Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les 8 choses à savoir dans la tech ce matin

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les 8 choses à savoir dans la tech ce matin
© Business Insider/Matt Weinberger

Bonjour! Voici les 8 choses importantes à savoir dans les nouvelles technologies et la vie numérique, ce vendredi 7 septembre 2018.

1. Google va dévoiler son nouveau smartphone, le Pixel 3, le 9 octobre prochain. Pour la première fois, l'annonce se fera depuis New York, et non plus la région de San Francisco.

2. Le département américain de la Justice a inculpé jeudi un Nord-Coréen dans le cadre de l'enquête sur l'attaque informatique WannaCry. Park Jin-hyok est également soupçonné d'avoir participé au piratage informatique de Sony Pictures en 2014.

3. La Commission européenne a autorisé Apple à racheter l'appli de reconnaissance musicale Shazam. En décembre 2017, Apple avait annoncé le rachat de Shazam en décembre 2017 pour 400 millions de dollars.

4. La compagnie aérienne British Airways a été victime d'un important vol de données. Les informations de 380.000 cartes de paiement ont été compromises au moment où des clients effectuaient une réservation en ligne.

5. Nintendo a reporté ses annonces prévues dans le cadre de Nintedo Direct cette semaine en raison du puissant séisme qui a frappé le Japon. La présentation Nintendo Direct devait se focaliser sur les futures sorties de titres pour Nintendo 3DS et Switch.

6. Uber va lancer le service Uber Rent à San Francisco ce mois-ci, qui permet de louer des véhicules auprès de particuliers (comme Drivy). Son DG a aussi annoncé le mode Switch, qui permet de choisir rapidement un vélo Jump ou une trottinette Lime.

7. Apple va lancer un portail pour permettre aux forces de l'ordre de demander l'accès à des données d'utilisateurs. La firme de Cupertino a répondu à 14.000 demandes de la police américaine en 2017.

8. Twitter a suspendu définitivement les comptes du complotiste américain Alex Jones. Alex Jones, déjà éjecté des plateformes Apple, Facebook, Spotify, et YouTube, avait été suspendu pour une semaine par Twitter le mois dernier.

Découvrir plus d'articles sur :
D'autres articles qui pourraient vous intéresser