Les 25 départements français où l'on meurt le plus

Pont et cathédrale de Nevers. ZorroP/Pixabay

Existe-t-il des départements plus mortels que d'autres ? La réponse est oui à en croire une étude de l'INSEE portant sur le taux brut de mortalité de la population française par département en 2018. Selon ces données, 59 départements sont au-dessus de la moyenne nationale établie à 9,2 décès pour 1 000 personnes. Le taux brut de mortalité est le rapport entre le nombre de décès dans l'année et la population totale moyenne dans l'année. Certains départements ont connu un taux de mortalité relativement bas l'année dernière comme Mayotte ou encore Paris, mais pour les départements les plus mortels, le taux est en revanche cinq fois plus important.

Mais comment expliquer de telles disparités ? Pour Marina Robin, statisticienne à l'INSEE interrogée par Business Insider France, il faut prendre en compte deux facteurs. "Si l'on regarde les taux bruts de mortalité, les écarts départementaux s'expliquent d'abord par une structure par âge différente entre les départements : la proportion de personnes âgées est plus élevée en Creuse qu'à Paris", explique-t-elle. Mais l'on peut également prendre en compte des facteurs plus sociaux comme "les conditions de vie parfois meilleures, la proximité des hôpitaux ou encore la pauvreté des populations", précise Marina Robin.

Business Insider France vous propose un classement des 25 départements qui ont perdu le plus d'habitants ces dernières années, c'est à dire ceux dont le taux brut de mortalité en 2018 était le plus haut. 

Faites le test — Quelle ville est faite pour vous ?

25e — Vosges : 12,0 ‰ (12 décès pour 1 000 habitants)

Épinal, vue nocturne. Wikimedia Commons

24e — Lot-et-Garonne : 12,1 ‰

Panorama Chateau de Bonaguil, Lot et Garonne. Wikimedia Commons

23e — Manche : 12,1 ‰

21e — Charente : 12,2 ‰

Murs peints d'Angoulême. Sylvain Naudin/Flickr

20e — Haute-Marne : 12,4 ‰

Viaduc de Chaumont. murielle29/Flickr

19e — Aude : 12,5 ‰

Vue de Carcassonne. Gavilla/Pixabay

18e — Charente-Maritime : 12,5 ‰

Port de La Rochelle. Cosyhotelslarochelle/Pixabay

17e — Lozère : 12,5 ‰

Vue de Mende, Lozère. Mphoto48/Pixabay

16e — Orne : 12,5 ‰

Château d'Azay-le-Rideau. Montvalent/Pixabay

15e — Aveyron : 12,6 ‰

Vue de la ville de Conques dans l'Aveyron. Olzheim/Pixabay

14e — Pyrénées-Orientales : 12,6 ‰

Vue de Perpignan. Wikimedia Commons

12e — Côtes-d'Armor : 12,8 ‰

Place du Centre, Lannion. Wikimedia Commons

11e — Hautes-Pyrénées : 12,8 ‰

Basilique Notre-Dame de Rosaire, Lourdes. Wikimedia Commons

10e — Cher : 13,1 ‰

Pont sur le bassin central du canal de Berry et l'Yèvre, Vierzon, Cher, France. Wikimedia Commons

9e — Gers : 13,3 ‰

L'église de l'Isle-de-Noé dans le Gers. Wikimedia Commons

8e — Lot : 13,3 ‰

Place François Mitterand à Cahors. Wikimedia Commons

7e — Allier : 13,4 ‰

Rue Alquié à Vichy (Allier, France). Wikimedia Commons

6e — Corrèze : 13,4 ‰

Marché de Brive-la-Gaillarde. Wikimedia Commons

5e — Dordogne : 13,6 ‰

Le domaine de l'hôtel de Fayolle vu du sud-est, Périgueux, Dordogne, France. Wikimedia Commons

4e — Indre : 14,5 ‰

Ancienne mairie de Châteauroux désormais reconvertie en conservatoire de musique. Wikimedia Commons

3e — Cantal : 14,6 ‰

L'hôtel de ville d'Aurillac. Wikimedia Commons

1er — Creuse : 16,4 ‰

Vallée de la Creuse à Crozant. Wikimedia Commons


Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 21 pays d'Europe où la mortalité liée à la pollution de l'air est la plus importante

VIDÉO: On a visité le nouvel Apple Store des Champs-Élysées