Publicité

Les 8 pays européens les plus responsables de la déforestation dans le monde

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les 8 pays européens les plus responsables de la déforestation dans le monde
La forêt amazonienne. © The French Travel Photographer/Flickr
Publicité

La déforestation de l'Amazonie trouve ses responsables bien au-delà des frontières du Brésil et de l'Amérique du Sud. Les forêts tropicales d'une manière générale, sur le sous-continent américain, en Indonésie et en Malaisie, en Australie et en Afrique subissent une forte pression en raison des importations massives de matières premières — soja, huile de palme, viande de bœuf — mais aussi de produits dérivés du bois, du cacao et du café.

L'Union européenne (UE) et le Royaume-Uni sont notamment pointés du doigt par l'association WWF. Ils représentent la deuxième zone dans le monde la plus responsable de la déforestation tropicale importée, selon une étude publiée en avril 2021 par l'ONG. "Bien que la déforestation associée à ses importations ait diminué d'environ 40% entre 2005 et 2017, l'UE est toujours responsable de 16% de la déforestation associée au commerce international en 2017, soit un total de 203 000 hectares et de 116 millions de tonnes de CO2", relève le Fonds mondial pour la nature.

Importations d'huile de palme d'Indonésie, de soja et de bœuf d'Amérique du Sud

"Seule la Chine (24%) fait pire que l'Union européenne qui devance largement l'Inde (9%), les États-Unis (7%) et le Japon (5%)", ajoute-t-il. En 2017, le commerce international des produits agricoles a entraîné la déforestation tropicale de 1,3 million d'hectares au total, émettant 740 millions de tonnes de CO2.

La situation devient particulièrement préoccupante au Brésil, où la forêt amazonienne a rejeté depuis 2010 plus de dioxyde de carbone qu'elle n'en a absorbé, selon une étude publiée le 29 avril dernier dans la revue Nature Climate Change, repérée par France Info. Si les autres pays d'Amazonie continuent de compenser les émissions de la partie brésilienne de la forêt, le risque de la voir ne plus pouvoir jouer son rôle de puit de carbone est réel. Avec à la clé, la menace d'une accélération du réchauffement climatique.

Les importations de l'UE, notamment de soja et de viande de bœuf, ont de lourds effets, en particulier sur la savane du Cerrado et l'Amazonie au Brésil, ainsi que la région de Chaco en Argentine et au Paraguay. Les importations d'huile de palme pèsent quant à elles énormément sur la forêt indonésienne.

Voici les huit pays européens qui représentent à eux seuls 80% de la déforestation importée de l'UE, entre 2005 et 2017, selon le WWF :

8. Pologne — importations responsables de la déforestation de 10 100 hectares en moyenne par an, soit 3 hectares par habitant

Varsovie, capitale de la Pologne.  oleg_mit/Pixabay

7. Belgique — 14 800 hectares par an, soit 14 hectares par habitant

Bruxelles, capitale de la Belgique. Pixabay

6. France — 26 300 hectares par an, soit 4 hectares par habitant

Paris, capitale de la France. Yann Caradec/ Wikimedia Commons

5. Pays-Bas — 29 600 hectares par an, soit 18 hectares par habitant

Amsterdam, capitale des Pays-Bas. Pixabay

4. Royaume-Uni — 30 000 hectares par an, soit 5 hectares par habitant

Londres, capitale du Royaume-Uni. Colin and Kim Hansen/Wikimedia Commons

3. Espagne — 32 900 hectares par an, soit 7 hectares par habitant

Madrid, capitale de l'Espagne. Pixabay

2. Italie — 35 800 hectares par an, soit 6 hectares par habitant

Rome, capitale de l'Italie. Pixabay

1. Allemagne — 43 700 hectares par an, soit 5 hectares par habitant

Berlin, capitale de l'Allemagne. SBVguenter/Pixabay

À lire aussi — Casino accusé par plusieurs ONG de contribuer à la déforestation en Amazonie

Découvrir plus d'articles sur :