Les 8 conclusions à tirer du témoignage de l'avocat de Donald Trump devant le Congrès

Michael Cohen, l'ancien avocat personnel du président Donald Trump, arrive à Washington pour témoigner devant le Congrès. AP Photo/Alex Brandon

Michael Cohen, ancien avocat du président Donald Trump et son défenseur de longue date, a provoqué une onde de choc à Washington lorsqu'il a témoigné mercredi contre son ancien patron devant la commission d'enquête de la Chambre des représentants. L'audience très attendue a eu lieu à un moment où Trump subit de nombreuses enquêtes fédérales et étatiques sur ses entreprises, sa campagne, sa fondation caritative, son organisation pour lever des fonds et son administration. Avant de plaider coupable d'évasion fiscale, de fraude bancaire, de violation du financement des campagnes électorales et de parjure devant le Congrès, Cohen faisait partie du cercle restreint de Trump. Il a été l'avocat principal de la Trump Organisation pendant plus d'une décennie avant de devenir l'avocat personnel de Trump en 2017.

Mercredi, Cohen a dit aux parlementaires qu'il avait menti et trompé les enquêteurs pour protéger Trump. Mais "je ne protège plus M. Trump", a-t-il dit. Cohen a ensuite révélé plusieurs détails choquants sur ses interactions avec le président qui, selon les experts juridiques, pourraient constituer une menace pour la présidence de Trump ou pour son entourage, y compris pour certains proches de sa famille.

Voici les huit déclarations les plus importantes à retenir de l'audition de Michael Cohen :

  • Cohen a indiqué que des procureurs fédéraux du district sud de l'état de New York enquêtaient sur des "actes répréhensibles ou illégaux " impliquant Trump et qui n'ont pas encore été révélés.
  • Cohen a déclaré que Jay Sekulow et Abbe Lowell — les avocats personnels et respectifs de Trump et de Jared Kushner — avaient apporté des changements au témoignage qu'il avait présenté au Congrès en 2017. Le bureau du conseiller spécial Robert Mueller a déterminé l'année dernière que Cohen avait fait un faux témoignage et l'a accusé de mentir au Congrès.
  • Cohen a dit qu'il croyait qu'il était possible que Trump se soit coordonné avec les Russes pour gagner les élections de 2016. "M. Trump, c'est une question de victoire", a dit Cohen. "Il fera le nécessaire pour gagner."
  • Cohen a dit qu'il était possible que toute la famille Trump ait été "en conflit" avec un adversaire étranger ou "corrompue" par lui pendant l'élection en raison de leurs efforts pour construire une Trump Tower à Moscou à ce moment-là.
  • Cohen a indiqué que Trump avait été informé à l'avance d'une réunion qui s'est tenue en juin 2016 à la Trump Tower entre de hauts responsables de la campagne électorale, dont son fils Donald Trump Jr. et plusieurs lobbyistes russes qui offraient de quoi salir la campagne d'Hillary Clinton. Cohen se souvient d'avoir été dans la pièce avec Trump au début de juin 2016 lorsque Trump Jr. est entré et a dit à son père : "La réunion est finie". Cohen ajouta qu'il se souvenait que Trump avait répondu : "Ok, bien... tenez-moi au courant."
  • Cohen a ajouté que Trump était au courant du plan de WikiLeaks de divulguer un lot de mails piratés qui ont contribué à perturber la campagne d'Hilary Clinton quelques jours avant la Convention nationale du parti démocrate en 2016.
  • Cohen a déclaré qu'Allen Weisselberg, le comptable en chef de longue date de la Trump Organisation, a été témoin de l'implication directe de Trump dans un paiement illégal d'argent à la star du X Stormy Daniels (dont le vrai nom est Stephanie Clifford) peu avant les élections. Cohen a dit que lui et Weisselberg étaient tous les deux dans le bureau de Trump quand Trump " nous a ordonné de retourner au bureau de Weisselberg et de régler tout cela (ndlr: le paiement de 130 000 dollars à Daniels). "
  • Cohen a impliqué Weisselberg et Trump Jr. dans une conspiration criminelle de "fraude financière". Il a refusé de dire si leurs actions faisaient l'objet d'une enquête des procureurs new-yorkais.

Version originale : Sonam Sheth / Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La Cour des comptes pousse le gouvernement à supprimer encore d'autres taxes rapportant moins de 150M€ par an

VIDEO: On a visité une fabrique traditionnelle d'huile d'olive en Italie, où une roue géante en granite écrase 5000 kilos d'olives par jour