Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les 7 pays du G20 qui connaîtront le plus fort rebond de leur économie en 2021

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


New Delhi, capitale de l'Inde. © Laurentiu Morariu/Unsplash

La crise sanitaire et la confinement des populations ont provoqué un effondrement de l'activité économique au premier semestre, illustré par des chutes du produit intérieur brut (PIB) records dans de nombreux pays. Toutefois, l'OCDE se montre moins pessimiste dans ses prévisions pour l'ensemble de l'année 2020 qu'en juin, en raison d'un meilleur redressement que prévu de l'activité en Chine et aux Etats-Unis et du soutien massif apporté par les pouvoirs publics. L'organisation internationale, de coopération et de développement économiques, anticipe ainsi une contraction de 4,5% de l'économie mondiale, contre 6% en juin, selon ses dernières prévisions dévoilées ce mercredi 16 septembre.

Elle apparaît en revanche moins optimiste pour 2021, prévoyant un rebond de 5% contre 5,2% auparavant. "Les perspectives de croissance économique dépendront de divers facteurs tels que la probabilité de nouvelles vagues d'infections et l'effet induit sur la confiance des consommateurs et des entreprises", prévient l'OCDE. "Un troisième facteur clé sera la mesure dans laquelle les initiatives prises par les pouvoirs publics pour préserver les emplois et aider les entreprises stimuleront la demande", ajoute-t-elle.

En France, l'exécutif a choisi de privilégier une relance essentiellement par l'offre, en axant le plan de relance notamment sur les entreprises, via une baisse de 20 milliards d'euros des impôts de production. Le pays devrait connaître un plongeon de 9,5% de son PIB en 2020, selon l'OCDE. Une chute néanmoins inférieure à la baisse de 11,4% anticipée par l'institution.

À lire aussi — Le plan de relance doit permettre de créer 160 000 emplois, et non plus 200 000

"Une résurgence plus forte de la pandémie ou des mesures d'endiguement plus strictes pourraient amputer de 2 à 3 points de pourcentage le taux de croissance mondial en 2021, ce qui se traduirait par un chômage encore plus élevé et une période prolongée d'atonie de l'investissement", alerte encore l'OCDE.

L'organisation appelle les Etats à poursuivre leur soutien à l'économie, via des aides financières plus ciblées et "suffisamment souples" pour s'adapter à l'évolution des conditions économiques et sanitaires. "Il est important que les autorités se gardent de commettre l'erreur de resserrer la politique budgétaire trop rapidement, comme cela s'était passé après la dernière crise financière", a soutenu Laurence Boone, la cheffe économiste de l'OCDE.

Voici les 7 pays au sein du G20 qui devraient connaître le plus fort rebond de leur économie en 2021, selon les dernières prévisions de l'OCDE :

7. Allemagne — un rebond de 4,6% du PIB en 2021, après une chute de 5,4% en 2020

Francfort, une des plus grandes villes d'Allemagne. Pixabay

6. Indonésie — 5,3%, après un recul de 3,3% en 2020

Jakarta, capitale de l'Indonésie febriamar/ Pixabay

5. Italie — 5,4%, après une chute de 10,5% en 2020

Rome, capitale de l'Italie Kookay/ Pixabay

4. France — 5,8%, après un recul de 9,5% en 2020

Pixabay

3. Royaume-Uni — 7,6%, après un plongeon de 10,1% en 2020

Londres, capitale du Royaume-Uni liushuquan/ Pixabay

2. Chine — 8%, après une croissance de 1,8% en 2020

La ville de Shanghai, en Chine. Robynne Hu/Unsplash

1. Inde — 10,7%, après une chute de 10,2% en 2020

New Delhi, capitale de l'Inde Pixabay

À lire aussi — La chute du PIB de la France serait moins importante que prévu en 2020

Découvrir plus d'articles sur :