégal — 217,2 M€ (200 000 € en 2019)

Wikimedia Commons

6. Grèce — 282,6 M€ (4,9 M€ en 2019)

Erik Drost/Wikimedia Commons

5. Inde — 285,2 M€ (201,3 M€ en 2019)

Staff Sgt. Samuel Northrup/Wikimedia Commons

À lire aussi — Les 10 plus gros porte-avions du monde

4. Royaume-Uni — 290,8 M€ (70,2 M€ en 2019)

MoD/Crown/Wikimedia Commons

3. Maroc — 425,9 M€ (81,6 M€ en 2019)

Valery Sharifulin\TASS via Getty Images

2. États-Unis — 433,6 M€ (192,4 M€ en 2019)

Master Sgt. Michel Sauret/US Army/Wikimedia Commons

1. Arabie saoudite — 703,9 M€ (208,9 M€ en 2019)

Mohammed Almuaalemi/Bloomberg via Getty Images

À lire aussi — La Russie développe des essaims de drones sous-marins

Découvrir plus d'articles sur :