Publicité

Les 5 erreurs à ne pas commettre lors d'un entretien par téléphone selon des pros du recrutement

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les 5 erreurs à ne pas commettre lors d'un entretien par téléphone selon des pros du recrutement
Ne pas rencontrer un potentiel employeur est déconcertant, mais le format a aussi ses avantages. © Unsplash
Publicité

De nos jours, il est de plus en plus fréquent que les entreprises invitent les candidats à passer au moins un entretien téléphonique avant de décider qui elles veulent rencontrer en personne — si elles organisent même des entretiens en personne.

Toutefois, ce n'est pas parce que vous n'allez pas rencontrer votre employeur potentiel que vous êtes tiré d'affaire, bien au contraire. Il peut être beaucoup plus difficile de convaincre les gens de vos capacités par téléphone plutôt qu'en personne. Voici les erreurs à éviter lors d'un entretien téléphonique.

À lire aussi — 5 signes qui montrent que votre lieu de travail est toxique et ce qu'il faut faire avant de ruiner votre vie

1. Oublier les problèmes de réseaux et autres incidents techniques

"J'ai eu trop d'entretiens qui ont dû être reprogrammés à la dernière minute parce que le candidat n'arrivait pas à faire fonctionner son smartphone", explique Caroline Ceniza-Levine, experte en changement de carrière, dans un article pour Forbes. Plusieurs incidents techniques peuvent survenir au mauvais moment : vous pouvez avoir des coupures de réseau, votre batterie peut s'épuiser, votre connexion Internet peut être interrompue ou votre ordinateur peut vous obliger à installer une mise à jour. L'employeur n'est pas intéressé par ce qui ne vas pas, c'est à vous de prendre des mesures préventives.

2. Ne pas préparer de notes

Il y a des avantages à passer un entretien par téléphone et vous devez en tirer le meilleur parti, selon le cabinet de conseil Michael Page. "Les entretiens téléphoniques vous offrent l'occasion unique d'avoir sous les yeux votre CV, votre fiche de poste, vos recherches sur l'entreprise et vos notes personnelles.

Lors d'une rencontre physique, il peut être maladroit de fouiller dans ses notes pendant que le recruteur parle. Mais au téléphone, vous pouvez toujours vérifier que vous avez couvert tout les potentiels sujets. Et cela peut vous servir d'antisèche lorsque vous ne savez pas quoi faire ou dire.

À lire aussi — Comment gérer sa déception quand un job de rêve vire au cauchemar

3. Parler trop vite et trop souvent

"Parlez lentement à tout moment, même un peu plus lentement que dans la vie réelle", recommande Molly Beck, auteur de conseils sur les carrières, dans un article publié par The Muse. Le recruteur ne pourra pas se servir de votre langage corporel pour combler les lacunes de votre entretien, et il sera beaucoup plus difficile de vous suivre. Molly Beck recommande également d'attendre un peu avant de répondre.

Sans langage corporel, il n'y a aucun moyen de savoir si votre interlocuteur a terminé. En attendant, vous évitez les interruptions gênantes des deux côtés. Dans "The Essential Phone Interview Handbook", l'auteur Paul Bailo recommande également de parler le moins possible.

"Moins vous en dites et plus vous écoutez, meilleur est l'entretien téléphonique", a-t-il déclaré à Insider. Ne tombez pas dans le piège de penser que vous devez parler pendant 20 bonnes minutes pour convaincre quelqu'un que vous êtes fait pour le poste.

4. Être trop à l'aise

Il est important que vous meniez les entretiens téléphoniques dans un environnement où vous vous sentez à l'aise. "Réduisez les bruits de fond, par exemple ceux des jeunes enfants et des animaux domestiques. Ayez un verre d'eau à portée de main. Imprimez votre CV et notez les parties clés que vous souhaitez mettre en évidence au cours de la conversation", conseille le chasseur de têtes Jorg Stegemann dans Forbes. Même si votre entretien se déroule à votre domicile, évitez de vous prélasser sur le canapé en pyjama. Habillez-vous bien — peut-être même élégamment — et asseyez-vous à une table ou promenez-vous dans la pièce, les notes toujours à portée de main. "Cela vous aidera à donner des réponses professionnelles", ajoute Paul Bailo.

5. Raccrocher à la fin de l'appel

Vous ne quitteriez jamais un rendez-vous en face à face en disant "merci" et en faisant un signe de la main, alors pourquoi terminer un entretien téléphonique de la sorte ? La directrice des opérations de MyCorporation.com, Dana Case, a déclaré dans une interview pour Monster : "La meilleure façon d'amorcer la transition vers la dernière partie de l'entretien est de demander à l'interlocuteur : "Y a-t-il autre chose que vous aimeriez demander ?"

Cela signifie que vous en apprendrez davantage sur le processus de candidature et que vous ne vous torturerez pas après l'entretien en vous demandant si vous aurez un retour de l'entreprise.

Version originale : Valentina Resetarits / Business Insider Deutschland

À lire aussi — Comment aborder la question du salaire et négocier sa rémunération lors d'un entretien d'embauche

Découvrir plus d'articles sur :