Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les 13 pays qui perdent le plus d'argent à cause de l'évasion fiscale

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


Paris, capitale de la France. © Yann Caradec/ Wikimedia Commons

L'évasion fiscale fait perdre chaque année des centaines de milliards aux Etats dans le monde. L'ONG britannique Tax Justice Network estime ce montant à 427 milliards de dollars au total, soit 360 milliards d'euros, dans une étude dévoilée le 20 novembre. Cette évasion fiscale est notamment le fruit des multinationales, qui logent tous les ans environ 1 380 milliards de dollars de bénéfices dans des paradis fiscaux, ainsi que des pays riches absents des listes noires comme celle établie par l'Union européenne (UE).

Ces transferts vers l'étranger pour esquiver l'impôt sur les sociétés entraînent un manque à gagner de 245 milliards de dollars pour les Etats. L'évasion des particuliers fortunés est quant à elle responsable de 182 milliards de dollars de pertes de recettes fiscales. L'ONG intègre dans l'évasion fiscale tous les flux financiers vers l'étranger dans l'optique d'éviter une imposition, qu'ils soient légaux (optimisation fiscale) ou illégaux, précise l'AFP.

Son étude s'appuie sur les déclarations des grandes entreprises aux autorités fiscales en 2016, publiées récemment par l'OCDE, de manière agrégée, sans que soit révélée l'identité des sociétés commettant des abus fiscaux. Pour les particuliers, Tax Justice Network a repris les données de dépôts bancaires de la Banque des règlements internationaux (BRI), disponibles à partir de 2018.

À lire aussi — Le fisc peine de plus en plus à lutter efficacement contre la fraude fiscale

En pleine pandémie de Covid-19, l'ONG rappelle que les Etats perdent chaque année l'équivalent de 9,2% de leur budget de santé, en raison de l'évasion fiscale. Ou encore l'équivalent du salaire annuel de 34 millions d'infirmières et infirmiers. Si les Etats les plus riches sont les plus touchés dans l'absolu, les pertes des pays à faible revenu sont proportionnellement supérieures si on les rapporte aux recettes fiscales généralement perçues ou aux dépenses de santé.

L'Europe subit une perte de 184 milliards de dollars et l'Amérique du Nord de 95 milliards, soit respectivement 12,6% et 5,7% de leur budget de santé. Dans le même temps, l'Amérique latine et l'Afrique accusent un manque à gagner qui représente respectivement 20,4% et 52,5% de leur budget dédié à la santé, souligne l'AFP.

Selon l'étude, le premier bénéficiaire de l'évasion fiscale est les Iles Caïmans, un territoire d'outre-mer britannique, responsable de 16,5% des pertes fiscales mondiales. Viennent ensuite le Royaume-Uni (9,9%), les Pays-Bas (8,5%), le Luxembourg (6,5%) et les Etats-Unis (5,5%).

Voici les 13 Etats dans le monde subissant des pertes fiscales dues à l'évasion supérieures à 10 milliards de dollars par an, selon Tax Justice Network :

13. Inde — 10,32 Mds$

New Delhi, capitale de l'Inde.  Pixabay

12. Nigéria — 10,83 Mds$

Abuja, capitale du Nigéria. Bryn Pinzgauer/Wikimedia Commons

11. Pays-Bas — 10,60 Mds$

Amsterdam, capitale des Pays-Bas. Patrick Clenet/Wikimedia Commons

10. Luxembourg — 11,24 Mds$

Luxembourg.  djedj/Pixabay

9. Colombie — 11,77 Mds$

Bogota, capitale de la Colombie.  andresmmartinez/Pixabay

8. Italie — 12,38 Mds$

Rome, capitale de l'Italie.  Jean-Christophe Benoist/ Wikimedia Commons

7. Irlande — 14,46 Mds$

Dublin, capitale de l'Irlande. Robert Linsdell/ Wikimedia Commons

6. Chine — 14,89 Mds$

Shanghai, en Chine.  Robynne Hu/Unsplash

5. Brésil — 14,91 Mds$

La ville de Sao Paulo, au Brésil.  IvaCastro/Pixabay

4. France — 20,24 Md$

Paris, capitale de la France. cuongdv/Pixabay

3. Allemagne — 35,06 Mds$

Berlin, capitale de l'Allemagne. dronepicr /Wikimedia Commons

2. Royaume-Uni — 39,58 Mds$

Londres, capitale du Royaume-Uni. Colin and Kim Hansen/Wikimedia Commons

1. Etats-Unis — 89,35 Mds$

La ville californienne de San Francisco. Steve Jurvetson/ Flickr

À lire aussi — Les réformes fiscales d'Emmanuel Macron ont favorisé le versement de dividendes au profit des très riches

Découvrir plus d'articles sur :