Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les 20 pays qui ont réalisé les plus fortes dépenses militaires en 2019

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


La croissance des dépenses militaires en 2019 a été la plus importante de la décennie. © Defence-Imagery/Pixabay

Pour la cinquième année consécutive, les dépenses militaires au niveau mondial ont augmenté en 2019 avec des échanges s'élevant à 1 917 milliards de dollars. Elles ont progressé de 3,6%, faisant de cette croissance la plus importante de la décennie, dépassant ainsi les 2,6% de 2018, selon les données de l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI).

Les dépenses militaires ont progressé dans au moins quatre des cinq continents du globe. C'est en Europe que la hausse est la plus importante (+5%). Le Vieux Continent a vu l'une de ses deux grandes puissances, l'Allemagne, augmenter son budget militaire de 10% à 49,3 milliards de dollars (41,4 milliards d'euros). Les dépenses allouées aux forces armées françaises progressent quant à elles de 1,6 point, à 50,1 milliards de dollars (42 milliards d'euros).

À lire aussi — L'armée britannique compte déployer des 'essaims de drones' d'ici six mois

En Asie, la Chine (+5,1%) et l'Inde (+6,8%) ont continué à investir massivement dans le développement de leurs forces. Les États-Unis, premier exportateur d'armes au monde devant la Russie, ont eux augmenté de 5,3% leurs dépenses militaires pour un total colossal de 732 milliards de dollars (614,5 milliards d'euros). Avec une baisse de ses dépenses de 16%, l'Arabie saoudite a mis un coup de frein à son développement militaire — tout de même en progression de 14% entre 2010 et 2019.

L'Afrique est le continent qui dépense le moins pour ses forces armées, avec 41,2 milliards de dollars (34,6 milliards d'euros) investis, soit seulement 2,1% de la totalité des dépenses militaires mondiales.

Sur la période 2010-2019 parmi les vingt pays les plus dépensiers, la Turquie enregistre la plus forte hausse (+86%), suivie par la Chine (+85%) et l'Inde (+37%). L'Iran, acculé par les sanctions économiques mises en places par les États-Unis, affiche la plus forte baisse des dépenses militaires sur neuf ans (-36%).

Au niveau mondial, les sommes dépensées dans le développement des forces armées ont représenté 2,2% du PIB mondial en 2019. Un chiffre en hausse de 7,2 points en neuf ans.

Voici, selon les données de l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm, les vingt États qui ont réalisé les plus fortes dépenses militaires en 2019 :

20. Pologne — 11,9 Mds$ (+2,5% par rapport à 2018)

expresselblag/Pixabay

19. Pays-Bas — 12,1 Mds$ (+12%)

Ministerie van Defensie/Wikimedia Commons

18. Iran — 12,6 Mds$ (-15%)

Sergei Bobylev/Getty Images

17. Espagne — 17,2 Mds$ (+0,9%)

Pixabay

16. Turquie — 20,4 Mds$ (+5,8%)

Barcroft Media/Getty Images

15. Israël — 20,5 Mds$ (+1,7%)

Shafman/Pixabay

14. Canada — 22,2 Mds$ (-2%)

Harry Grout/Unsplash

13. Australie — 25,9 Mds$ (+2,1%)

David Mark/Pixabay

12. Italie — 26,8 Mds$ (+0,8%)

Pixabay

11. Brésil — 26,9 Mds$ (+0,5%)

Rafaela Biazi/Unsplash

À lire aussi — L'armée française teste un laser anti-drones avec des résultats 'prometteurs'

10. Corée du Sud — 43,9 Mds$ (+7,5%)

Chung Sung-Jun/Getty Images

9. Japon — 47,6 Mds$ (-0,1%)

Pixabay

8. Royaume-Uni — 48,7 Mds$ (+ 0%)

Roberto Catarinicchia/Unsplash

7. Allemagne — 49,3 Mds$ (+10%)

Picture Alliance/Getty Images

6. France — 50,1 Mds$ (+1,6%)

Fabien Maurin/Unsplash

5. Arabie saoudite — 61,9 Mds$ (-16 %)

Bloomberg/Getty Images

4. Russie — 65,1 Mds$ (+4,5%)

Anna Ilarinova/Pixabay

3. Inde — 71,1 Mds$ (+6,8%)

Mitul Gajera/Unsplash

2. Chine — 261 Mds$ (+5,1%)

Unsplash

1. États-Unis — 732 Mds$ (+5,3%)

Pixabay

A lire aussi - Les 9 pays dans le monde détenant le plus d'armes nucléaires

Découvrir plus d'articles sur :