Les 20 pays qui ont réalisé les plus importantes dépenses militaires dans le monde l'an dernier

REUTERS/Ueslei Marcelino

Les dépenses militaires ont augmenté dans le monde l'an passé. Elles ont progressé de 2,6% en 2018, par rapport à 2017, pour atteindre un montant total de 1 822 milliards de dollars, selon les chiffres dévoilés lundi 29 avril par l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI). Les dépenses militaires sont ainsi 76% plus élevées que leur niveau le plus bas de l'après-guerre froide, en 1998. Les cinq Etats consacrant les plus importantes sommes à leurs forces armées représentent à eux seuls 60% des dépenses mondiales. 

Les Etats-Unis affichent notamment une hausse de leurs dépenses militaires (+4,6%) pour la première fois depuis 2010. Et la Chine continue d'accroître ses dépenses dans le secteur (+5%), enregistrant une 24e année de hausse consécutive. "L'augmentation des dépenses militaires chinoises va de pair avec la croissance économique globale du pays", précise Dr Nan Tian, chercheur au programme Armes et Dépenses militaires (Amex) du SIPRI. Depuis 2013, la Chine alloue ainsi chaque année 1,9% de son PIB aux forces armées. Le pays reste toutefois encore loin derrière les Etats-Unis.

Depuis 1988, première année pour laquelle des données mondiales cohérentes ont été disponibles selon le SPIRI, les dépenses militaires ne cessent d'augmenter en Asie et en Océanie. "Les tensions entre les pays en Asie ainsi qu'entre la Chine et les États-Unis sont les principaux moteurs de la croissance continue des dépenses militaires dans la région", explique Siemon Wezeman, chercheur principal du programme Amex.

L'an passé, les pays d'Europe centrale et orientale ont aussi fortement accru leurs dépenses, en "grande partie" à cause d'un sentiment de menace russe grandissante. La Russie, à l'inverse, a diminué de 3,5% ses dépenses par rapport à 2017 et figure désormais derrière la France concernant les sommes alloués aux forces armées.

L'Etat français a pourtant aussi réduit de 1,4% ses dépenses en 2018, après quatre années de hausse consécutives liées aux opérations militaires extérieures et à la protection des lieux publics en France dans la foulée des attentats de 2015. 

Voici, selon les données collectées par le SPIRI, les 20 Etats qui ont réalisé les plus fortes dépenses militaires en 2018 :

20. Pakistan — 11,4 Mds$ (0,6% des dépenses mondiales)

Soldats pakistanais à Peshawar, au Pakistan, le 16 avril 2019. REUTERS/Fayaz Aziz

19. Pologne — 11,6 Mds$ (0,6%)

Varsovie, Pologne. Pixabay/tpsdave

18. Iran — 13,2 Mds$ (0,7%)

Le président iranien Hassan Rouhani regarde le défilé de la Journée de l'armée à Téhéran (Iran), le 18 avril 2019. Site officiel de la présidence iranienne/ REUTERS

17. Israël — 15,9 Mds$ (0,9%) 

Tel Avis, Israël. Unsplash

16. Espagne — 18,2 Mds$ (1%)

Madrid, la capitale. Pixabay/falco

15. Turquie — 19 Mds$ (1%)

Soldats turcs, le 24 avril 2019. REUTERS/Kemal Aslan

14. Canada — 21,6 Mds$ (1,2%)

Intervention du 2e bataillon du Royal Canadian Regiment, lors d'inondations à Lincoln, New Brunswick, au Canada, le 23 avril 2019. Corporal Matthieu Racette/Canadian Forces Combat Camera/Handout via REUTERS.

13. Australie — 26,7 Mds$ (1,5%)

La frégate Adelaide équipée de missiles guidés. REUTERS / Jason Lee

11 ex aequo. Brésil — 27,8 Mds$ (1,5%)

Brasilia, au Brésil, le 29 mars 2019. REUTERS/Ueslei Marcelino

11 ex aequo. Italie — 27,8 Mds$ (1,5%)

Un membre de l'unité spéciale Lagunari de l'armée de terre italienne. Wikimedia Commons

10. Corée du Sud — 43,1 Mds$ (2,4%)

La frégate lance-missiles ROKS Gyeonggi de la marine sud-coréenne. REUTERS/Jason Lee

9. Japon — 46,6 Mds$ (2,6%)

Le destroyer japonais JS Suzutsuki (DD 117). REUTERS/Jason Lee

8. Allemagne — 49,5 Mds$ (2,7%)

La ministre de la Défense allemande Ursula von der Leyen, devant un avion Tornado, sur la base de Bundeswehr, près de la frontière avec le Danemark, le 17 août 2016. REUTERS/Fabian Bimmer

7. Royaume-Uni — 50 Mds$ (2,7%)

Aron Van de Pol/Unsplash

6. Russie — 61,4 Mds$ (3,4%)

La marine russe et sa frégate lance-missiles, au port de Qingdao pour les célébrations du 70e anniversaire de la marine de l'armée de libération du peuple chinois, à Qingdao, en Chine, le 21 avril 2019. REUTERS / Jason Lee

5. France — 63,8 Mds$ (3,5%)

Les chasseurs alpins de l'Armée de terre française, en Haute-Savoie, le 31 mars 2019. Ludovic Marin/Pool via REUTERS

4. Inde — 66,5 Mds$ (3,7%)

REUTERS/Jason Lee

3. Arabie saoudite — 67,6 Mds$ (3,7%)

Riyad, capitale du pays. Pixabay

2. Chine — 250 Mds$ (14%)

L'Armée populaire de libération, à Pékin, le 28 avril 2019. Parker Song/Pool via REUTERS

1. Etats-Unis — 649 Mds$ (36%)

Le porte-avions américain USS Ronald Reagan. Wikimedia Commons

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La France a connu une année particulièrement faste pour les ventes d'armes à l'étranger

VIDEO: Voici comment on fait de la mozzarella en Italie — c'est fascinant