Publicité

Les appels passés sur Facebook Messenger pourront désormais être cryptés de bout en bout

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les appels passés sur Facebook Messenger pourront désormais être cryptés de bout en bout
Après avoir ajouté une option pour sécuriser ses messages, le réseau social étend cette fonctionnalité à l'audio et à la vidéo. © Pixabay
Publicité

Vous pouvez désormais passer un appel, audio ou vidéo, crypté de bout en bout sur Messenger. Facebook a annoncé sur son blog que cette nouvelle fonctionnalité était disponible depuis le 13 août. Le cryptage empêche toute personne autre que l'expéditeur et le destinataire de voir les données chiffrées. Un hacker n'aura donc pas accès à vos messages s'il tentait de récupérer vos données depuis votre smartphone ou les serveurs.

Messenger a obtenu le chiffrement pour les messages texte en 2016, lorsque le groupe a ajouté une option de "conversation secrète" à son application. Désormais, ce même mode prend également en charge les coups de fil et les visios. Facebook indique que cette fonctionnalité a été rajoutée en raison de l'intérêt croissant pour les appels vocaux et vidéo, ajoutant que 150 millions d'appels vidéo sont passés chaque jour sur Messenger. WhatsApp, l'appli de messagerie détenu par Facebook, propose déjà ce service avec un chiffrement de bout en bout. Il en va de même pour des applications d'appel vidéo comme Zoom et FaceTime d'Apple.

À lire aussi — Facebook prépare le lancement de lunettes connectées en partenariat avec Ray-Ban

Un chiffrement en option seulement

Les conversations textuelles bénéficient aussi d'une petite mise à jour. Si vous configurez un message pour qu'il devienne éphémère, vous aurez plus d'options pour choisir le moment de son expiration : entre cinq secondes et 24 heures. Le réseau social fondé par Mark Zuckerberg annonce dans son billet qu'il effectue des tests de nouvelles fonctionnalités pour un groupe limité d'utilisateurs. Ils pourront par exemple crypter les discussions de groupe. L'autre grand réseau social du groupe, Instagram, devrait être renforcée à son tour puisque Facebook y expérimente aussi un chiffrement des conversations privées. L'intérêt est d'éviter qu'un message sensible, une photo ou une discussions vidéo fassent l'objet d'un piratage.

Bien que Facebook enchaîne les mises à jour pour rassurer ses utilisateurs sur la confidentialité de leurs échanges, l'entreprise est encore loin d'être une championne en matière de sécurité. En avril, Alon Gal, cofondateur de Hudson Rock, société spécialisée dans la cybercriminalité, a publié une série de tweets dans laquelle il annonçait que les données de 533 millions d'utilisateurs Facebook dans le monde, dont près de 20 millions de Français, avaient été rendues publiques. Elles contenaient de nombreuses informations privées, et provenaient d'une faille de sécurité majeure dans les serveurs du groupe.

Par ailleurs toutes les fonctionnalités citées étant en option sur l'appli, il faut donc chercher dans les paramètres du profil pour y accéder. Il est encore préférable d'utiliser un service qui chiffre par défaut tous les messages à l'instar de WhatsApp, Signal ou Telegram.

À lire aussi — TikTok détrône Facebook et devient l'appli la plus téléchargée au monde

Découvrir plus d'articles sur :