Les 737 Max de Boeing cloués au sol jusqu'en 2020 selon le Wall Street Journal

Boeing risque de ne pas pouvoir faire revoler ses 737 Max d'ici la fin de l'année. Le constructeur aéronautique espérait parvenir à régler les problèmes liés à cet appareil avant 2020, mais les procédures de mise à jour des logiciels et de certification devraient repousser la remise en service à l'année prochaine, selon le Wall Street Journal qui cite des responsables de la FAA, l'agence américaine de l'aviation civile, ainsi que des dirigeants de syndicats de pilotes.

Depuis mars et le crash d'un 737 Max d'Ethiopian Airlines, intervenu quelques mois seulement après le crash d'un autre 737 Max de la compagnie indonésienne Lion Air, tous les appareils de ce type restent cloués au sol. "La procédure pour faire revoler le Max semblant prendre plus de temps que ce que nous anticipions initialement, nous pensons que les retards de livraisons persisteront jusqu'en 2021", estime Robert Spingarn, un analyste de Credit Suisse cité par Reuters.

Résultat, la banque helvète a abaissé son objectif de cours sur l'action Boeing de 435 à 425 dollars, tandis que l'établissement financier américain Citi a ramené le sien de 450 à 430 dollars, précise l'agence de presse. Les objectifs de cours pour différents sous-traitants et fournisseurs du constructeur américain, dont Spirit AeroSystems, ont également été abaissés.

Peu après l'ouverture de Wall Street, lundi 15 juillet 2019, le titre Boeing s'inscrivait dans le rouge, en repli de 1,51%. A la clôture de la Bourse de New York vendredi, il affichait une chute de 13,5% depuis le crash d'Ethiopian Airlines le 10 mars.

Ryanair semble vouloir renommer ses 737 Max

Boudés par la compagnie saoudienne Flyadeal, les 737 Max n'ont visiblement plus la cote. Le transporteur à bas coût Ryanair aurait même décidé de rebaptiser les Boeing 737 Max qu'il possède. Les images partagées par le blogueur et photographe d'aviation Woodys Aerospace le laisse en tout cas supposer. Il a posté sur son compte Twitter des photos où la mention du 737 Max est remplacée par "737 8200" à l'avant des avions de la compagnie irlandaise, rapporte Business Insider US

 
Ryanair avait commandé une version du 737 Max 8 de Boeing appelée 737 Max 200, et il est possible que le "727 8200" soit un mélange des deux noms, avec le mot "Max" retiré. La compagnie a maintenu sa confiance dans Boeing mais espère une compensation pour les 737 Max qu'elle est contrainte de laisser au sol. 

Ni Ryanair ni Boeing n'étaient disponibles immédiatement pour confirmer à Business Insider US le changement de nom des 737 Max du transporteur aérien. Le patron de Ryanair, Michael O'Leary, a déclaré à Reuters la semaine dernière qu'il fallait que l'appareil puisse revoler au plus tard à la fin du mois de novembre pour "ne pas perturber la croissance pour l'été 2020". Il risque de devoir attendre un peu plus de temps.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Airbus en passe de détrôner Boeing plombé par l'immobilisation des 737 Max

  1. online casino ipad real money
    slots
    online black jack real

  2. online casino real money usa
    online games real money
    online casinos real money
    best online casino real money
    real money online casino

Laisser un commentaire