Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les 11 médicaments les plus chers au monde

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les 11 médicaments les plus chers au monde
© ABC

L'Agence américaine des médicaments (FDA) a approuvé la commercialisation d'un traitement pour l'amyotrophie spinale — une maladie héréditaire qui se caractérise par une faiblesse et une atrophie des muscles — au prix de 2,1 millions de dollars, soit près 1,9 million d'euros. Ce médicament, appelé "Zolgensma" et destiné aux enfants de moins de deux ans atteints de cette pathologie, a été développé par le laboratoire pharmaceutique AveXis racheté par le géant Novartis en 2018, rapporte Le Figaro. Le groupe Novartis s'est défendu de ce prix exorbitant en affirmant que les traitements actuels coûtaient deux fois plus cher.

Le prix d'un médicament varie en fonction de la rareté des molécules qui le composent, de la complexité de sa fabrication, du nombre d'années mis pour sa conception, du nombre de tests et essais effectués etc. Face à la flambée des prix des médicaments ces dernières années, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié ce mardi 28 mai 2019 une résolution pour améliorer la transparence sur les critères qui déterminent les prix des traitements.

En effet, Zolgensma n'est pas le seul médicament qui coûte des centaines de milliers d'euros. Voici la liste des 11 médicaments commercialisés les plus chers au monde, basée sur les données disponibles sur Drugs.com et America’s Health Insurance Plans (AHIP) (dans l'ordre croissant) :

  • Demser, 96 000 à 472 000 dollars par an par patient : fabriqué par Valeant Pharmaceutical pour traiter les phéochromocytomes malignes;
  • Actimmune, 244 000 à 572 000 dollars par patient : fabriqué par Horizon Phaema pour traiter la granulomatose chronique, maladie génétique rare qui affaiblit le système immunitaire;
  • Folotyn, 345 000 à 500 000 dollars par patient : fabriqué par Allos Therapeutics pour traiter un type de cancer rare;
  • Ilaris, 379 000 à 462 000 dollars par an par patient : fabriqué par Novartis pour traiter des maladies rares dont la maladie de Still;
  • Carbaglu, 419 000 à 790 000 dollars par an : fabriqué par Orphan Europe et administré pour traiter une maladie rare où l'absence d'une enzyme hépatique provoque l'accumulation élevée d'ammoniac dans le sang;
  • Lumizyme, 524 000 à 626 000 dollars par an : fabriqué par Genzyme pour traiter la maladie de Pompe, à cause de laquelle l'excès de glycogène provoque l'affaiblissement des muscles;
  • Brineura, 700 000 dollars par an : fabriqué par BioMarin Pharmaceutical pour réduire les symptômes d'une forme de la maladie de Batten;
  • Soliris, 750 000 dollars par an : fabriqué par Alexion Pharmaceuticals pour traiter une maladie rare des reins;
  • Ravicti, 793 000 dollars par an : fabriqué par Horizon Pharma pour empêcher l'accumulation d'ammoniac dangereux dans le sang chez les patients atteints de troubles du cycle de l'urée;
  • Luxturna, 850 000 dollars : fabriqué par Spark Therapeutic pour traiter la dégénerescence de la rétine;
  • Glybera, 1,2 million de dollars : fabriqué par UniQure (approuvé en Europe mais pas aux Etats-Unis) pour traiter le déficit en lipoprotéine lipase, une déficience génétique extrêmement rare.
Découvrir plus d'articles sur :