Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les actions Zoom et Netflix s'effondrent à la Bourse après la bonne nouvelle autour du vaccin Pfizer

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les actions Zoom et Netflix s'effondrent à la Bourse après la bonne nouvelle autour du vaccin Pfizer
© Unsplash

L'action Zoom Video Communications perd plus de 17% de sa valeur ce lundi 9 novembre, alors que les nouvelles encourageantes de Pfizer concernant un vaccin contre le Covid-19 provoquent une vente massive de titres des entreprises aidées par la pandémie. Le géant pharmaceutique américain a annoncé que son vaccin expérimental contre le coronavirus, créé en collaboration avec BioNTech, était efficace à plus de 90 % pour prévenir le Covid-19 chez les participants aux essais.

Pfizer a déclaré qu'il allait demander à la Food and Drug Administration américaine une autorisation d'utilisation d'urgence, un processus qui permettrait un déploiement plus rapide du vaccin. Cette nouvelle positive a alimenté de nouveaux espoirs de voir un médicament viable contre les coronavirus mettre fin à la crise sanitaire mondiale. Les cours des actions américaines ont progressé. Les industries les plus durement touchées par le virus, notamment les compagnies aériennes, les hôteliers et les croisiéristes, ont toutes vu leurs actions flamber dans les premiers échanges à Wall Street.

À l'inverse, les entreprises qui ont prospéré grâce aux confinements et aux activités prolongées à domicile ont pris un coup. DocuSign, Peloton et Wayfair ont rejoint Zoom et d'autres sociétés dans leur dégringolade, les investisseurs pariant sur un retour du "monde d'avant".

Cette chute touche aussi Netflix, dont l'action chute de plus de 7% à 16h03, heure de Paris, et Amazon, qui perd plus de 4%.

Zoom a été parmi les grands gagnants du marché tout au long de l'année, son logiciel de vidéoconférence étant devenu omniprésent avec le télétravail. Les actions de la société ont clôturé à 500,11 dollars vendredi, soit une hausse de près de 650 % depuis le début de l'année. L'effondrement de lundi place le titre à son plus bas niveau depuis la fin septembre.

Ce plongeon des actions "stay-at-home" ("restez chez vous") répète un schéma déjà observé après la publication d'autres informations positives sur les vaccins. Les données prometteuses des essais de médicaments de Gilead, Moderna et AstraZeneca ont ainsi entraîné une baisse des actions de télétravail en début d'année. A l'inverse, les cours ont tendance à augmenter lorsque les vaccins candidats échouent aux essais ou lorsque les cas de virus ont tendance à augmenter.

Alors que le monde est confronté à une recrudescence des infections au Covid-19 et que plusieurs pays développés entrent dans une nouvelle phase de confinement, l'annonce de Pfizer met fin à la dynamique positive des actions Zoom.

Version originale : Ben Winck/Markets Insider

A lire aussi — Pfizer, AstraZeneca, Sanofi... Le point sur les 10 vaccins contre le Covid-19 en phase 3 des essais cliniques

Découvrir plus d'articles sur :