Les 10 villes de France où Airbnb a récolté le plus de taxe de séjour en 2019

Vue de Nice depuis la Colline du Château. Wikimedia Commons/ Kristoffer Trolle

Toujours aux prises avec certaines municipalités, comme celle de Paris, Airbnb a annoncé vendredi 10 janvier avoir collecté 58 millions d'euros de taxe de séjour pour l'année 2019 en France. La plateforme de locations de logements touristiques a ainsi reversé aux villes plus du double du montant de l'année précédente, pour les mois de janvier à octobre, le reliquat des deux derniers mois devant être remis début 2020. En 2018, quelque 23 000 villes s'étaient partagé 24 millions d'euros de taxe de séjour.

Cette montée en flèche des sommes perçues sur les locations entre particuliers est notamment liée à l'automatisation de la collecte, indique l'AFP. En 2019, "plus de 10,5 millions d'euros de taxe de séjour à des villes françaises de moins de 3 500 habitants" ont été reversées, souligne Airbnb, contre seulement 3,2 millions d'euros en 2018. "Le développement d'Airbnb bénéficie chaque année à de nouveaux territoires, y compris des communes qui ne percevaient jusqu'ici aucun revenu du tourisme, faute notamment d'offre d'hébergement traditionnel", fait valoir la plateforme américaine dans un communiqué.

À lire aussi — Airbnb remporte une victoire importante face aux hôteliers français

Les taxes de séjour — entre 1% et 5% du prix hors taxe de la nuitée par personne — sont fixées par les collectivités municipales, rappelle l'AFP. En vertu de la loi Elan, promulguée en novembre 2018, la non-collecte de la taxe de séjour par les plateformes de location touristique est désormais sanctionnée d'une amende pouvant aller de 750 à 2 500 euros par logement. Cette loi prévoit en outre une amende de 50 000 euros pour les plateformes proposant des résidences principales déjà réservées plus de 120 jours dans l'année et pour la non transmission du décompte des nuitées durant lesquelles les logements sont loués.

Pour les quatre dernières années, Airbnb revendique "plus de 2 milliards de dollars de taxes de séjour et autres taxes touristiques" collectés et remis aux autorités locales à travers le monde. Pour l'année 2019, en France, voici les 10 villes qui ont bénéficié des plus importants reversements de taxe de séjour, d'après les données de Airbnb : 

10. La Rochelle — 500 000 €

9. Lille — 520 000 €

Lille, Hauts-de-France. Pixabay

8. Montpellier — 570 000 €

7. Strasbourg — 620 000 €

6. Toulouse — 760 000 €

5. Cannes — 910 000 € 

4. Lyon — 1,02 M€

3. Nice — 1,84 M€

Vue de Nice depuis la Colline du Château. Wikimedia Commons/ Kristoffer Trolle

2. Marseille — 2,35 M€

1. Paris — 15,34 M€

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Airbnb a breveté un logiciel qui fouille les réseaux sociaux pour détecter les signes de 'narcissisme ou de psychopathie'

VIDEO: Pour payer votre déjeuner dans ce café à Londres, vous devez enfiler votre jogging et une paire de tennis