Publicité

Les 3 étapes du déconfinement annoncées par Emmanuel Macron

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les 3 étapes du déconfinement annoncées par Emmanuel Macron
© Bloomberg/Getty Images
Publicité

Emmanuel Macron n'a pas utilisé le mot "déconfinement" pour parler des semaines à venir, mais c'est bien ce dont il est question. Le chef de l'Etat a pris la parole ce mardi 24 novembre pour annoncer les nouvelles règles qui s'appliqueront en France en cette fin d'année. "Le pic de la seconde vague de l'épidémie est passé", a d'abord affirmé le Président, après avoir fait le point sur la situation sanitaire en France, qui permet donc d'avancer vers un allègement du confinement.

Emmanuel Macron a aussi profité de cette allocution télévisée pour affirmer que la vaccination contre le Covid-19 ne sera pas obligatoire. La campagne débutera "dès fin décembre, début janvier" pour "les personnes les plus fragiles", a-t-il promis. Et "une seconde génération arrivera au printemps". Le Président a assuré que l'Union européenne avait "sécurisé le nombre de doses" nécessaires.

Voici les trois étapes du déconfinement qui s'étaleront jusqu'en janvier 2021 :

A partir du samedi 28 novembre au matin, les commerces auront l'autorisation de rouvrir et les services à domicile pourront reprendre. Petits commerces, librairies, bibliothèques, magasins de vêtements... Ils pourront tous accueillir leurs clients "dans le cadre d'un protocole sanitaire strict" qui n'a pas été détaillé par Emmanuel Macron. Ce dernier a toutefois précisé que les commerces devront fermer leurs portes à 21h. A cette même date, il sera possible de sortir de chez soi pour une promenade durant 3h et dans un rayon de 20 kilomètres. Les activités extra-scolaires en plein air pourront reprendre, tout comme les offices religieux dans la limite de 30 personnes.

Emmanuel Macron a néanmoins rappelé qu'au 28 novembre, "le confinement et le système de l’attestation resteront en vigueur". De ce fait, il sera demandé aux Français de continuer à rester chez eux, d'éviter les déplacements qui ne sont pas nécessaires et de télétravailler.

C'est le 15 décembre que le confinement sera réellement levé, si "nous sommes bien arrivés autour des 5 000 contaminations par jour et environ 2 500 à 3 000 personnes en réanimation". Les déplacements seront autorisés sans attestation et les Français pourront donc retrouver leur famille pour les fêtes de fin d'année. Néanmoins, un couvre-feu sera toujours en vigueur de 21h à 7h du matin, sauf les soirs du 24 et du 31 décembre durant lesquels il sera possible de se déplacer. Emmanuel Macron a aussi demandé à ce que, lors des réunions privées, "le nombre d’adultes dans une même pièce à un même moment" soit limité au maximum.

Le 15 décembre, les cinémas, théâtres et musées pourront rouvrir "dans le cadre du protocole sanitaire". Concernant les stations de sport d'hiver, la décision n'a pas encore été prise. Mais le chef de l'Etat a précisé qu'il lui semblait "impossible d’envisager une ouverture pour les fêtes". Il a indiqué plutôt miser sur "courant janvier". Durant cette période, les bars, restaurants et discothèques resteront fermés.

Enfin, Emmanuel Macron a donné rendez-vous aux Français au 20 janvier pour éventuellement prendre "de nouvelles décisions d'ouverture". Si la situation le permet, le président imagine rouvrir les restaurants à cette date et repousser l'heure du couvre-feu. Les lycées seront autorisés à rouvrir pleinement et les universités suivront 15 jours plus tard.

Par la suite, le gouvernement fera un point d'étape tous les 15 jours.

Vous pouvez revoir l'allocution d'Emmanuel Macron ci-dessous :

A lire aussi - Le médecin en chef de Moderna avertit que le vaccin n'empêchera pas la transmission du virus

Découvrir plus d'articles sur :