Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les 9 banques qui prêtent le plus d'argent à l'industrie du charbon en Europe

Les 9 banques qui prêtent le plus d'argent à l'industrie du charbon en Europe
Une mine de charbon. © Tyna_Janoch/ Pixabay

La production de charbon décline en Europe, et la pandémie de Covid-19 a un peu plus accentué cette tendance avec la baisse de l'activité et de la consommation d'énergie entraînée par le confinement. Le secteur continue toutefois de bénéficier de financements substantiels. Des gérants de fonds et des grandes banques restent très impliqués dans cette industrie polluante, en dépit de leurs engagements et de leur discours en faveur de l'environnement. Parmi les investisseurs dans le charbon, figure le Crédit Agricole, qui a placé 1,4 milliard d'euros dans le secteur entre octobre 2018 et décembre 2019, notamment via sa filiale de gestion d'actifs Amundi, selon un rapport publié en juillet 2020 par l'ONG Europe Beyond Coal, affiliée au Climate Action Network.

La banque française reste loin des 7 milliards d'euros investis par le gérant américain BlackRock. Mais les établissements bancaires tricolores sont globalement bien représentés parmi les banques prêteuses des huit principaux producteurs de charbon en Europe. BNP Paribas a ainsi accordé plus de 2 milliards d'euros de crédits en un peu plus d'un an. Mais la banque de la rue d'Antin se défend. "L'ensemble de ces financements a été accordé avant l'adoption de notre nouvelle politique en juillet 2020, et ils concernent en grande majorité des prêts 'general purpose' (d'usage général, ndlr) à des compagnies d'électricité dont la part de charbon est déjà faible et en cours de réduction significative", a réagi une de ses porte-parole auprès de L'Agefi.

Comme la Société Générale, BNP Paribas entend mettre fin au financement de l'industrie du charbon d'ici à 2030 dans les pays de l'Union européenne et de l'OCDE, et d'ici à 2040 dans le reste du monde. Problème, la banque "ne demande pas formellement à ses clients la fermeture de leurs actifs dans le charbon, ce qui peut les conduire à les vendre à la place", souligne Europe Beyond Coal. BNP Paribas pourrait toutefois exclure dès cette année certains producteurs européens en l'absence d'une réelle évolution de leur activité. La Société Générale doit quant à elle présenter courant juillet ses nouveaux engagements. Mais elle pourrait continuer de financer la transition énergétique des entreprises du secteur, et ce quelle que soit leur niveau d'exposition au charbon.

Voici les 9 banques qui ont apporté le plus de financements aux producteurs de charbon entre octobre 2018 et décembre 2019, selon Europe Beyond Coal :

9. Mizuho Financial — 1,03 Md€

Locaux de la banque japonaise Mizuho. ラハール / Wikimedia Commons

8. Intesa Sanpaolo — 1,1 Md€

Gratte-ciel de la banque italienne Intesa Sanpaolo, à Turin.  Uccio/Wikimedia Commons

7. Deutsche Bank — 1,26 Md€

Locaux de la banque allemande Deutsche Bank, à Leipzig. Frank Vincentz/ Wikimedia Commons

6. Nordea — 1,26 Md€

Locaux de la banque nordique Nordea, à Vilnus en Lituanie.  EuroVizion/Flickr

5. Citigroup — 1,30 Md€

mattbuck/ Wikimedia Commons

4. Société Générale — 1,32 Md€

Siège de la Société Générale à La Défense.  dany13/Flickr

3. Barclays — 1,66 Md€

Håkan Dahlström/Flickr

2. BNP Paribas — 2,05 Mds€

Laurent Grassin/ Flickr

1. Unicredit — 2,83 Mds€

Locaux de la banque italienne Unicredit. Naceradsky/ Wikimedia Commons

À lire aussi — Les banques françaises sont 'beaucoup plus solides que lors de la crise de 2008'

Découvrir plus d'articles sur :