Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les 13 endroits les plus fous où des gens ont été bloqués pendant la pandémie

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Sunniva Sorby et Hilde Fålun Strøm sont coincées dans une petite cabane en Arctique jusqu'en septembre. © Hearts in the Ice

Partout dans le monde, la pandémie de coronavirus a perturbé tous les aspects de la routine quotidienne, y compris les voyages et les vacances. Alors que des restrictions de voyage ont soudainement été instaurées, des touristes et d'autres personnes dans le monde entier ont été mis sur liste d'attente pour rentrer chez eux. Mais ils ne sont pas les seuls à avoir été touchés. Certaines personnes ont été contraintes de rester sur leur lieu de travail, comme l'équipage d'un navire dans l'Arctique, ou des gardiens de zoo qui gardent leurs animaux en sécurité et les nourrissent.

Voici 13 des endroits les plus fous où des gens ont été bloqués pendant la pandémie de Covid-19, d'un Airbnb en bambou à Bali à une île déserte au large des côtes du Yémen.

Laura Jamieson et Michael Smith vivent dans un château irlandais vieux de 800 ans qui a été fermé au public.

Le couple aime se promener sur le terrain du château.  Ashford Castle/Red Carnation Hotels

Crédit photo : Ashford Castle/Red Carnation Hotels

Ils travaillent tous les deux à l'hôtel lorsque celui-ci est ouvert au public. Laura Jamieson est la responsable clientèle principale et Michael Smith est le directeur de la propriété. Le directeur de l'hôtel leur a demandé de rester sur la propriété pendant sa fermeture et de s'assurer qu'elle reste en bon état.

"Nous nous concentrons surtout sur l'entretien, la maintenance générale et les réservations", a déclaré Michael Smith à Insider.

Une de leurs tâches les plus inhabituelles ? Il faut tirer la chasse d'eau de toutes les toilettes de l'hôtel tous les jours, soit environ 160 toilettes. "On en a fait une sorte de routine de sport maintenant", plaisante Michael Smith. "Mais on ne pense pas que cela devienne à la mode de sitôt. Ce ne sera pas comme la nouvelle Zumba ou le nouveau Pilates ou quoi que ce soit d'autre".

Ils sont dans le château depuis la mi-mars et prévoient d'y rester jusqu'à la réouverture de l'hôtel, prévue pour le 20 juillet.

Sunniva Sorby et Hilde Fålun Strøm sont coincées dans une minuscule cabane en Arctique jusqu'en septembre au moins.

La cabane en question. Hearts in the Ice

Crédit photo : Hearts in the Ice

Les deux chercheuses avaient prévu de passer neuf mois à Bamsebu, dans une cabane située entre le pôle Nord et la Norvège continentale. A cause des retards de voyage causés par le coronavirus, elles ne pourront probablement pas partir avant septembre — soit une prolongation de cinq mois.

Sunniva Sorby et Hilde Fålun Strøm sont là pour recueillir des données sur le changement climatique et la faune de la région. "Nous ne pourrions pas être ici à un moment plus important", a déclaré Sunniva Sorby à Insider.

Bien qu'elles soient heureuses de faire un travail important, vivre en Arctique signifie entre autres "un climat en dessous de zéro degré, 24 heures d'obscurité, et une menace constante d'ours polaires".

Brent Underwood a fait une longue pause dans une ville fantôme de Californie qui lui appartient.

Brent Underwood à Cerro Gordo. Brent Underwood/Cerro Gordo

Crédit photo : Brent Underwood/Cerro Gordo

En mars, Brent Underwood s'est rendu à Cerro Gordo, en Californie, pour remplacer le gardien de la ville. Il s'est retrouvé bloqué dans cette zone lorsqu'une tempête de neige a empêché le gardien de revenir et a empêché Brent Underwood de partir.

Cerro Gordo était autrefois une ville minière, mais elle est abandonnée depuis plus de 100 ans. Brent Underwood a acheté la ville avec un partenaire commercial en 2018, et ils ont prévu d'en faire une destination touristique.

"Je me suis dit que je transformerais un beau voyage en une petite pause, et cette petite pause est devenue une pause plus longue. Et ça me va", a-t-il dit à Insider.

Il a passé son temps à explorer la ville, à rénover certains de ses bâtiments, et même à se lancer dans l'astrophotographie.

Andrea Goh, et 400 autres Singapouriens, ont été contraints de s'isoler pendant deux semaines à l'intérieur d'un complexe hôtelier cinq étoiles.

La vue depuis la chambre d'Andrea Goh au Shangri-La. YouTube/Andrea Goh

Crédit photo : YouTube/Andrea Goh

Andrea Goh a documenté son séjour de 14 jours à l'hôtel Shangri-La à Singapour. Le gouvernement a exigé que toute personne retournant au pays soit obligée de s'isoler pendant deux semaines — c'est ainsi qu'environ 400 rapatriés ont été placés dans ce complexe de luxe.

Comme l'a rapporté Insider, Andrea Goh a déclaré que "les clients et le personnel de l'hôtel sont tous devenus une communauté grâce à un groupe Facebook auquel ils ont tous été invités. Tout le monde pouvait discuter entre eux et mettre en place des appels Zoom, participer à des 'happy hours' et donner des retours à l'hôtel".

Kinsey Wolanski, une influenceuse, a passé presque un mois entier sur l'île dite 'l'île du Fyre Festival' aux Bahamas avant d'être prise en stop par un avion privé.

Great Exuma.  HomeAway

Crédit photo : HomeAway

Kinsey Wolanski s'est envolée pour les Bahamas en mars, avant que les restrictions de voyage ne soient en place, et avait initialement prévu de rester huit jours, partageant son temps entre Nassau et Exuma, où le tristement célèbre Fyre Festival était censé avoir lieu.

Toutefois, lorsque les habitants de Los Angeles ont été invités à rentrer chez eux, Kinsey Wolanski n'a pas pu retourner à Nassau, où se trouve l'aéroport. Au lieu de cela, elle était coincée sur l'île d'Exuma. Après presque un mois, elle a reçu une offre via Instagram lui demandant si elle voulait bien échanger 1 000 dollars d'essence contre un voyage en avion privé. Elle a accepté, bien que le reste de ses amis soient restés sur l'île.

"Nous sommes devenues amis avec le personnel et les autres personnes qui étaient sur l'île, car nous n'étions qu'une trentaine au total", a-t-elle déclaré à Insider au téléphone, depuis Los Angeles. "Nous avons essayé d'aider, nous avons aidé à décharger les provisions."

La YouTubeuse Eva zu Beck a été bloquée sur une île quasi déserte au large des côtes du Yémen pendant plus de deux mois.

Eva zu Beck à Socotra.  YouTube/Eva zu Beck

Crédit photo : YouTube/Eva zu Beck

Eva zu Beck est arrivée sur l'île yéménite de Socotra le 11 mars et, selon CNN, elle a passé ses journées "à camper sur des plages de sable blanc désertes, à pêcher le mérou en pleine mer et à escalader dix dunes de sable d'une hauteur impressionnante". Avec 40 autres touristes, elle est arrivée sur l'île pour courir le tout premier marathon de Socotra.

Une fois la course terminée, les coureurs ont été invités à quitter l'île immédiatement, mais Eva zu Beck a choisi de rester. "La vie à Socotra est lente", a-t-elle déclaré à CNN. "Je passe la plupart de mes journées dehors à lire un livre, à écrire dans mon journal ou à faire de la randonnée en montagne."

Elle a finalement pu quitter l'île sur un cargo à la fin du mois de mai, selon une publication sur Instagram.

Le couple britannique Corinne et Dave Pruden et leurs deux fils se sont rendus à Bali, en Indonésie, avant l'entrée en vigueur des restrictions de voyage. Depuis, ils séjournent dans un Airbnb.

Les Pruden à Bali.  twintastic_nomads / Instagram

Crédit photo : twintastic_nomads / Instagram

Les Pruden ont acheté un billet aller simple pour Bali et s'y sont rendus le 16 mars. Avant que la pandémie ne frappe, ils prévoyaient de partir en voyage en Amérique centrale pendant six à neuf mois. Ils avaient donc déjà loué leur appartement et ils ont dû s'arranger pour quitter leur domicile.

Depuis, ils séjournent dans un Airbnb en bambou à Ubud, une ville de Bali. "Nous vivons dans une maison qui est étonnante sur le plan architectural (en bambou avec des murs faits de clés et des fondations en béton poli). Il n'y a pas de barrières entre le monde intérieur et le monde extérieur", a déclaré Corinne à Insider.

"Nous vivons au milieu des rizières et sommes totalement déconnectés du monde d'où nous venons. Nous avons pensé que cela pourrait nous faire peur, à nous et aux garçons, mais au lieu de cela, cela semble totalement naturel et normal", a-t-elle poursuivi.

L'équipage du Polarstern est littéralement coincé dans la glace arctique, mais cela n'a pas empêché le coronavirus de les atteindre.

Le Polarstern. Associated Press

Le Polarstern est enfermé dans la glace depuis octobre dans le cadre d'un programme appelé MOSAiC, et se concentre sur "l'échantillonnage de la glace, de l'atmosphère et de l'océan afin d'essayer de comprendre les subtilités du climat arctique qui change rapidement", selon la revue Nature. En mars, un membre de l'équipage a été testé positif au coronavirus, ce qui a conduit à des mesures de quarantaine strictes.

Quatre gardiennes de zoo du Paradise Park en Cornouailles, en Angleterre, se sont installées dans la réserve naturelle afin de rester isolées et de nourrir leurs animaux.

Quelques-unes des gardiennes de zoo qui ont emménagé.  BBC

Crédit photo : BBC

Fin mars, quatre gardiennes de zoo ont emménagé dans le zoo pour s'isoler du reste du pays et pourvoir aux besoins des animaux qui s'y trouvaient encore. À l'époque, il était prévu qu'elles restent 12 semaines, soit trois mois.

"Nous avons toutes emménagé dans le parc au cas où le pire arriverait, et nous sommes les quatre seules gardiennes, en espérant pouvoir nourrir et abreuver tous les animaux", a déclaré l'une des gardiennes de zoo à la BBC. "Nous passons toutes du bon temps, mais il est évident que nos familles nous manquent beaucoup, mais c'est vraiment bien d'avoir notre famille de travail réunie ici".

Olivia et Raul De Freitas étaient sur le point de partir en lune de miel de six jours aux Maldives. Ils y sont restés trois semaines.

Olivia et Raul De Freitas aux Maldives.  Olivia et Raul De Freitas

Le couple était censé passer six jours au Cinnamon Velifushi Maldives, un établissement cinq étoiles, mais lorsque la pandémie de Covid-19 a frappé leur pays d'origine, l'Afrique du Sud, ils se sont retrouvés bloqués dans le complexe hôtelier pendant des semaines. Ils ont fini par être les seuls clients.

"Etre les seuls clients de l'hôtel était à la fois solitaire et amusant", ont déclaré Raul et Olivia à Insider.

"Nous sommes revenus avec un charter privé autofinancé par la quarantaine de touristes sud-africains et mauriciens qui étaient bloqués aux Maldives", ont-ils déclaré. Cet affrètement privé a coûté 104 000 dollars, qui ont été répartis entre les passagers.

Richard McGuire avait prévu de camper pendant une semaine sur l'île déserte de Discovery Island de Disney World pendant le confinement.

Discovery Island.  Matt Sonswa/ YouTube

Crédit photo : Matt Sonswa/ YouTube

Richard McGuire a été retrouvé par la police sur l'île de Discovery, une île abandonnée de Disney World en Floride, qui est fermée depuis 1999. Comme l'a rapporté Insider, Richard McGuire aurait dit aux autorités qu'il ne savait pas qu'il commettait une infraction. Ils l'ont trouvé en train de dormir dans une des structures abandonnées. On ne sait pas comment il a pu se rendre sur la propriété de Disney.

Des milliers de personnes dans le monde entier ont été bloquées sur des bateaux de croisière qui se sont vu refuser l'entrée dans différents ports.

Le Diamond Princess.  Associated Press/Eugene Hoshiko

Le Miami Herald a rapporté qu'au moins 100 000 membres d'équipage étaient toujours bloqués à bord des navires de croisière au 22 mai. Si de nombreux passagers ont pu débarquer en avril, la plupart des membres d'équipage ont dû rester sur les navires.

Le bateau de croisière le plus connu qui était bloqué est le Diamond Princess. Les passagers ont dû rester à bord pendant un mois. Six personnes sont mortes et il y a eu 700 cas de coronavirus.

Des touristes britanniques ont reçu l'ordre de s'isoler dans un hôpital vietnamien abandonné.

Ninh Binh au Nord du Vietnam.  Roland Neveu/LightRocket/Getty Images

Trois amies, Lucy Parker, Alice Parker et Hanna Ahlberg, ont été tracées par les autorités après qu'un passager de leur vol vers Hanoi a été testé positif au coronavirus, selon la BBC.

La BBC a également rapporté qu'elles ont été "emmenées dans un hôpital abandonné à Ninh Bình, au nord du Vietnam, et qu'on leur a ordonné de rester isolées pendant 12 jours supplémentaires". Alice a dit que l'hôpital était un asile psychiatrique, et que cela devenait 'assez effrayant la nuit'".

Version originale : Gabby Shaw/Business Insider.

A lire aussi — Les Français ont consommé encore plus de Nutella pendant le confinement

Découvrir plus d'articles sur :