Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les 15 pays les plus touchés par des événements climatiques extrêmes lors des 20 dernières années

Les 15 pays les plus touchés par des événements climatiques extrêmes lors des 20 dernières années
© Wikipedia Commons/Mohd Nor Azmil Abdul Rahman

Les catastrophes climatiques tendent à se multiplier et font de nombreuses victimes. Elles touchent notamment des pays en développement et les populations les plus pauvres, mais pas seulement. Si début décembre le typhon Kammuri a fait au moins 13 morts aux Philippines et si des pluies torrentielles ont causé au moins 265 morts en Afrique de l'Est, le sud-est de la France a aussi connu des inondations meurtrières et l'Australie fait face à des incendies ravageurs.

Alors que la COP25 sur les changements climatiques s'est ouverte lundi 2 décembre à Madrid, l'ONG allemande Germanwatch a dévoilé la 15e édition de son indice mondial des risques climatiques. Elle montre qu'en 2018, les canicules ont fait d'importants dégâts, comme en Allemagne où les vagues de chaleur ont entraîné la mort de plus de 1 234 personnes. Germanwatch rappelle toutefois que les pays pauvres "sont les plus vulnérables aux effets des changements climatiques et manquent souvent de capacités financières et techniques nécessaires pour faire face aux dommages et aux pertes".

L'ONG appelle donc les acteurs de la COP25 "à s'attaquer au manque de fonds" pour aider les Etats concernés. Si les pertes financières absolues sont "nettement plus élevées" dans les pays riches, les décès, la misère et les menaces existentielles liées à des conditions climatiques extrêmes sont beaucoup plus probables dans les Etats à faible revenu.

À lire aussi — Les 10 pays qui ont le plus souffert du terrorisme sur le plan économique l'an dernier

L'indice des risques climatiques à long terme, sur les 20 dernières années, le montre bien. Le Myanmar est le plays qui a enregistré le plus de morts — plus de 7 000 — entre 1999 et 2018. Mais la France se hisse tout de même à la quatrième place en nombre de décès. Au total, plus de 495 000 personnes ont perdu la vie directement à cause des plus de 12 000 évènements météorologiques extrêmes qui se sont produits pendant cette période. Les pertes matérielles se chiffrent de leur côté à pas moins de 354 000 milliards de dollars (en terme de parité de pouvoir d'achat).

Pour établir son indice, Germanwatch ne prend pas en compte certains aspects liés au climat comme l'élévation du niveau des océans, la fonte des glaciers ou l'acidification et le réchauffement des eaux. L'ONG met aussi de côté les incidents géologiques tels que les tremblements de terre, les éruptions volcaniques ou les tsunamis, qui ne dépendent pas de la météo et n'ont probablement pas de rapport avec le changement climatique.

Elle s'appuie notamment sur deux sources, les statistiques du Fond monétaire international (FMI) et le NatCatService de MunichRe, l'un des plus grands réassureurs mondiaux qui offre une importante base de données pour l'analyse et l'évaluation des catastrophes naturelles.

Voici les 15 pays les plus touchés par des événements climatiques extrêmes entre 1999 et 2018, en prenant en considération le nombre de décès et l'impact économique pour chaque Etat :

15. France

Wikimedia Commons/Thesupermat

14. Mozambique

Pixabay/raferigeen

13. Fidji

Pixabay/HeikoBrown

12. Cambodge

Pixabay/mrsakchai

11. Madagascar

Pixabay/Takeweb

10. Dominique

Wikimedia Commons/Charlottea

9. Népal

Pixabay

8. Thaïlande

Flickr/VnGrijl

7. Bangladesh

Pixabay

6. Vietnam

Pixabay/Webkims

5. Pakistan

Army

4. Philippines

Un abri de fortune dans la province de Samar après le passage du typhon Haiyan, en novembre 2013. Wikimedia Commons/Kennedy, Liam, MCSN

3. Haïti

Pixabay

2. Myanmar

Wikipedia Commons/Mohd Nor Azmil Abdul Rahman

1. Porto Rico

Pixabay/AndPon
Découvrir plus d'articles sur :