Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les 25 plus grands stades de foot du monde

Les 25 plus grands stades de foot du monde
Le Camp Nou du FC Barcelone compte près de 100 000 places. © Reuters/Albert Gea

Les 25 plus grands stades de football du monde ont une capacité combinée de plus de 2,15 millions de personnes. Parmi eux se trouvent des stades situés sur six continents différents : Asie, Australie, Europe, Amérique du Nord, Amérique du Sud et Afrique. En plus du prestige qu'un grand stade apporte à un club, une large capacité de spectateurs est synonyme de davantage de recettes issues de la billetterie. Les capacités des stades diffèrent en effet grandement d'un club à l'autre. Et le nombre de place n'est pas toujours proportionnel aux performances sportives de l'équipe.

En France, le Stade de France, où évoluent les Bleus à domicile, affiche plus de 80 000 places et c'est le seul à entrer dans le classement des 25 plus grands stades du monde. Le stade Vélodrome, où évolue l'Olympique de Marseille, possède la plus grande capacité pour un club avec plus de 67 000 spectateurs. Suivent le Groupama Stadium de l'Olympique Lyonnais (59 000 places) et le stade Pierre Mauroy du Lille OSC (50 000 places). Avec une capacité maximum de 48 583 place, le Parc des Princes (PSG) n'arrive qu'en 4ème position.

Voici les 25 plus grands stades de football du monde :

Le 'Nid d'oiseau' à Pékin, en Chine, abrite exactement 80 000 personnes

Shutterstock/trimages

Le Stade national de Pékin a été conçu et utilisé pour les Jeux olympiques de 2008, durant lesquels il disposait de 11 000 sièges temporaires supplémentaires en plus de sa capacité normale. Pour le football, il n'a été utilisé que pour divers matchs de démonstration entre grands clubs européens.

Le stade AT&T au Texas a également une capacité de 80 000 places

Tony Gutierrez/AP

Le stade AT&T, qui accueille les Cowboys de la NFL (ligue de football américain), accueille souvent des matchs de football, le plus souvent pendant la Gold Cup de la Concacaf, confédération de football américain d'Amérique du Nord, centrale et des Caraïbes.

La plus grande arène de football de Chine est le stade olympique de Guangdong, qui peut accueillir 80 012 personnes

Ellerbe Becket

Conçu par le cabinet d'architectes américain Ellerbe Becket, le stade de Guangzhou s'inspire du surnom de la ville, "La ville des fleurs", et son toit est conçu pour ressembler à des couches de pétales. Il est actuellement le siège du Guangzhou Evergrande FC.

Le stade San Siro de Milan, en Italie, accueille 80 016 personnes

Alessandro Mogliani/Wikimedia Commons

Avec 80 016 places, San Siro a fonctionné à capacité réduite tout au long de la saison 2019/20 en raison de préoccupations concernant sa structure, rapporte le Corriere Dello Sport. L'AC Milan et l'Inter Milan y jouent actuellement leurs matchs à domicile.

Situé à Lima, au Pérou, l'Estadio Monumental U peut accueillir jusqu'à 80 093 personnes

Shutterstock/Christian Vinces

Le Club Universitario de Deportes y joue ses matchs, dans ce qui est la plus grande arène de football de toute l'Amérique du Sud. Depuis 2001, l'équipe nationale péruvienne y joue également, bien que cela ne lui porte pas chance puisque l'équipe n'y a gagné que cinq fois en 18 matches.

Le stade Shah Alam de Malaisie compte 80 372 places

Shutterstock/afiqsadali

Le tout premier tournoi de football au Shah Alam a eu lieu en 1994, lorsque le Selangor FA a affronté Dundee United, le Bayern Munich, Leeds United, Flamengo et l'équipe olympique australienne, les "Olyroos".

Le stade Luzhniki est le plus grand terrain de football de Russie, avec 81 004 places

Shutterstock/Olga.Sh

Érigé pour la première fois en 1956, le Luzhniki a accueilli deux des plus grands événements de football du XXIe siècle : la finale de la Ligue des champions en 2008 et la finale de la Coupe du monde en 2018.

Le terrain du Real Madrid, le Santiago Bernabeu, a une capacité de 81 044 places

Shutterstock/Darios

129 690 fans ont déjà afflué au Bernabéu pour voir le Real Madrid jouer contre l'AC Milan, en avril 1956, mais beaucoup d'entre eux se trouvaient dans la zone des gradins, qui a été supprimée depuis.

Le Stade de France compte 81 338 places

Shutterstock/Frederic Legrand

Le Stade de France est la seule arène au monde à avoir organisé à la fois la finale de la Coupe du monde de football et celle de la Coupe du monde de rugby. La première a eu lieu en 1998, lorsque la France a battu le Brésil 3-0, et la seconde en 2007, lorsque l'Afrique du Sud a battu l'Angleterre.

Le Westfalenstadion du Borussia Dortmund peut accueillir jusqu'à 81 365 personnes

Shutterstock/PhotoLondonUK

Aussi connu sous le nom de Signal Iduna Park, le terrain de Dortmund est le plus grand d'Allemagne et il est réputé pour son atmosphère féroce et dynamique, aidée en grande partie par le fait qu'il se remplit toutes les semaines.

Le terrain d'attache des Redskins de Washington, le FedExField, peut accueillir 82 000 spectateurs

Getty Images

Le terrain, qui est souvent utilisé pour des matchs de football américain internationaux, a vu sa capacité d'accueil réduite (il pouvait accueillir jusqu'à 91 000 personnes) en 2011 en raison d'un manque de demande de billets, selon le Washington Post.

Croke Park en Irlande a une capacité de 82 300 places

Shutterstock/Paolo Bona

Bien qu'il ait été construit il y a près de 60 ans, ce n'est qu'en 2007 que l'on a pu jouer à Croke Park autre chose que du football gaélique ou du hurling. Son premier match de football a eu lieu en mars de cette année-là, lorsque l'Irlande a affronté le Pays de Galles lors d'un match de qualification pour l'Euro 2008.

Le MetLife Stadium, dans le New Jersey (Etats-Unis), a une capacité de 82 550 places

Getty Images

Le MetLife est le domicile des New York Giants et des New York Jets, et est donc le plus régulièrement utilisé pour le football américain. Il accueille cependant de temps en temps des matchs de football pour l'USMNT (sélection américaine) et d'autres pays d'Amérique du Sud et du Nord.

Le Stadium Australia peut accueillir 84 000 supporters

Getty Images

Le Stadium Australia a été construit pour les Jeux olympiques de Sydney en 2000, mais il est depuis lors utilisé, entre autres, pour les matchs de football internationaux. Il devrait bientôt faire l'objet d'une rénovation pour un coût de 540 millions de dollars (476 millions d'euros), après que les plans de démolition et de reconstruction aient été abandonnés en 2018, selon le Sydney Morning Herald.

Le Salt Lake Stadium en Inde peut accueillir 85 000 spectateurs

Shutterstock/sup10mah

À ne pas confondre avec le stade du club de MLS de Salt Lake City, l'arène de Kolkata est la plus grande de ce type en Inde et accueille pas moins de cinq équipes — East Bengal FC, Mohammedan SC, Mohun Bagan AC, ATK et l'équipe nationale indienne.

Le stade Borg El Arab en Égypte compte 86 000 places

Associated Press

Le El Arab a été initialement commandé dans le cadre de la candidature de l'Égypte à l'organisation de la Coupe du monde 2010, mais après que la proposition ait été rejetée, il est devenu le siège de l'équipe nationale de football.

Le stade national de Malaisie est le Bukit Jalil, et il peut accueillir 87 411 personnes

Shutterstock/feelphoto

Située dans la riche banlieue de Kuala Lumpur, l'arène sphérique accueille la plupart des matchs de football internationaux du pays, ainsi que les finales des coupes nationales telles que la Malaysia FA Cup.

Le célèbre Estadio Azteca au Mexique compte 87 523 places assises

Shutterstock/Ulrike Stein

Actuellement utilisé par le Club America, Cruz Azul et l'équipe nationale du Mexique, l'Azteca a accueilli deux des moments les plus mémorables de l'histoire du football international : la "Main de Dieu" de Diego Maradona en 1986 et le "Match du siècle" entre l'Italie et l'Allemagne de l'Ouest quatre ans plus tard.

Le stade de Wembley, ou 'la maison du football', peut contenir exactement 90 000 personnes

Getty Images

Construit sur un ancien stade démoli, le nouveau stade de Wembley a ouvert ses portes en 2007 et accueille depuis lors l'équipe de football anglaise. Toutes les grandes finales nationales du pays se jouent également sous son arche de 134 mètres, visible dans tout Londres.

Le Rose Bowl, d'une capacité de 90 888 places, est le plus grand terrain de football des États-Unis

Shutterstock/Action Sports Photography

Bien qu'il soit principalement utilisé pour le football américain, le Rose Bowl de Californie accueille régulièrement des matchs de football internationaux, dont le plus célèbre est la finale de la Coupe du monde 1994 entre le Brésil et l'Italie.

Le Soccer City d'Afrique du Sud, ou le stade de la FNB, a une capacité de 94 736 spectateurs

Getty Images

Le Soccer City est plus qu'un simple stade de football, c'est un lieu historique. Nelson Mandela y a notamment prononcé son tout premier discours après sa libération de prison en 1990.

Le Camp Nou, qui abrite le FC Barcelone, compte 99 354 places

Getty Images

Le plus grand stade de football d'Europe est le lieu idéal pour accueillir l'équipe la plus titrée du continent. Depuis son installation au Camp Nou en 1957, le FC Barcelone a remporté 66 titres, dont 20 titres de la Liga et cinq Ligues des champions de l'UEFA.

Le Melbourne Cricket Ground peut accueillir jusqu'à 100 028 personnes

Getty Images

Il n'est pas surprenant que le stade australien soit principalement utilisé pour le cricket, mais il est également utilisé par les Socceroos— l'équipe nationale de football du pays, et il abrite le musée du sport australien.

Le Stade du Premier-Mai de Corée du Nord peut accueillir 114 000 personnes

Reuters/KCNA

Inauguré en 1989, le stade de Pyongyang est utilisé par l'équipe nationale nord-coréenne. Souvent, avant les matchs, des milliers de personnes participent à des chorégraphies de masse, dont la plus grande a eu lieu en 2007 lorsque 100 090 participants ont réalisé la plus grande démonstration de gymnastique au monde.

Le Stade des Martyrs en République démocratique du Congo compte 125 000 places

Reuters/Baz Ratner

Le plus grand stade de football du monde est situé à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, à quelques kilomètres du fleuve Congo. Siège de l'équipe nationale du pays, il est nommé ainsi en l'honneur de quatre ministres congolais, ou "martyrs", qui ont été pendus à proximité par l'ancien président Mobutu Sese Seko en 1966.

Version originale : Barnaby Lane/Business Insider

À lire aussi — Les 10 pays concentrant le plus de millionnaires dans le monde

Découvrir plus d'articles sur :